Norvège

Préparez votre voyage Informations pratiques

Quand y aller

Le Gulf Stream apporte à la Norvège un climat plus tempéré que l’on pourrait s’y attendre à cette latitude : le temps est cependant très variable, la pluie souvent présente, mais l’été les températures peuvent atteindre ponctuellement 30°C, même si elles tournent plutôt autour de 17°C en moyenne. En revanche, l’hiver peut connaître des températures de -40°C dans certaines régions montagneuses mais la côte norvégienne jouit d'un hiver assez doux et reste libre de glace ce qui permet le déplacement de l'express côtier toute l'année! La meilleure période pour visiter la Norvège s’étend de mai à septembre, bien que la saison touristique ne commence réellement que mi-juin et se termine en août. L’hiver, l'approche d'un voyage en Norvège est différente. Beaucoup de routes sont fermées, surtout les belles routes de montagne. La Norvège devient dès lors un grand terrain de jeu de sport d'hiver avec, en discipline reine, le ski nordique mais également, dans le nord du pays, la motoneige, le traineau à chien, la chasse aux aurores boréales et même l'observation des baleines. Les fjords sont également superbes en hiver mais on privilégiera le bateau ou le train plutôt que la voiture.

Santé

vaccins obligatoires : aucun; vaccins conseillés : tétanos et polio; malaria : non

Hébergements

La Norvège propose un large éventail d’hôtel, du plus simple au plus confortable. Cependant, la grosse richesse du pays réside dans son offre d’hébergements de petite capacité. Les auberges de charme ou ferme d'hôte permettent de combiner authenticité et accueil personnalisé. Le confort est bon sans être excellent. Il n'y a pas de vrai hébergement haut de gamme, certaines notions de luxe ou de services étant étrangères aux Norvégiens. Par contre, il existe un très grand nombre d'hébergements de charme ou installé dans un environnement exceptionnel. Louer une petite maison en bois (hytte ou rorbu aux Lofoten) pendant quelques jours fait également partie de l'expérience norvégienne.

Déplacement

Plusieurs catégories de véhicules sont disponibles, selon la taille de votre groupe, votre itinéraire, votre budget, le niveau de confort. Pour les groupes suffisamment importants, le minibus avec chauffeur est la solution idéale. Divers véhicules 4x4 sont disponibles, mais ce genre de véhicule n’est absolument pas nécessaire dans le cadre d’un circuit classique, sauf peut-être, en hiver, lors d'un self drive en Laponie ou aux Lofoten. Pour les longs trajets, nous optons souvent pour les vols intérieurs (sûrs, confortables et ponctuels), le chemin de fer (parmi les plus belles lignes ferroviaires d'Europe) ou l'Express Côtier. Un voyage en Norvège peut combiner les différents modes de transport pour varier les plaisirs et les expériences.

Accompagnement

La meilleure façon de découvrir la Norvège est en « self drive ». Le parc automobile et le réseau routier sont de grande qualité et très sûrs, y compris l’hiver. Les ferrys font parties intégrantes du système routier et il n'est pas rare d'en prendre un ou deux d'affilées sur la route. Il y a également un système de péage automatique, soit par un boitier collé au pare-brise (voiture de location) ou par facturation au détenteur de la plaque d'immatriculation pour les plaques étrangères. La plupart des villes proposent des guides francophones. Les nombreuses activités de randonnée, rafting, kayak de mer, motoneige, traîneau à chiens, observation de la faune (liste non exhaustive!) se font toujours dans un encadrement anglophone de qualité et de jovialité. Vous pourrez également opter pour un voyage accompagné de votre chauffeur-guide (francophone ou anglophone) durant toute la durée du voyage. Cette solution devient abordable (mais toujours chère) à partir de 6 à 8 personnes.

Mais aussi D'autres destinations