Bhoutan LLB : Festival de Trashigang avec Marion Chaygneaud

Votre voyage En substance...

Le 'Tsechu' de Trashigang rassemble chaque année au début de l'hiver des foules venues parfois des lointaines vallées de Merak et Sakteng. Tout au long de ce voyage, vous traverserez tout le Bhoutan d'est en ouest, alternant les paysages de plaines et les ambiances plus himalayennes en franchissant des cols situés entre 1500m et 3900m d'altitude. Votre guide, Marion Chaygneaud, spécialiste des régions himalayennes et de la religion bouddhiste, vous communiquera sa passion pour ce petit pays qui tient fortement à ses traditions ancestrales.

  • Pays : Bhoutan
  • Durée : 17 jours
  • Prix : 4.990 EUR par personne en chambre double

Pour planifier votre voyage Prochains départs

Départ Retour Tarifs/€*
03/12/2019 19/12/2019 4 990,00 € Option

Chambre individuelle : + 530€ par personne

*Ce prix comprend:

- le transport international au départ de Bruxelles aller-retour en classe économique, - les taxes d'aéroport qui doivent être incluses lors de l'émission des billets d'avion, - les vols intérieurs en classe économique, - le logement dans les hébergements mentionnés ou de même catégorie, - les repas repris dans le détail journalier, - les entrées dans les sites mentionnés et les transferts mentionnés au programme, - les services de guides locaux et l'accompagnement en Français par Marion Chaygenaud (sauf raison impérieuse l'affectant), - le transport en véhicule avec chauffeur, - les frais d'organisation, - la préparation des voyageurs, - la TVA le cas échant et l'affiliation à un Fonds de Garantie.

*Ce prix ne comprend pas:

- les taxes d'aéroports locales ou taxes gouvernementales qui ne peuvent pas être incluses lors de l'émission des tickets d'avion, - les excursions optionnelles, - les repas à Delhi, - les frais de visa (double entrée) pour l'Inde (voir rubrique ci-dessous) - les boissons, - les suppléments éventuels pour caméras et appareils photo sur les sites, - le supplément chambre individuelle (obligatoire si il n'y a pas de partage de chambre possible), - les pourboires usuels, - l'assurance assistance et accidents obligatoire (celle-ci doit couvrir les frais de recherche et de sauvetage), - l’assurance annulation facultative mais vivement conseillée.
  • PARIS OU BRUXELLES - DELHI
    Jour 1

    Vol international à destination de Delhi. Accueil à l'aéroport et transfert à l'hôtel pour votre unique nuit sur le territoire indien. Nuitée à l’hôtel à Delhi.

    Jour 1 PARIS OU BRUXELLES - DELHI

    Vol international à destination de Delhi. Accueil à l'aéroport et transfert à l'hôtel pour votre unique nuit sur le territoire indien. Nuitée à l’hôtel à Delhi.

    RADISSON BLU PLAZA (GURGAON)

    Un hôtel moderne de capacité moyenne à grande. Toutes les commodités, services et niveau de confort d'un hôtel de classe internationale. Situé à proximité de l'aéroport et de Gurgaon, le district des affaires principal de Delhi. Idéal pour les chambres en ‘day-use’ ou pour une première nuit après votre arrivée tardive à Delhi.

  • DELHI - GUWAHATI - SAMDRUP JONGKHAR
    Jour 2

    Le matin, transfert à l'aéroport pour votre vol intérieur à destination de Guwahati, la ville la plus importante de l'Etat de l'Assam, au Nord-est de l'Inde. A votre arrivée à Guwahati, vous rencontrez notre équipe locale et partez immédiatement vers la frontière du Bhoutan, pour franchir celle-ci à Samdrup Jongkhar. Formalités de visa et découverte de cette ville-frontière. Chef-lieu de district où se trouve un ‘dzong’ récent (mais assez peu intéressant par rapport à ceux que vous verrez tout au long de votre voyage…), Samdrup Jongkhar est essentiellement une ville de petits commerçants située juste dans une région où les grandes plaines du nord de l'Assam cèdent rapidement la place aux premiers contreforts de l'Himalaya. Nuitée à l’hôtel à Samdrup Jongkhar.

    Jour 2 DELHI - GUWAHATI - SAMDRUP JONGKHAR

    Le matin, transfert à l'aéroport pour votre vol intérieur à destination de Guwahati, la ville la plus importante de l'Etat de l'Assam, au Nord-est de l'Inde. A votre arrivée à Guwahati, vous rencontrez notre équipe locale et partez immédiatement vers la frontière du Bhoutan, pour franchir celle-ci à Samdrup Jongkhar. Formalités de visa et découverte de cette ville-frontière. Chef-lieu de district où se trouve un ‘dzong’ récent (mais assez peu intéressant par rapport à ceux que vous verrez tout au long de votre voyage…), Samdrup Jongkhar est essentiellement une ville de petits commerçants située juste dans une région où les grandes plaines du nord de l'Assam cèdent rapidement la place aux premiers contreforts de l'Himalaya. Nuitée à l’hôtel à Samdrup Jongkhar.

    HOTEL MOUNTAIN

    Hôtel situé au centre de la ville, offrant une quinzaine de chambres avec salle de bain privée et de nombreux services, dont un restaurant.

  • SAMDRUP JONGKHAR - TRASHIGANG
    Jour 3

    Vous prenez la route : au bout d'une vingtaine de kilomètres seulement, celle-ci se met déjà à grimper en effectuant ses premiers lacets. Avant d’atteindre Trashigang, vous faites une halte à Khaling (2100m d’altitude), petite bourgade où est établi un centre de tissage. Quittant les montagnes, les éleveurs de la vallée de Merak viennent passer l’hiver dans cette région avec leurs troupeaux de moutons. Vous effectuez également une halte à Khanlung, pour visiter le Yonphuma Lhakhang, monastère qui renferme de superbes peintures sur la vie de Guru Rinpoché. Vous atteignez Trashigang en fin de journée à Trashigang : en fonction de l'heure d'arrivée, vous pouvez assister aux cérémonies du ‘Tsechu" de Trashigang. Nuitée à l’hôtel à Trashigang.

    Jour 3 SAMDRUP JONGKHAR - TRASHIGANG

    Vous prenez la route : au bout d'une vingtaine de kilomètres seulement, celle-ci se met déjà à grimper en effectuant ses premiers lacets. Avant d’atteindre Trashigang, vous faites une halte à Khaling (2100m d’altitude), petite bourgade où est établi un centre de tissage. Quittant les montagnes, les éleveurs de la vallée de Merak viennent passer l’hiver dans cette région avec leurs troupeaux de moutons. Vous effectuez également une halte à Khanlung, pour visiter le Yonphuma Lhakhang, monastère qui renferme de superbes peintures sur la vie de Guru Rinpoché. Vous atteignez Trashigang en fin de journée à Trashigang : en fonction de l'heure d'arrivée, vous pouvez assister aux cérémonies du ‘Tsechu" de Trashigang. Nuitée à l’hôtel à Trashigang.

    DRUK DOETHJUNG RESORT PHOMSHING

    Situé à dix minutes de la ville de Trashigang. Vous logez dans l’aile la plus récente de l’hôtel, construite en 2014 : une vingtaine de chambres au charme local.

  • TRASHIGANG
    Jour 4

    Vous consacrez cette journée entière aux cérémonies du ‘Tsechu’ de Trashigang, qui rassemblent chaque année au début de l'hiver des centaines de personnes venues parfois des lointaines vallées de Merak et Sakteng. Le programme de la journée vous est donc donné à titre indicatif et pourra être réaménagé par votre guide en fonction du calendrier des danses… mais aussi de vos envies. Les ‘Tsechu’ se déroulent pendant plusieurs jours d'affilée (entre trois et cinq selon les endroits), pendant lesquels ont lieu des danses bien déterminées à caractère religieux. Elles sont exécutées soit par des moines soit par des laïcs, et leur protocole est partout le même. Certains ‘Tsechu’ se terminent par la vénération d'une immense ‘thangka’ (banderolle que l'on déroule le long de la façade d'un 'dzong') qui représente Guru Rimpoché et ses huit manifestations. Cette ‘tangka’ est appelée ‘thongdroel’ : la croyance veut que, à sa simple vue, les fidèles sont délivrés du cycle des réincarnations. Certaines fêtes se clôturent aussi par un ‘wang’, bénédiction verbale collective donnée par un religieux. Parfois le ‘wang’ est appelé ‘mewang’, ce qui veut dire "bénédiction par le feu" et les participants sautent par-dessus un feu qui brûle leurs impuretés de l'année. Les cérémonies les plus spectaculaires ont lieu en général dans la soirée. Vous visitez également le ‘dzong’ (forteresse monastique en activité) de Trashigang. Perché à l'extrémité d'un éperon rocheux, il domine la rivière de plus de 400m et offre une vue imprenable. Contrairement à la plupart des ‘dzong’, il ne possède qu'une seule cour. C'est aussi, comme cela est souvent le cas, le siège du chef-lieu de district : il héberge l'administration ainsi que la communauté monastique ‘drukpa’. Nuitée à l’hôtel à Trashigang.

    Jour 4 TRASHIGANG

    Vous consacrez cette journée entière aux cérémonies du ‘Tsechu’ de Trashigang, qui rassemblent chaque année au début de l'hiver des centaines de personnes venues parfois des lointaines vallées de Merak et Sakteng. Le programme de la journée vous est donc donné à titre indicatif et pourra être réaménagé par votre guide en fonction du calendrier des danses… mais aussi de vos envies. Les ‘Tsechu’ se déroulent pendant plusieurs jours d'affilée (entre trois et cinq selon les endroits), pendant lesquels ont lieu des danses bien déterminées à caractère religieux. Elles sont exécutées soit par des moines soit par des laïcs, et leur protocole est partout le même. Certains ‘Tsechu’ se terminent par la vénération d'une immense ‘thangka’ (banderolle que l'on déroule le long de la façade d'un 'dzong') qui représente Guru Rimpoché et ses huit manifestations. Cette ‘tangka’ est appelée ‘thongdroel’ : la croyance veut que, à sa simple vue, les fidèles sont délivrés du cycle des réincarnations. Certaines fêtes se clôturent aussi par un ‘wang’, bénédiction verbale collective donnée par un religieux. Parfois le ‘wang’ est appelé ‘mewang’, ce qui veut dire "bénédiction par le feu" et les participants sautent par-dessus un feu qui brûle leurs impuretés de l'année. Les cérémonies les plus spectaculaires ont lieu en général dans la soirée. Vous visitez également le ‘dzong’ (forteresse monastique en activité) de Trashigang. Perché à l'extrémité d'un éperon rocheux, il domine la rivière de plus de 400m et offre une vue imprenable. Contrairement à la plupart des ‘dzong’, il ne possède qu'une seule cour. C'est aussi, comme cela est souvent le cas, le siège du chef-lieu de district : il héberge l'administration ainsi que la communauté monastique ‘drukpa’. Nuitée à l’hôtel à Trashigang.

    DRUK DOETHJUNG RESORT PHOMSHING

    Situé à dix minutes de la ville de Trashigang. Vous logez dans l’aile la plus récente de l’hôtel, construite en 2014 : une vingtaine de chambres au charme local.

  • TRASHIGANG - VALLÉE DE RADI - TRASHIGANG
    Jour 5

    Journée consacrée à une belle excursion (en véhicule et à pied pour de courtes marches) dans la vallée de Radi. La vue depuis le ‘dzong’ de Trashigang, juste avant de descendre dans la vallée, est splendide. La route longe de belles rizières et des champs de maïs pendant une vingtaine de kilomètres, avant d'arriver au village de Radi (1600m d’altitude), où les femmes tissent de la soie sauvage dans des abris en bambou. A cette période de l’année, vous pourrez peut-être croiser des ‘brokpas’ (éleveurs) venus de la haute vallée de Sakteng, vêtus de costumes très particuliers confectionnés en peaux de moutons ou de daims ???? et de pantalons en cuir. Les femmes sont vêtues de tuniques-ponchos qui leur tombent jusqu’aux genoux. Hommes et femmes portent des chapeaux noirs en feutre de yak. Retour à Trashigang en fin de journée. Nuitée à l’hôtel à Trashigang.

    Jour 5 TRASHIGANG - VALLÉE DE RADI - TRASHIGANG

    Journée consacrée à une belle excursion (en véhicule et à pied pour de courtes marches) dans la vallée de Radi. La vue depuis le ‘dzong’ de Trashigang, juste avant de descendre dans la vallée, est splendide. La route longe de belles rizières et des champs de maïs pendant une vingtaine de kilomètres, avant d'arriver au village de Radi (1600m d’altitude), où les femmes tissent de la soie sauvage dans des abris en bambou. A cette période de l’année, vous pourrez peut-être croiser des ‘brokpas’ (éleveurs) venus de la haute vallée de Sakteng, vêtus de costumes très particuliers confectionnés en peaux de moutons ou de daims ???? et de pantalons en cuir. Les femmes sont vêtues de tuniques-ponchos qui leur tombent jusqu’aux genoux. Hommes et femmes portent des chapeaux noirs en feutre de yak. Retour à Trashigang en fin de journée. Nuitée à l’hôtel à Trashigang.

    DRUK DOETHJUNG RESORT PHOMSHING

    Situé à dix minutes de la ville de Trashigang. Vous logez dans l’aile la plus récente de l’hôtel, construite en 2014 : une vingtaine de chambres au charme local.

  • TRASHIGANG - MONGAR
    Jour 6

    Vous reprenez la route ce matin, à destination de Mongar. Vous faites un arrêt en route pour visiter le monastère de Dramitse, situé sur un plateau presque au sommet d'une montagne, et qui est le plus grand monastère du Bhoutan de l'Est. C'est un monastère de la lignée des nyingmapa, qui est devenu depuis 1982 une propriété d'Etat. Arrivée à Mongar en milieu de journée. La ville est construite, comme cela est souvent le cas dans l'Est du pays, à flanc de montagne et non au fond d'une vallée. Reste de la journée libre. Nuitée à l’hôtel à Mongar.

    Jour 6 TRASHIGANG - MONGAR

    Vous reprenez la route ce matin, à destination de Mongar. Vous faites un arrêt en route pour visiter le monastère de Dramitse, situé sur un plateau presque au sommet d'une montagne, et qui est le plus grand monastère du Bhoutan de l'Est. C'est un monastère de la lignée des nyingmapa, qui est devenu depuis 1982 une propriété d'Etat. Arrivée à Mongar en milieu de journée. La ville est construite, comme cela est souvent le cas dans l'Est du pays, à flanc de montagne et non au fond d'une vallée. Reste de la journée libre. Nuitée à l’hôtel à Mongar.

    WANGCHUK HOTEL

    Hôtel situé sur une colline près du dzong de Mongar et offrant une vue imprenable sur la vallée. L'hôtel dispose d'une trentaine de chambres ornées de décorations locales, d'un restaurant et bien d'autres services.

  • MONGAR - URA - VALLÉES DU BUMTHANG
    Jour 7

    Vous quittez le Bhoutan de l'Est pour arriver au Bhoutan du Centre, avec la très belle région de Bumthang, dont le nom signifie "la plaine en forme de bumpa" (sorte de vase à eau lustral de forme oblongue, dont la connotation religieuse traduit bien le caractère sacré de la région). Iil est difficile de trouver ailleurs au Bhoutan une telle densité de temples et de monastères. Bhumtang est l'appellation donnée à un complexe de quatre vallées : Chumé, Choekhor, Tang et Ura, dont l'altitude s'étage de 2600 à 4000m. C'est aujourd'hui un district dont le chef-lieu est Jakar. Les vallées de Choekhor et Chumé ont une vocation agricole, tandis que Tang et Ura sont d'avantage tournées vers l'élevage du yack et du mouton. C'est un paradis pour les marcheurs car les vallées sont assez planes, les pentes relativement douces et on y trouve de nombreux hameaux, ce qui permet une belle approche de la vie rurale. Avant d'arriver à Jakar, vous entamez une excursion dans la vallée d’Ura, qui s’étend juste derrière le Thrumsi La (3900m d’altitude) et la plus haute des quatre vallées du Bhumtang. Par temps, clair, vous bénéficiez de vues magnifiques sur le Gangkar Puensum, le plus haut sommet du Bhoutan avec ses 7541m, qui se détache sur le ciel comme une énorme masse blanche. En fonction du temps disponible, visite des temples de Sombrang et Shingkhar, situés au fond de la vallée. Nuit à l’hôtel à Jakar.

    Jour 7 MONGAR - URA - VALLÉES DU BUMTHANG

    Vous quittez le Bhoutan de l'Est pour arriver au Bhoutan du Centre, avec la très belle région de Bumthang, dont le nom signifie "la plaine en forme de bumpa" (sorte de vase à eau lustral de forme oblongue, dont la connotation religieuse traduit bien le caractère sacré de la région). Iil est difficile de trouver ailleurs au Bhoutan une telle densité de temples et de monastères. Bhumtang est l'appellation donnée à un complexe de quatre vallées : Chumé, Choekhor, Tang et Ura, dont l'altitude s'étage de 2600 à 4000m. C'est aujourd'hui un district dont le chef-lieu est Jakar. Les vallées de Choekhor et Chumé ont une vocation agricole, tandis que Tang et Ura sont d'avantage tournées vers l'élevage du yack et du mouton. C'est un paradis pour les marcheurs car les vallées sont assez planes, les pentes relativement douces et on y trouve de nombreux hameaux, ce qui permet une belle approche de la vie rurale. Avant d'arriver à Jakar, vous entamez une excursion dans la vallée d’Ura, qui s’étend juste derrière le Thrumsi La (3900m d’altitude) et la plus haute des quatre vallées du Bhumtang. Par temps, clair, vous bénéficiez de vues magnifiques sur le Gangkar Puensum, le plus haut sommet du Bhoutan avec ses 7541m, qui se détache sur le ciel comme une énorme masse blanche. En fonction du temps disponible, visite des temples de Sombrang et Shingkhar, situés au fond de la vallée. Nuit à l’hôtel à Jakar.

    MOUNTAIN RESORT

    C'est un des hôtels historiques de Jakar. Il surplombe le palais de Wangdichoeling et se trouve juste avant le monastère de Kurjey. Une trentaine de chambres disponibles à l’heure actuelle, avec la construction d’une nouvelle aile en 2013. Une de nos adresses préférées dans cette vallée, à la fois pour le confort et pour la gentillesse de l'accueil. Eau chaude et électricité 24h/24.

  • VALLÉES DU BUMTHANG
    Jour 8

    Le matin, vous visitez le ‘dzong’ de Jakar, situé sur une petite crête s'avançant dans la vallée. Très élégante, cette "forteresse de l'oiseau blanc" est pourtant de taille plus modeste que la plupart des autres forteresses du pays. Comme de coutume, le site héberge le siège de l'administration du district et, depuis 1998, celui d'une communauté monastique drukpa. Vous visitez également le monastère de Kurjey, un des plus sacrés du Bhoutan suite au fait que Guru Rinpoché y a médité : il y a aussi laissé l'empreinte de son corps sur un rocher ("ku" = corps, "je" = empreinte). Vous visitez ensuite le temple de Thangbi, abrité dans un bosquet et entouré de maisons, et d’où se dégage une impression particulièrement bucolique. Vous arrivez au Ngang Lakhang, "le Temple du cygne", joliment situé sur une colline sur le flanc droit de la vallée. Ce temple privé a été construit au 16ème siècle par un lama tibétain. Pour ceux qui le souhaitent, possibilité de faire une marche agréable le long de la rivière pour rallier en deux heures Thangbi à Ngan Lhakhang. Nuitée à l’hôtel à Jakar.

    Jour 8 VALLÉES DU BUMTHANG

    Le matin, vous visitez le ‘dzong’ de Jakar, situé sur une petite crête s'avançant dans la vallée. Très élégante, cette "forteresse de l'oiseau blanc" est pourtant de taille plus modeste que la plupart des autres forteresses du pays. Comme de coutume, le site héberge le siège de l'administration du district et, depuis 1998, celui d'une communauté monastique drukpa. Vous visitez également le monastère de Kurjey, un des plus sacrés du Bhoutan suite au fait que Guru Rinpoché y a médité : il y a aussi laissé l'empreinte de son corps sur un rocher ("ku" = corps, "je" = empreinte). Vous visitez ensuite le temple de Thangbi, abrité dans un bosquet et entouré de maisons, et d’où se dégage une impression particulièrement bucolique. Vous arrivez au Ngang Lakhang, "le Temple du cygne", joliment situé sur une colline sur le flanc droit de la vallée. Ce temple privé a été construit au 16ème siècle par un lama tibétain. Pour ceux qui le souhaitent, possibilité de faire une marche agréable le long de la rivière pour rallier en deux heures Thangbi à Ngan Lhakhang. Nuitée à l’hôtel à Jakar.

    MOUNTAIN RESORT

    C'est un des hôtels historiques de Jakar. Il surplombe le palais de Wangdichoeling et se trouve juste avant le monastère de Kurjey. Une trentaine de chambres disponibles à l’heure actuelle, avec la construction d’une nouvelle aile en 2013. Une de nos adresses préférées dans cette vallée, à la fois pour le confort et pour la gentillesse de l'accueil. Eau chaude et électricité 24h/24.

  • VALLÉES DU BUMTHANG - GANGTEY
    Jour 9

    Vous poursuivez votre route vers l'Ouest du Bhoutan, en direction de Gangtey. Vous faites étape à Trongsa pour la visite du ‘dzong’ de ce village, construit en 1648 et aisément reconnaissable à son toit rouge que l'on aperçoit bien avant d'arriver à Trongsa. C'est le plus grand de tout le pays. Merveille architecturale, il offre une vue magnifique sur les alentours. Vous visitez ensuite le monastère de Gangtey, perché sur une colline qui émerge du fond de la vallée de Phobjika. Un gros village entoure le site : il est peuplé en majorité par les familles des cent quarante ‘omchen’, les laïcs qui s'occupent du monastère. Vous continuez vers la vallée de Phobjika, où vous visitez le Centre pour la conservation de la Grue à cou noir, géré par une ONG. Cet élégant oiseau, qui revient chaque année de Sibérie et du Tibet pour passer l’hiver dans la région, a inspiré le folklore local depuis des générations, au point qu’un festival annuel lui est consacré. Vous effectuez également une courte randonnée dans cette vallée, très agréable et encore peu visitée à l’heure actuelle. Nuitée à l’hôtel à Gangtey ou Wangdue (selon disponibilités).

    Jour 9 VALLÉES DU BUMTHANG - GANGTEY

    Vous poursuivez votre route vers l'Ouest du Bhoutan, en direction de Gangtey. Vous faites étape à Trongsa pour la visite du ‘dzong’ de ce village, construit en 1648 et aisément reconnaissable à son toit rouge que l'on aperçoit bien avant d'arriver à Trongsa. C'est le plus grand de tout le pays. Merveille architecturale, il offre une vue magnifique sur les alentours. Vous visitez ensuite le monastère de Gangtey, perché sur une colline qui émerge du fond de la vallée de Phobjika. Un gros village entoure le site : il est peuplé en majorité par les familles des cent quarante ‘omchen’, les laïcs qui s'occupent du monastère. Vous continuez vers la vallée de Phobjika, où vous visitez le Centre pour la conservation de la Grue à cou noir, géré par une ONG. Cet élégant oiseau, qui revient chaque année de Sibérie et du Tibet pour passer l’hiver dans la région, a inspiré le folklore local depuis des générations, au point qu’un festival annuel lui est consacré. Vous effectuez également une courte randonnée dans cette vallée, très agréable et encore peu visitée à l’heure actuelle. Nuitée à l’hôtel à Gangtey ou Wangdue (selon disponibilités).

    DEWACHEN

    Hôtel très imprégné du style montagnard (omniprésence de la pierre et du bois), chambres chauffées au poêle à bois, vue superbe sur la vallée. L’accueil et le service sont très chaleureux. Il n’y a pas encore l’électricité partout dans la vallée, mais l’hôtel est équipé d’un générateur qui permet d’avoir le l’éclairage en permanence dans les chambres (une quinzaine en tout), ainsi que l’eau chaude. Un de nos ‘’coups de cœur’’ : rustique, certes, mais qui mérite incontestablement qu’on s’y arrête.

  • GANGTEY - PUNAKHA
    Jour 10

    Vous continuez votre route : votre but de ce jour est Punakha. En chemin, vous pouvez effectuer une excursion à pied d’environ deux heures aller-retour pour visiter un temple dédié à la fertilité dans le village de Chime. Vous atteignez Punakha dans l'après-midi. Visite de la majestueuse forteresse monastique (‘dzong’) de Punakha construite à la confluence de deux rivières, la Po Chu (rivière "mâle") et la Mo Chu (rivière "femelle"). Ce ‘dzong’ est la résidence d'hiver du chef spirituel du pays, Je Khenpo. Nuitée à l’hôtel à Punakha.

    Jour 10 GANGTEY - PUNAKHA

    Vous continuez votre route : votre but de ce jour est Punakha. En chemin, vous pouvez effectuer une excursion à pied d’environ deux heures aller-retour pour visiter un temple dédié à la fertilité dans le village de Chime. Vous atteignez Punakha dans l'après-midi. Visite de la majestueuse forteresse monastique (‘dzong’) de Punakha construite à la confluence de deux rivières, la Po Chu (rivière "mâle") et la Mo Chu (rivière "femelle"). Ce ‘dzong’ est la résidence d'hiver du chef spirituel du pays, Je Khenpo. Nuitée à l’hôtel à Punakha.

    PEMA KARPO HOTEL

    Hôtel moderne proposant une trentaine de chambres spacieuses avec salle de bain privée ; nombreux services, piscine, bar, restaurant.

  • PUNAKHA
    Jour 11

    La journée est entièrement consacrée à la découverte de Punakha et des alentours. A une dizaine de kilomètres de la ville, dans un paysage rural idyllique, un ‘chorten’ à trois étages (Khansum Yuelley Namgyel Chorten) s'atteint en une demi-heure à pied et vaut vraiment le détour pour la richesse de ses peintures et de son iconographie. Vous visiterez également le village de Talo et son monastère. Nuitée à l’hôtel à Punakha.

    Jour 11 PUNAKHA

    La journée est entièrement consacrée à la découverte de Punakha et des alentours. A une dizaine de kilomètres de la ville, dans un paysage rural idyllique, un ‘chorten’ à trois étages (Khansum Yuelley Namgyel Chorten) s'atteint en une demi-heure à pied et vaut vraiment le détour pour la richesse de ses peintures et de son iconographie. Vous visiterez également le village de Talo et son monastère. Nuitée à l’hôtel à Punakha.

    ZANGTHO PELRI HOTEL

    Chambres au confort basique mais la décoration et le service sont au point. La plupart des chambres ont une terrasse privée qui offre une très belle vue sur la vallée de Punakha.

  • PUNAKHA - TIMPHU
    Jour 12

    Votre route vous mène aujourd’hui à Timphu ; vous faites halte en route au col de Dochula, situé à une altitude de 3060m, qui offre une vue magnifique sur la partie est de la chaîne himalayenne. Le reste de la journée est consacré à la visite de Timphu, petite ville de 90.000 habitants qui est la capitale du Bhoutan. Pour l’anecdote, c’est aussi la seule ville du pays où l’on trouve des feux de circulation à certains carrefours ! En fonction du temps disponible et des opportunités, vous pouvez : - visiter le National Memorial Chorten (monument à la paix mondiale et à la prospérité) autour duquel de nombreux pèlerins déambulent en fin de journée, - visiter le Tashichhodzong, le siège de l'autorité royale et ecclésiastique du Bhoutan, - visiter un institut de médecine traditionnelle, - visiter une fabrique de ‘thangkas’ (peintures sacrées sur toile), - visiter la Bibliothèque nationale… Nuitée à l’hôtel à Timphu.

    Jour 12 PUNAKHA - TIMPHU

    Votre route vous mène aujourd’hui à Timphu ; vous faites halte en route au col de Dochula, situé à une altitude de 3060m, qui offre une vue magnifique sur la partie est de la chaîne himalayenne. Le reste de la journée est consacré à la visite de Timphu, petite ville de 90.000 habitants qui est la capitale du Bhoutan. Pour l’anecdote, c’est aussi la seule ville du pays où l’on trouve des feux de circulation à certains carrefours ! En fonction du temps disponible et des opportunités, vous pouvez : - visiter le National Memorial Chorten (monument à la paix mondiale et à la prospérité) autour duquel de nombreux pèlerins déambulent en fin de journée, - visiter le Tashichhodzong, le siège de l'autorité royale et ecclésiastique du Bhoutan, - visiter un institut de médecine traditionnelle, - visiter une fabrique de ‘thangkas’ (peintures sacrées sur toile), - visiter la Bibliothèque nationale… Nuitée à l’hôtel à Timphu.

    PEACEFUL RESORT

    Situé un peu à l'extérieur du centre de la ville, un hôtel mêlant modernité et architecture locale ; une quinzaine de chambres spacieuses et confortables, ainsi que de nombreux autres services dont un restaurant, un bar et une salle de réunion.

  • TIMPHU
    Jour 13

    Journée entière consacrée à la visite de la capitale. Le programme de la journée sera défini en fonction des visites déjà effectuées la veille. Nuit à l’hôtel à Timphu.

    Jour 13 TIMPHU

    Journée entière consacrée à la visite de la capitale. Le programme de la journée sera défini en fonction des visites déjà effectuées la veille. Nuit à l’hôtel à Timphu.

    PEACEFUL RESORT

    Situé un peu à l'extérieur du centre de la ville, un hôtel mêlant modernité et architecture locale ; une quinzaine de chambres spacieuses et confortables, ainsi que de nombreux autres services dont un restaurant, un bar et une salle de réunion.

  • TIMPHU - PARO - DRUKYEL DZONG - PARO
    Jour 14

    Le matin, vous prenez la route vers la localité de Paro, pour une découverte de la vallée du même nom. En fonction du temps disponible, vous visitez la petite ville, et notamment le Musée national (Ta Dzong), construit sur une colline qui surplombe la vallée, et le ‘dzong’ de Paro (Rinpung Dzong, "la Forteresse des joyaux amoncelés"). C’est aujourd'hui le siège du district de Paro, qui abrite également une communauté monastique d'Etat d'environ 200 membres. Sur la route qui mène au Dzong de Drukyel, vous visitez le temple de Kyichu, formé de deux temples jumeaux construits sur un promontoire. Ce temple fut construit au 7ème siècle par le roi bouddhiste tibétain Songtsen Sampo. De par son ancienneté et sa fonction, il est particulièrement vénéré. Des turquoises et des coraux ont été offerts par des fidèles et sont incrustés dans le plancher à l'endroit où l'on se prosterne. Les peintures qui ornent les murs de chaque côté du sanctuaire représentent les Douze Actes du Bouddha et ses vies antérieures. Vous arrivez bientôt au ‘dzong’ de Drukgyel, où prend fin la route asphaltée. Par beau temps, le grandiose sommet du Jomolhari (7316m d’altitude) se détache en toile de fond. Cette montagne, qui forme la frontière avec le Tibet, est sacrée, comme toutes les montagnes au Bhoutan d’ailleurs. Le ‘dzong’ de Drukgyel, au pied duquel se niche le ravissant village de Tsento, est construit sur un éperon rocheux qui verrouille la vallée de Paro et protégeait autrefois celle-ci des envahisseurs venus du Nord. Drukgyel Dzong signifie "la Forteresse des Drukpas victorieux". Après un terrible incendie qui détruisit l'édifice en 1951, il a partiellement été reconstruit à l'identique en 1985. Nuitée à l’hôtel à Paro.

    Jour 14 TIMPHU - PARO - DRUKYEL DZONG - PARO

    Le matin, vous prenez la route vers la localité de Paro, pour une découverte de la vallée du même nom. En fonction du temps disponible, vous visitez la petite ville, et notamment le Musée national (Ta Dzong), construit sur une colline qui surplombe la vallée, et le ‘dzong’ de Paro (Rinpung Dzong, "la Forteresse des joyaux amoncelés"). C’est aujourd'hui le siège du district de Paro, qui abrite également une communauté monastique d'Etat d'environ 200 membres. Sur la route qui mène au Dzong de Drukyel, vous visitez le temple de Kyichu, formé de deux temples jumeaux construits sur un promontoire. Ce temple fut construit au 7ème siècle par le roi bouddhiste tibétain Songtsen Sampo. De par son ancienneté et sa fonction, il est particulièrement vénéré. Des turquoises et des coraux ont été offerts par des fidèles et sont incrustés dans le plancher à l'endroit où l'on se prosterne. Les peintures qui ornent les murs de chaque côté du sanctuaire représentent les Douze Actes du Bouddha et ses vies antérieures. Vous arrivez bientôt au ‘dzong’ de Drukgyel, où prend fin la route asphaltée. Par beau temps, le grandiose sommet du Jomolhari (7316m d’altitude) se détache en toile de fond. Cette montagne, qui forme la frontière avec le Tibet, est sacrée, comme toutes les montagnes au Bhoutan d’ailleurs. Le ‘dzong’ de Drukgyel, au pied duquel se niche le ravissant village de Tsento, est construit sur un éperon rocheux qui verrouille la vallée de Paro et protégeait autrefois celle-ci des envahisseurs venus du Nord. Drukgyel Dzong signifie "la Forteresse des Drukpas victorieux". Après un terrible incendie qui détruisit l'édifice en 1951, il a partiellement été reconstruit à l'identique en 1985. Nuitée à l’hôtel à Paro.

    TASHI NAMGAY RESORT

    Hôtel de style traditionnel d'une quarantaine de chambres, qui surplombe la ville du haut d'une petite colline. Belle vue, chambres agréables et bon accueil. La cuisine est de qualité supérieure à la moyenne des autres hôtels de même catégorie.

  • PARO - TAKSTANG - PARO
    Jour 15

    Vous allez aujourd’hui effectuer une excursion à pied vers l’ermitage de Taktsang, le célèbre ‘Tiger’s Nest’ (Tanière du tigre), un magnifique monastère accroché en nid d'aigle à la roche noire à 800m au-dessus de la vallée. Il s’agit d’un des monastères les plus sacrés du monde himalayen. La légende raconte que Guru Rimpoché y arriva miraculeusement sur le dos d’une tigresse. Il y médita durant trois mois, et amena ainsi le bouddhisme dans la vallée de Paro. La montée est assez raide vers le monastère. Vous pouvez décider de vous arrêter à mi-chemin dans une ‘’Tea House’’ (1h30 à 2h de marche) : la vue sur le monastère est superbe depuis cet endroit. Les plus courageux pourront continuer la randonnée jusqu’au monastère lui-même (pour la marche complète, il faut compter 5 à 6 heures au total selon la cadence du groupe). Des guides et de petits chevaux locaux vous accompagnent : il est donc possible d’effectuer l’ascension à cheval presque jusqu'au sommet (mais descente à pied uniquement). Tous les visiteurs (y compris les touristes) au monastère de Takstang doivent être habillés ‘’convenablement’’, ce qui signifie : pas de casquettes, shorts, maillots de corps ni T-shirts. Les guides, quant à eux, doivent porter le costume national (Gho/Kira). Suivant le temps disponible au retour de la balade, poursuite des visites dans la vallée de Paro. Nuitée à l’hôtel à Paro.

    Jour 15 PARO - TAKSTANG - PARO

    Vous allez aujourd’hui effectuer une excursion à pied vers l’ermitage de Taktsang, le célèbre ‘Tiger’s Nest’ (Tanière du tigre), un magnifique monastère accroché en nid d'aigle à la roche noire à 800m au-dessus de la vallée. Il s’agit d’un des monastères les plus sacrés du monde himalayen. La légende raconte que Guru Rimpoché y arriva miraculeusement sur le dos d’une tigresse. Il y médita durant trois mois, et amena ainsi le bouddhisme dans la vallée de Paro. La montée est assez raide vers le monastère. Vous pouvez décider de vous arrêter à mi-chemin dans une ‘’Tea House’’ (1h30 à 2h de marche) : la vue sur le monastère est superbe depuis cet endroit. Les plus courageux pourront continuer la randonnée jusqu’au monastère lui-même (pour la marche complète, il faut compter 5 à 6 heures au total selon la cadence du groupe). Des guides et de petits chevaux locaux vous accompagnent : il est donc possible d’effectuer l’ascension à cheval presque jusqu'au sommet (mais descente à pied uniquement). Tous les visiteurs (y compris les touristes) au monastère de Takstang doivent être habillés ‘’convenablement’’, ce qui signifie : pas de casquettes, shorts, maillots de corps ni T-shirts. Les guides, quant à eux, doivent porter le costume national (Gho/Kira). Suivant le temps disponible au retour de la balade, poursuite des visites dans la vallée de Paro. Nuitée à l’hôtel à Paro.

    GANGTEY PALACE

    Cet ancien (petit) palais date d’une centaine d’années et a été reconverti en hôtel 3* (normes locales) en 1995. Les chambres (une quinzaine) offrent un confort simple, mais ont beaucoup d’allure et sont toutes différentes. La vue sur la vallée de Paro avec le dzong en face est superbe. Une de nos adresses préférées dans cette catégorie.

  • PARO - DELHI - VOL INTERNATIONAL
    Jour 16

    Transfert à l'aéroport le matin pour votre vol de retour vers Delhi. Notre partenaire indien vous accueille à l'aéroport et vous conduit à l'hôtel où vous disposez d'une chambre pour la journée (une chambre pour deux personnes), notamment pour vous reposer et prendre une douche avant le transfert à l'aéroport pour le vol retour vers l'Europe en fin de journée. Une visite de Delhi est prévue l'après-midi, avec chauffeur, véhicule privé et guide francophone. Départ du vol de retour vers l’Europe ; nuit à bord.

    Jour 16 PARO - DELHI - VOL INTERNATIONAL

    Transfert à l'aéroport le matin pour votre vol de retour vers Delhi. Notre partenaire indien vous accueille à l'aéroport et vous conduit à l'hôtel où vous disposez d'une chambre pour la journée (une chambre pour deux personnes), notamment pour vous reposer et prendre une douche avant le transfert à l'aéroport pour le vol retour vers l'Europe en fin de journée. Une visite de Delhi est prévue l'après-midi, avec chauffeur, véhicule privé et guide francophone. Départ du vol de retour vers l’Europe ; nuit à bord.

  • ARRIVÉE À PARIS OU BRUXELLES
    Jour 17

    Arrivée à destination dans la matinée.

    Jour 17 ARRIVÉE À PARIS OU BRUXELLES

    Arrivée à destination dans la matinée.