Etats-Unis Roadtrip en amoureux, paysages de l'Ouest Américain

Votre voyage En substance...

Immersion totale dans le grand ouest américain où vous sillonnez à travers les sites mythiques tels que le Grand Canyon, Monument Valley et la Vallée de la mort. Les amateurs de belles villes américaines prendront plaisir à entendre les noms s'égréner sur le parcours : Los Angeles, Palm Springs, Las Vegas, San Francisco, Santa Barbara...

  • Pays : Etats-Unis
  • Durée : 19 jours
  • Prix : A partir de 7 500 € par personne
  • Los Angeles

    ARRIVÉE ET DÉCOUVERTE DE LOS ANGELES
    Jour 1 Jour 2

    Plus grande ville de Californie, véritable patchwork urbain, Los Angeles est souvent désignée comme la capitale mondiale du divertissement. Très étirée, presque tentaculaire, elle se place juste derrière New York pour le titre de plus grande ville des Etats-Unis. Reconnue pour son cinéma, ses quartiers chics et ses plages mythiques, L.A. porte aussi une part du rêve américain. Malgré ses failles, notamment sociales, beaucoup y voient encore un symbole de la conquête de l'Ouest. C'est d'ailleurs le point d'arrivée de la fameuse route 66, qui, au départ de Chicago, traverse le pays d'Est en Ouest.

    Jour 1 à 2 ARRIVÉE ET DÉCOUVERTE DE LOS ANGELES

    Plus grande ville de Californie, véritable patchwork urbain, Los Angeles est souvent désignée comme la capitale mondiale du divertissement. Très étirée, presque tentaculaire, elle se place juste derrière New York pour le titre de plus grande ville des Etats-Unis. Reconnue pour son cinéma, ses quartiers chics et ses plages mythiques, L.A. porte aussi une part du rêve américain. Malgré ses failles, notamment sociales, beaucoup y voient encore un symbole de la conquête de l'Ouest. C'est d'ailleurs le point d'arrivée de la fameuse route 66, qui, au départ de Chicago, traverse le pays d'Est en Ouest.

    Los Angeles
  • PALM SPRINGS
    Jour 3

    A deux heures de route à l'Est de Los Angeles, dans la Coachella Valley, Palm Springs était dans les années 1950 et 60 le lieu de villégiature préféré de Sinatra, Dean Martin, Elvis et autres stars, réputé pour ses parcours de golf et son climat doux et sec. Depuis une quinzaine d’années, c’est à nouveau un lieu branché qui séduit les nouvelles générations par ses atouts rétro-chics : hôtels de charme et bungalow pastel, piscines fluo, véritable collection d’architecture qui fait le bonheur des amateurs de design. Je vous suggère de visiter découvrir l'architecture moderniste grâce à l'application du Palm Springs Modern Committee, qui propose des visites de plus de 80 bâtiments emblématiques du milieu du Xxe s. Pour prendre un peu de hauteur, le Palm Springs Aerial Tramway le gravit les pentes vertigineuses de la chaîne de San Jacinto et offre une vue imprenable sur des paysages aussi splendides que variés, et notamment un superbe panorama de la Coachella Valley qui s’étend jusqu’au Joshua Tree National Park et au-delà.

    Jour 3 PALM SPRINGS

    A deux heures de route à l'Est de Los Angeles, dans la Coachella Valley, Palm Springs était dans les années 1950 et 60 le lieu de villégiature préféré de Sinatra, Dean Martin, Elvis et autres stars, réputé pour ses parcours de golf et son climat doux et sec. Depuis une quinzaine d’années, c’est à nouveau un lieu branché qui séduit les nouvelles générations par ses atouts rétro-chics : hôtels de charme et bungalow pastel, piscines fluo, véritable collection d’architecture qui fait le bonheur des amateurs de design. Je vous suggère de visiter découvrir l'architecture moderniste grâce à l'application du Palm Springs Modern Committee, qui propose des visites de plus de 80 bâtiments emblématiques du milieu du Xxe s. Pour prendre un peu de hauteur, le Palm Springs Aerial Tramway le gravit les pentes vertigineuses de la chaîne de San Jacinto et offre une vue imprenable sur des paysages aussi splendides que variés, et notamment un superbe panorama de la Coachella Valley qui s’étend jusqu’au Joshua Tree National Park et au-delà.

  • Grand Canyon

    DÉCOUVERTE DU GRAND CANYON
    Jour 4

    De nombreuses balades s'offrent à vous : une balade facile le long de la rive, une petite descente dans le canyon ou, pour les plus sportifs, la descente jusqu'au Colorado. Le Canyon est accessible à dos d’âne, en randonnée pédestre, en rafting sur le Colorado, en hélicoptère ou encore en prenant un train d’époque à vapeur, au départ de la Gare de Williams. Une partie du Grand Canyon se trouve à l’intérieur du Parc National qui est divisé en deux parties par le fleuve Colorado : le North Rim (Rive Nord) et le South Rim (Rive Sud). N’oubliez pas de visiter la Yavapai Observation Station, située à environ 800m à l'est du Visitors Center, qui offre une vue spectaculaire sur le canyon. De là, vous pourrez voir le Phantom Ranch, le fleuve Colorado et le pont noir de la Kaibab Trail qu'empruntent les randonneurs pour franchir le fleuve.

    Jour 4 DÉCOUVERTE DU GRAND CANYON

    De nombreuses balades s'offrent à vous : une balade facile le long de la rive, une petite descente dans le canyon ou, pour les plus sportifs, la descente jusqu'au Colorado. Le Canyon est accessible à dos d’âne, en randonnée pédestre, en rafting sur le Colorado, en hélicoptère ou encore en prenant un train d’époque à vapeur, au départ de la Gare de Williams. Une partie du Grand Canyon se trouve à l’intérieur du Parc National qui est divisé en deux parties par le fleuve Colorado : le North Rim (Rive Nord) et le South Rim (Rive Sud). N’oubliez pas de visiter la Yavapai Observation Station, située à environ 800m à l'est du Visitors Center, qui offre une vue spectaculaire sur le canyon. De là, vous pourrez voir le Phantom Ranch, le fleuve Colorado et le pont noir de la Kaibab Trail qu'empruntent les randonneurs pour franchir le fleuve.

    Grand Canyon
  • Lac Powell

    MONUMENT VALLEY ET LE LAC POWELL
    Jour 5 Jour 6

    Vous arrivez dans un des plus beaux parcs de l'Ouest: la "vallée des monuments" s'étend dans la réserve indienne des Navajos entre l'Utah et l'Arizona. C’est une terre immensément riche, avec d’étonnantes formations géologiques, la couleur même de la terre révélant une chaleur qui avive nos émotions. Ses éperons rocheux, décors de nombreux films western, demeurent le symbole des grands espaces américains. Le lendemain, changement de couleur : votre prochaine étape se fera devant les eaux turquoise du lac Powell, deuxième plus grand lac artificiel du pays s’étalant sur 300 km de long et offrant 3000 km de côte. Imaginez un paysage désertique avec des falaises, mésas et gorges dans de la roche rose et rouge sans végétation. Mais au milieu de cette beauté austère, l'eau d’un bleu azur s’étend dans des centaines de petits canyons et ravins.

    Jour 5 à 6 MONUMENT VALLEY ET LE LAC POWELL

    Vous arrivez dans un des plus beaux parcs de l'Ouest: la "vallée des monuments" s'étend dans la réserve indienne des Navajos entre l'Utah et l'Arizona. C’est une terre immensément riche, avec d’étonnantes formations géologiques, la couleur même de la terre révélant une chaleur qui avive nos émotions. Ses éperons rocheux, décors de nombreux films western, demeurent le symbole des grands espaces américains. Le lendemain, changement de couleur : votre prochaine étape se fera devant les eaux turquoise du lac Powell, deuxième plus grand lac artificiel du pays s’étalant sur 300 km de long et offrant 3000 km de côte. Imaginez un paysage désertique avec des falaises, mésas et gorges dans de la roche rose et rouge sans végétation. Mais au milieu de cette beauté austère, l'eau d’un bleu azur s’étend dans des centaines de petits canyons et ravins.

    Lac Powell
  • Amangani

    A L’AMANGIRI
    Jour 7 Jour 8

    Deux journées complètes pour profiter à loisir de la très belle architecture et du cadre exceptionnel de cet hôtel incroyable… Plusieurs activités aquatiques vous sont proposées sur le Lac Powell.

    Jour 7 à 8 A L’AMANGIRI

    Deux journées complètes pour profiter à loisir de la très belle architecture et du cadre exceptionnel de cet hôtel incroyable… Plusieurs activités aquatiques vous sont proposées sur le Lac Powell.

    Amangani

    AMANGANI

    L’Amangani, premier resort Aman sur le sol américain, n’est pas seulement le resort le plus exclusif de Jackson Hole, il est aussi le plus impressionnant. Et si le choix du Wyoming peut surprendre, surtout de la part d’un groupe spécialisé dans les spas balinais, un seul coup d’œil à l’hôtel suffira à vous convaincre. Sa situation, d’abord, est extraordinaire : construit deux mètres au-dessus du niveau de la mer, il est incrusté dans une colline de Gros Ventre Butte, avec vue sur la vallée de Jackson Hole, le Teton Pass et la Snake River Range. La structure, taillée dans le grès d'Oklahoma, avec reflets de verre et bois de séquoia, en impose comme peu dans la région, Rocheuses comprises. Les intérieurs font dans le glamour, quelque part entre opulence des hôtels grand luxe et minimalisme des boutique-hôtels internationaux. Les matérieux sont choisis avec soin, et l’influence asiatique évidente n’est jamais kitsch. De fait, difficile d’imaginer chambres et suites plus confortables que celles proposées ici. Chacune, dans un style « minimal monumental » non dénué de chaleur, vous sera livrée avec cheminée, lit king size et balcon privé avec vue cinémascope sur la vallée. Les salles de bain explosent littéralement l’espace au sol, avec murs d’ardoise, parquets en séquoia du Pacifique, grandes douches séparées et baignoires avec vue sur les montagnes. Le Grill enchaîne les repas de la journée dans une salle de soixante-cinq places. La cuisine y est occidentale, tendance organique, et propose steaks et fruits de mer accompagnés de produits régionaux. Un bar en zinc et un lounge avec baie vitrée haute de deux étages, regardant les Rocheuses, propose des cocktails dans une ambiance relax. Aucun resort Aman ne serait complet sans son spa. Celui-ci, sans surprise, vous maternera avec toute la tendresse d’une mère pour son nouveau-né. Mais avec une touche fitness bienvenue. Une piscine extérieure, chauffée toute l’année à 30°C, est orientée vers les crêtes enneigées du Wyoming. Cette image parfaite, c’est l’essence même de l’Amangani. (description Tablet Hotels)

  • BRYCE CANYON
    Jour 9

    Bryce Canyon est de toute évidence l'une des régions les plus minutieusement sculptées par l'érosion et les plus belles de ce qu'on appelle les « mauvaises terres » ou « bad lands ». A des centaines de mètres en contrebas de la route, dans la vallée envahie par l'armoise, s'élèvent d'étranges sculptures hélicoïdales bariolées de rose, d'écarlate, d'orange, de blanc et de violet, tandis que çà et là, des formations rocheuses rayées de bleu et de vermillon prennent des allures de sentinelles en faction devant ce qui pourrait ressembler à des cathédrales, des palais ou des villes miniatures.

    Jour 9 BRYCE CANYON

    Bryce Canyon est de toute évidence l'une des régions les plus minutieusement sculptées par l'érosion et les plus belles de ce qu'on appelle les « mauvaises terres » ou « bad lands ». A des centaines de mètres en contrebas de la route, dans la vallée envahie par l'armoise, s'élèvent d'étranges sculptures hélicoïdales bariolées de rose, d'écarlate, d'orange, de blanc et de violet, tandis que çà et là, des formations rocheuses rayées de bleu et de vermillon prennent des allures de sentinelles en faction devant ce qui pourrait ressembler à des cathédrales, des palais ou des villes miniatures.

  • Las Vegas

    VEGAS, HERE I COME !
    Jour 10

    Changement total de décor le lendemain. Vous arrivez dans l’enfer du jeu ! Un monde de lumière où vous côtoierez pirates, volcans en éruption, pharaons et tigres blancs… Las Vegas est une ville qui vaut le détour pour sa démesure et sa folie présente à chaque coin de rue. Fondée par une colonie de Mormons, c’est véritablement une réalisation des temps modernes et un exemple fascinant de la portée de la croissance américaine. Le Nevada légalisa les jeux de hasard en 1931 juste à temps pour profiter de la clientèle des ouvriers, techniciens et employés a la réalisation du Hoover Dam. La petite ville mormone de Las Vegas connut alors un bref essor mais ce n’est qu’en 1946 qu’elle se métamorphosa avec l’ouverture du Flamingo, premier club de divertissement pour superstars, suivi par d’autres de plus en plus prestigieux qui vinrent s’aligner le long du fameux Strip.

    Jour 10 VEGAS, HERE I COME !

    Changement total de décor le lendemain. Vous arrivez dans l’enfer du jeu ! Un monde de lumière où vous côtoierez pirates, volcans en éruption, pharaons et tigres blancs… Las Vegas est une ville qui vaut le détour pour sa démesure et sa folie présente à chaque coin de rue. Fondée par une colonie de Mormons, c’est véritablement une réalisation des temps modernes et un exemple fascinant de la portée de la croissance américaine. Le Nevada légalisa les jeux de hasard en 1931 juste à temps pour profiter de la clientèle des ouvriers, techniciens et employés a la réalisation du Hoover Dam. La petite ville mormone de Las Vegas connut alors un bref essor mais ce n’est qu’en 1946 qu’elle se métamorphosa avec l’ouverture du Flamingo, premier club de divertissement pour superstars, suivi par d’autres de plus en plus prestigieux qui vinrent s’aligner le long du fameux Strip.

    Las Vegas

    BELLAGIO

    Très bien situé au milieu du Strip, le Bellagio est célèbre pour son spectacle de fontaines et son apparition dans le film Ocean's Eleven, peu après son ouverture. Doté d'un casino, d'un spa complet, de 5 superbes piscines, d'une galerie d'art et de jardins luxuriants, sa décoration s'inspire du style italien jusque dans l'immense sculpture en verre de Murano du lobby. Ses quelque 4000 chambres offrent un confort parfait, avec salles de bains en marbre. Nous ne réservons pour vous que celles donnant sur les fontaines. Une large gamme d'options de restauration est proposée, notamment une cuisine franco-espagnole au Picasso et des plats japonais au Yellowtail. Des boutiques sophistiquées et la discothèque The Bank sont également implantées au sein de l'hôtel. La troupe du Cirque du Soleil s'y produit régulièrement avec un de ses meilleurs spectacles: "O". Entièrement rénové en 2014.

  • Death Valley

    DEATH VALLEY
    Jour 11

    Des dunes de sable procurent à la partie nord de la vallée l’aspect classique d’un désert. Les parois érodées et les canyons latéraux prennent les teintes multicolores des dépôts de minéraux exposés. A l’extrémité sud, qui avec 86 m sous le niveau de la mer est le point le plus bas des Etats-Unis, un lac, peu profond et nourri d’eaux chargées de minéraux provenant des montagnes avoisinantes, se forme en hiver et s’évapore en été pour exposer de brillantes surfaces de sel blanc. C’est l'un des plus beaux parcs naturels de l'Utah. Ne manquez pas de visiter Zabriskie Point et Dante’s View pour admirer la vue et les couleurs qui changent avec la lumière. Changement d'ambiance radical en arrivant à Mammoth Lakes, une station de ski prisée des habitants de Los Angeles, très reposante. L’occasion de faire du shopping dans les quelques magasins d’usine et de profiter d’une autre merveille de la nature au Devil’s Postpile National Monument qui abrite les plus grandes colonnes basaltiques du monde.

    Jour 11 DEATH VALLEY

    Des dunes de sable procurent à la partie nord de la vallée l’aspect classique d’un désert. Les parois érodées et les canyons latéraux prennent les teintes multicolores des dépôts de minéraux exposés. A l’extrémité sud, qui avec 86 m sous le niveau de la mer est le point le plus bas des Etats-Unis, un lac, peu profond et nourri d’eaux chargées de minéraux provenant des montagnes avoisinantes, se forme en hiver et s’évapore en été pour exposer de brillantes surfaces de sel blanc. C’est l'un des plus beaux parcs naturels de l'Utah. Ne manquez pas de visiter Zabriskie Point et Dante’s View pour admirer la vue et les couleurs qui changent avec la lumière. Changement d'ambiance radical en arrivant à Mammoth Lakes, une station de ski prisée des habitants de Los Angeles, très reposante. L’occasion de faire du shopping dans les quelques magasins d’usine et de profiter d’une autre merveille de la nature au Devil’s Postpile National Monument qui abrite les plus grandes colonnes basaltiques du monde.

    Death Valley
  • MONO LAKE ET PARC DE YOSEMITE
    Jour 12 Jour 13

    Mono Lake est l'un des plus grands lacs de caldeira volcanique, au pied de la Sierra Nevada et des Mono Craters. Tout près aussi se trouve la ville-fantôme de Bodie. Après ces deux escales vous mettez le cap sur le parc de Yosemite où l’on retrouve chutes, hautes parois rocheuses, prairies subalpines et forêts de séquoias géants. Visite et balade au cœur de la vallée. Parc national depuis 1890, Yosemite possède l’une des plus grandes « collections » de chutes d’eau, prairies et forêts qui abritent notamment les fameux Sequoias Géants. Véritable paradis de la nature, il a été le lieu de vie des Indiens pendant plus de 8000 ans.

    Jour 12 à 13 MONO LAKE ET PARC DE YOSEMITE

    Mono Lake est l'un des plus grands lacs de caldeira volcanique, au pied de la Sierra Nevada et des Mono Craters. Tout près aussi se trouve la ville-fantôme de Bodie. Après ces deux escales vous mettez le cap sur le parc de Yosemite où l’on retrouve chutes, hautes parois rocheuses, prairies subalpines et forêts de séquoias géants. Visite et balade au cœur de la vallée. Parc national depuis 1890, Yosemite possède l’une des plus grandes « collections » de chutes d’eau, prairies et forêts qui abritent notamment les fameux Sequoias Géants. Véritable paradis de la nature, il a été le lieu de vie des Indiens pendant plus de 8000 ans.

  • Golden Gate

    SAN FRANCISCO
    Jour 14 Jour 15

    San Francisco est une des villes les plus photographiées, filmées et décrites du monde … délicieux mélange d'histoire et de modernité sophistiquée. Elle est bâtie sur plusieurs collines qui se déversent dans une magnifique baie dont la ville semble être le joyau. Vous pouvez visiter le quartier des affaires, Chinatown, la plus grande communauté chinoise hors d´Asie, Union Square au cœur du quartier commercial, le Fisherman´s Wharf, port d´attache de la flotte de pêche répute pour ses restaurants de fruits de mer, le Golden Gate qui enjambe la baie de San Francisco et les célèbres Twin Peaks qui offrent une vue panoramique sur toute la baie.

    Jour 14 à 15 SAN FRANCISCO

    San Francisco est une des villes les plus photographiées, filmées et décrites du monde … délicieux mélange d'histoire et de modernité sophistiquée. Elle est bâtie sur plusieurs collines qui se déversent dans une magnifique baie dont la ville semble être le joyau. Vous pouvez visiter le quartier des affaires, Chinatown, la plus grande communauté chinoise hors d´Asie, Union Square au cœur du quartier commercial, le Fisherman´s Wharf, port d´attache de la flotte de pêche répute pour ses restaurants de fruits de mer, le Golden Gate qui enjambe la baie de San Francisco et les célèbres Twin Peaks qui offrent une vue panoramique sur toute la baie.

    Golden Gate
  • 17 Mile Drive

    CARMEL, BAIE DE MONTEREY ET BIG SUR
    Jour 16 Jour 17

    Carmel est l'un des villages les plus pittoresques de Californie avec ses paysages spectaculaires d’où vous pourrez admirer une faune passionnante ainsi que des oiseaux exotiques dans les lagons de la ville. Ses belles maisons victoriennes soigneusement entretenues et ombragées de pins, de chênes et de cyprès en font un lieu convoité des artistes, des écrivains et célébrités. L’acteur et directeur Clint Eastwood fut le maire de la ville en 1986 à 1988. Vous découvrez également la magnifique balade le long de la «17 Mile Drive», qui borde la côte californienne entre la baie de Monterey et la baie de Carmel. C’est l’une des routes les plus célèbres au monde. Vous y longez la côte pacifique avec ses zones très boisées et ses vagues qui se brisent. Toujours plus au sud, le nom de Big Sur est dérivé de cette étendue sauvage non explorée appelée « El Sur Grande » située le long de la côte au sud de Monterey, région spectaculaire avec sa superbe côte. Elle est aussi renommée pour sa flore. Pfeiffer Big Sur State Park est le parc le plus populaire, avec sa nature magnifique et ses arbres tels que séquoias, saules et chênes.

    Jour 16 à 17 CARMEL, BAIE DE MONTEREY ET BIG SUR

    Carmel est l'un des villages les plus pittoresques de Californie avec ses paysages spectaculaires d’où vous pourrez admirer une faune passionnante ainsi que des oiseaux exotiques dans les lagons de la ville. Ses belles maisons victoriennes soigneusement entretenues et ombragées de pins, de chênes et de cyprès en font un lieu convoité des artistes, des écrivains et célébrités. L’acteur et directeur Clint Eastwood fut le maire de la ville en 1986 à 1988. Vous découvrez également la magnifique balade le long de la «17 Mile Drive», qui borde la côte californienne entre la baie de Monterey et la baie de Carmel. C’est l’une des routes les plus célèbres au monde. Vous y longez la côte pacifique avec ses zones très boisées et ses vagues qui se brisent. Toujours plus au sud, le nom de Big Sur est dérivé de cette étendue sauvage non explorée appelée « El Sur Grande » située le long de la côte au sud de Monterey, région spectaculaire avec sa superbe côte. Elle est aussi renommée pour sa flore. Pfeiffer Big Sur State Park est le parc le plus populaire, avec sa nature magnifique et ses arbres tels que séquoias, saules et chênes.

    17 Mile Drive

    POST RANCH INN

    Le Post Ranch Inn est certainement un des plus beaux hôtels des Etats-Unis. Il est construit sur les falaises de Big Sur, et son architecture organique est à couper le souffle, semblant surgir du sol où poussent aussi les sequoias autour de l'hôtel. Les chambres spacieuses (40 environ) donnent sur la montagne ou sur l'océan et ont parfois des baies vitrées du sol au plafond, ainsi que des cheminées, un chauffage au sol, des douches extérieures ou des jacuzzis, ainsi que des terrasses privées. Par contre, pas de télévision ou de réveil pour préserver le silence. Elles sont similaires en taille et en aménagements mais sont toutes différentes, certaines en duplex. Spa réputé, restaurant (Sierra Mar, l'un des meilleurs de Big Sur), piscines accrochées au-dessus de la mer, et activités gratuites comme le yoga ou l'observation des étoiles. L'hôtel n'accepte pas les enfants. Un lieu d'un romantisme absolu, spécialement lorsque le jour finit en apothéose dans le Pacifique avec des couchers de soleil inoubliables.

  • Santa Barbara

    SANTA BARBARA ET RETOUR EN EUROPE
    Jour 18 Jour 19

    Nichée aux pieds des Santa Ynez Moutains, orientée plein sud face au Pacifique, cette station balnéaire réputée de la côte californienne est très prisée des célébrités du cinéma et de la musique et des riches Californiens. Fondée en 1782, la ville a gardé quelques traces de son architecture qui témoigne de son passé colonial espagnol, notamment ses maisons de terre rouge.

    Jour 18 à 19 SANTA BARBARA ET RETOUR EN EUROPE

    Nichée aux pieds des Santa Ynez Moutains, orientée plein sud face au Pacifique, cette station balnéaire réputée de la côte californienne est très prisée des célébrités du cinéma et de la musique et des riches Californiens. Fondée en 1782, la ville a gardé quelques traces de son architecture qui témoigne de son passé colonial espagnol, notamment ses maisons de terre rouge.

    Santa Barbara

    DÉCOUVERTE DES VIGNOBLES DE SANTA BARBARA À VELO

    Voici de quoi réjouir les épicuriens ascendants sportifs ! Accompagnés d'un guide, vous partez pour une grande boucle d'une petite vingtaine de kilomètres au coeur des plus beaux vignobles de Santa Barbara. Après un pique-nique au milieu de cet océan de vignes, vous vous consacrez à la visite de deux vignobles et dégustez les crus californiens. A consommer avec modération, n'oubliez pas qu'il faut rentrer…

    Vignoble Californie