Iran Les roses d'Ispahan

Votre voyage En substance...

Superbe circuit de découverte de la Perse. Partir en Iran, c’est aussi aller à la rencontre des Iraniens et découvrir leur gentillesse leur hospitalité. Les points forts du circuit : Yazd cité du désert, Abyaneh petit village reculé et sa communauté de zoroastriens, les sites antiques de Pérsépolis et Pasargades, Shiraz la rose et ses jardins, Ispahan...

  • Pays : Iran
  • Durée : 13 jours
  • Prix : 3 850 € par personne

Pour planifier votre voyage Prochains départs

Départ Retour Tarifs/€*
11/10/2017 23/10/2017 3 850,00 € Option

Supplément en chambre individuelle : nous consulter.

*Ce prix comprend:

- le transport international au départ de Paris ou Bruxelles aller-retour en classe économique - N'hésitez pas à nous consulter pour connaître le coût de l"upgrade en business class, - les taxes d'aéroport qui doivent être incluses lors de l'émission des billets d'avion, - le logement en chambre double, - la pension complète (repas dans des restaurants locaux ou à l'hôtel), - toutes les excursions non optionnelles, - les entrées dans les sites mentionnés et les transferts mentionnés au programme, - les services d'un guide local francophone pour toute la durée de votre séjour, - l'accompagnement par Jeanne Nguyen, guide spécialiste de l'Iran (sauf raisons impérieuses ou professionnelles empêchant sa présence), - les frais d'organisation, - la préparation des voyageurs, - la TVA le cas échant et l'affiliation à un Fonds de Garantie.

*Ce prix ne comprend pas:

- les taxes d'aéroports locales ou taxes gouvernementales qui ne peuvent pas être incluses lors de l'émission des billets d'avion, - les excursions optionnelles, - le supplément chambre individuelle (obligatoire si il n'y a pas de possibilité de partage de chambre), - les boissons, - les pourboires éventuels, (comptez environ 2EUR/jour/pers pour le chauffeur et le double pour le guide) - les frais de visa, - l'assurance assistance et accidents obligatoire, - l’assurance annulation facultative mais vivement conseillée.
  • PARIS OU BRUXELLES - SHIRAZ
    Jour 1

    Vol pour Shiraz (avec escale à Istabul ou Qatar). Arrivée dans la nuit à l’aéroport de Shiraz et procédure d'obtention des visas. Installation à l’hôtel. Shiraz : capitale de la province du Fars, le pays des perses, le cœur de l’Iran antique. A l’encontre des autres villes d’Iran, plus traditionalistes, Shiraz est une ville ouverte, décontractée, qui fut la patrie de la poésie persane et celle où l’on produisait le fameux vin de Shiraz. Moins monumentale qu’Ispahan, elle a gardé quelques monuments anciens qui subsistent au milieu du tissu moderne de la ville.

    Jour 1 PARIS OU BRUXELLES - SHIRAZ

    Vol pour Shiraz (avec escale à Istabul ou Qatar). Arrivée dans la nuit à l’aéroport de Shiraz et procédure d'obtention des visas. Installation à l’hôtel. Shiraz : capitale de la province du Fars, le pays des perses, le cœur de l’Iran antique. A l’encontre des autres villes d’Iran, plus traditionalistes, Shiraz est une ville ouverte, décontractée, qui fut la patrie de la poésie persane et celle où l’on produisait le fameux vin de Shiraz. Moins monumentale qu’Ispahan, elle a gardé quelques monuments anciens qui subsistent au milieu du tissu moderne de la ville.

    ZANDIYEH HOTEL

    Hôtel ouvert en 2015 et idéalement situé dans le centre de la ville à proximité de la forteresse, du bazar et des sites touristiques. Le bâtiment s'inspire du style architectural de la dynastie Zand et propose des chambres de catégories différentes depuis la chambre deluxe à la suite lune de miel. Le mobilier et la décoration ont été choisis avec goût, l'hôtel dispose d'une agréable cour extérieure et de deux restaurants.

  • SHIRAZ
    Jour 2

    Journée dédiée à la ville de Shiraz. Les visites commenceront assez tard dans la matinée pour se reposer de l'arrivée tardive. Visite du jardin de bagh e-eram et ses superbes rosiers. Puis visite du centre historique. La plupart des bâtiments du quartier historique ont été érigés par Karim Khan Zand en 1750 et se distinguent des autres monuments d’Iran par leur revêtement de faïences fleuries aux tons rosés comme les somptueuses faïences de la madrasa Khan. Visite également de la mosquée Nazir-o Molk. Déambulation à travers le bazar et ses quartiers dédiés aux nomades Qashquai de la région jusqu’au mausolée Shar-e Sherag, haut lieu de pèlerinage chiite du pays, uniquement visible de l’extérieur pour les non musulmans. La maison Narenjestan est un bel exemple de l’architecture précieuse et d’inspiration occidentale du temps des Quadjar au 19ème siècle. Enfin du temps libre sera réservé au superbe bazar de Shiraz construit au 18ème siècle et à ses échoppes d’artisanats en tous genres.

    Jour 2 SHIRAZ

    Journée dédiée à la ville de Shiraz. Les visites commenceront assez tard dans la matinée pour se reposer de l'arrivée tardive. Visite du jardin de bagh e-eram et ses superbes rosiers. Puis visite du centre historique. La plupart des bâtiments du quartier historique ont été érigés par Karim Khan Zand en 1750 et se distinguent des autres monuments d’Iran par leur revêtement de faïences fleuries aux tons rosés comme les somptueuses faïences de la madrasa Khan. Visite également de la mosquée Nazir-o Molk. Déambulation à travers le bazar et ses quartiers dédiés aux nomades Qashquai de la région jusqu’au mausolée Shar-e Sherag, haut lieu de pèlerinage chiite du pays, uniquement visible de l’extérieur pour les non musulmans. La maison Narenjestan est un bel exemple de l’architecture précieuse et d’inspiration occidentale du temps des Quadjar au 19ème siècle. Enfin du temps libre sera réservé au superbe bazar de Shiraz construit au 18ème siècle et à ses échoppes d’artisanats en tous genres.

    ZANDIYEH HOTEL

    Hôtel ouvert en 2015 et idéalement situé dans le centre de la ville à proximité de la forteresse, du bazar et des sites touristiques. Le bâtiment s'inspire du style architectural de la dynastie Zand et propose des chambres de catégories différentes depuis la chambre deluxe à la suite lune de miel. Le mobilier et la décoration ont été choisis avec goût, l'hôtel dispose d'une agréable cour extérieure et de deux restaurants.

  • SHIRAZ - PERSEPOLIS - NASQ E RUSTAM - SHIRAZ
    Jour 3

    Excursion à Persépolis, le plus grand site antique du pays, dont les ruines disposées sur une terrasse dominent la plaine de Ravsh. Capitale choisie par Darius Ier au 6ème siècle pour y édifier un ensemble de palais, le site a conservé de nombreux vestiges en place, vaste dédale de colonnes, portiques, et reliefs sculptés dans la pierre aux motifs incessamment répétés, magnifiant la grandeur et la diversité de l’empire perse achéménide. Non loin du site, les rois achéménides ont creusé leurs tombeaux dans les falaises de Nasq-e Rustam, et les rois de la dynastie Sassanide y ont sculpté à partir du 3ème siècle après J.C de nombreux bas-reliefs commémorant les victoires faces aux Romains. Retour à Shiraz et visite du tombeau de Hafez, l’un des plus grands poètes iraniens. Au milieu d’un jardin sa tombe est visitée quotidiennement par des iraniens de tous âges. Ceux-ci y récitent quelques vers, témoignant ainsi du raffinement de la culture persane.

    Jour 3 SHIRAZ - PERSEPOLIS - NASQ E RUSTAM - SHIRAZ

    Excursion à Persépolis, le plus grand site antique du pays, dont les ruines disposées sur une terrasse dominent la plaine de Ravsh. Capitale choisie par Darius Ier au 6ème siècle pour y édifier un ensemble de palais, le site a conservé de nombreux vestiges en place, vaste dédale de colonnes, portiques, et reliefs sculptés dans la pierre aux motifs incessamment répétés, magnifiant la grandeur et la diversité de l’empire perse achéménide. Non loin du site, les rois achéménides ont creusé leurs tombeaux dans les falaises de Nasq-e Rustam, et les rois de la dynastie Sassanide y ont sculpté à partir du 3ème siècle après J.C de nombreux bas-reliefs commémorant les victoires faces aux Romains. Retour à Shiraz et visite du tombeau de Hafez, l’un des plus grands poètes iraniens. Au milieu d’un jardin sa tombe est visitée quotidiennement par des iraniens de tous âges. Ceux-ci y récitent quelques vers, témoignant ainsi du raffinement de la culture persane.

    ZANDIYEH HOTEL

    Hôtel ouvert en 2015 et idéalement situé dans le centre de la ville à proximité de la forteresse, du bazar et des sites touristiques. Le bâtiment s'inspire du style architectural de la dynastie Zand et propose des chambres de catégories différentes depuis la chambre deluxe à la suite lune de miel. Le mobilier et la décoration ont été choisis avec goût, l'hôtel dispose d'une agréable cour extérieure et de deux restaurants.

  • SHIRAZ - PASARGADES - YAZD
    Jour 4

    Départ tôt le matin en direction du centre du pays à travers les paysages désolées et montagneux du plateau central. En route, nous ferons une halte à Pasargades, la première capitale des Perses Achéménides construite par Cyrus le Grand. Situé dans les contreforts du Zagros, le site abrite la tombe de Cyrus et quelques vestiges de palais. Arrivée à Yazd en fin d‘après-midi et installation à l’hôtel. (environ 7 heures de route dans la journée) Yazd : la ville de Yazd se trouve à la lisière de l’immense désert du Dasht-é Kavir. Depuis des siècles, elle a su déjoué la sécheresse et la désolation de la région grâce sa maîtrise ingénieuse de l’eau. Yazd est un oasis au milieu du désert, qui a conservé son architecture traditionnelle faite de briques et de pisée et d’où émergent ça et là les coupoles émaillées d’un bleu éclatant. Deux jours complets à Yazd nous permettront de profiter au maximum de sa beauté et de son atmosphère particulière.

    Jour 4 SHIRAZ - PASARGADES - YAZD

    Départ tôt le matin en direction du centre du pays à travers les paysages désolées et montagneux du plateau central. En route, nous ferons une halte à Pasargades, la première capitale des Perses Achéménides construite par Cyrus le Grand. Situé dans les contreforts du Zagros, le site abrite la tombe de Cyrus et quelques vestiges de palais. Arrivée à Yazd en fin d‘après-midi et installation à l’hôtel. (environ 7 heures de route dans la journée) Yazd : la ville de Yazd se trouve à la lisière de l’immense désert du Dasht-é Kavir. Depuis des siècles, elle a su déjoué la sécheresse et la désolation de la région grâce sa maîtrise ingénieuse de l’eau. Yazd est un oasis au milieu du désert, qui a conservé son architecture traditionnelle faite de briques et de pisée et d’où émergent ça et là les coupoles émaillées d’un bleu éclatant. Deux jours complets à Yazd nous permettront de profiter au maximum de sa beauté et de son atmosphère particulière.

  • YAZD
    Jour 5

    Cette journée est consacrée à la découverte de Yazd et de son histoire. La vieille ville classée au patrimoine mondiale par l’Unesco est un véritable dédale de ruelles ouvrant sur des maisons traditionnelles, le bazar, des citernes, des passages voûtés et autres perles architecturales. La mosquée Djameh en est le joyau grâce à sa superbe décoration émaillée et son architecture particulière datant du 14ème siècle. Nous prendrons le temps de flâner dans le bazar. Puis visite du complexe Amir Chackmaq servant aux représentations du Tazieh, le théâtre traditionnel persan et du petit musée de l’eau. Celui-ci est installé dans une ancienne demeure et offre une compréhension claire de la spécificité et de l’ingéniosité de ces villes du désert. La fin d’après-midi sera consacrée à la visite de la résidence du gouverneur Dowlat Abad, datant du 18ème siècle et de ses jardins.

    Jour 5 YAZD

    Cette journée est consacrée à la découverte de Yazd et de son histoire. La vieille ville classée au patrimoine mondiale par l’Unesco est un véritable dédale de ruelles ouvrant sur des maisons traditionnelles, le bazar, des citernes, des passages voûtés et autres perles architecturales. La mosquée Djameh en est le joyau grâce à sa superbe décoration émaillée et son architecture particulière datant du 14ème siècle. Nous prendrons le temps de flâner dans le bazar. Puis visite du complexe Amir Chackmaq servant aux représentations du Tazieh, le théâtre traditionnel persan et du petit musée de l’eau. Celui-ci est installé dans une ancienne demeure et offre une compréhension claire de la spécificité et de l’ingéniosité de ces villes du désert. La fin d’après-midi sera consacrée à la visite de la résidence du gouverneur Dowlat Abad, datant du 18ème siècle et de ses jardins.

    ZANDIYEH HOTEL

    Hôtel ouvert en 2015 et idéalement situé dans le centre de la ville à proximité de la forteresse, du bazar et des sites touristiques. Le bâtiment s'inspire du style architectural de la dynastie Zand et propose des chambres de catégories différentes depuis la chambre deluxe à la suite lune de miel. Le mobilier et la décoration ont été choisis avec goût, l'hôtel dispose d'une agréable cour extérieure et de deux restaurants.

  • YAZD - TCHAK TCHAK - MEYBOD- YAZD
    Jour 6

    Cette deuxième journée à Yazd est dédiée à la découverte d’une autre spécificité de la région à savoir la plus grande communauté zoroastrienne du pays. Le zoroastrisme appelé aussi mazdéisme est l’une des plus anciennes religions du pays.Déjà présente sous les achéménides sous le nom de mazdéisme, religion d’état sous les sassanides, elle est aujourd’hui pratiquée par quelques 100 000 fidèles dans l’ensemble du pays. Nous débuterons la journée par la visite du temple du feu où brûle le feu sacré depuis l’an 470. En bordure de la ville, les tours du silence témoignent des pratiques funéraires des zoroastriens : ceux-ci y déposaient les corps des défunts pour le décharnement par les vautours. Enfin nous partirons en excursion au nord de Yazd pour le village de Chak Chak caché dans les montagnes et qui abrite la grotte de Pir-é Sabz, important pèlerinage zoroastrien. Le trajet nous permettra d’admirer la splendeur désolée du désert iranien.

    Jour 6 YAZD - TCHAK TCHAK - MEYBOD- YAZD

    Cette deuxième journée à Yazd est dédiée à la découverte d’une autre spécificité de la région à savoir la plus grande communauté zoroastrienne du pays. Le zoroastrisme appelé aussi mazdéisme est l’une des plus anciennes religions du pays.Déjà présente sous les achéménides sous le nom de mazdéisme, religion d’état sous les sassanides, elle est aujourd’hui pratiquée par quelques 100 000 fidèles dans l’ensemble du pays. Nous débuterons la journée par la visite du temple du feu où brûle le feu sacré depuis l’an 470. En bordure de la ville, les tours du silence témoignent des pratiques funéraires des zoroastriens : ceux-ci y déposaient les corps des défunts pour le décharnement par les vautours. Enfin nous partirons en excursion au nord de Yazd pour le village de Chak Chak caché dans les montagnes et qui abrite la grotte de Pir-é Sabz, important pèlerinage zoroastrien. Le trajet nous permettra d’admirer la splendeur désolée du désert iranien.

  • YAZD - NAIN - ISPAHAN
    Jour 7

    Départ pour Ispahan en faisant une halte à Naïn, ville fameuse pour ses tapis en soie à motifs floraux. Sa mosquée Djameh est particulière grâce à son plan arabe et non persan et renferme de superbes motifs sculptés. Arrivée à Ispahan en fin d’après-midi et installation à l’hôtel. (environ 4 heures de route) Ispahan : le célèbre dicton iranien, « Isfahan nesf-e djahan », c'est-à-dire « Ispahan moitié du monde » n’est pas exagéré pour célébrer cet oasis au milieu du désert. La ville a été fondée au 6ème siècle, et est devenue la capitale du pays sous la dynastie des Seldjoukides au 12ème siècle avant d’être détruite par Tamerlan. A la fin du 16ème siècle, Shah Abbas Ier, souverain des Safavides décida d’y installer sa capitale et d’en faire un paradis sur terre en entreprenant un vaste aménagement architectural de la ville encore visible aujourd’hui. La ville tomba sous les coups des Afghans en 1722 et au 19ème siècle, les Quadjar choisirent Téhéran comme nouvelle capitale du pays. Aujourd’hui ville de deux millions d’habitants, pôle industriel et commercial, ville néanmoins traditionnelle et religieuse, Ispahan a su garder un charme certain grâce à sa rivière le Zayandeh Rud et ses berges verdoyantes, ses larges avenues bordées d’arbres et de canaux, ses parcs et ses somptueux monuments.

    Jour 7 YAZD - NAIN - ISPAHAN

    Départ pour Ispahan en faisant une halte à Naïn, ville fameuse pour ses tapis en soie à motifs floraux. Sa mosquée Djameh est particulière grâce à son plan arabe et non persan et renferme de superbes motifs sculptés. Arrivée à Ispahan en fin d’après-midi et installation à l’hôtel. (environ 4 heures de route) Ispahan : le célèbre dicton iranien, « Isfahan nesf-e djahan », c'est-à-dire « Ispahan moitié du monde » n’est pas exagéré pour célébrer cet oasis au milieu du désert. La ville a été fondée au 6ème siècle, et est devenue la capitale du pays sous la dynastie des Seldjoukides au 12ème siècle avant d’être détruite par Tamerlan. A la fin du 16ème siècle, Shah Abbas Ier, souverain des Safavides décida d’y installer sa capitale et d’en faire un paradis sur terre en entreprenant un vaste aménagement architectural de la ville encore visible aujourd’hui. La ville tomba sous les coups des Afghans en 1722 et au 19ème siècle, les Quadjar choisirent Téhéran comme nouvelle capitale du pays. Aujourd’hui ville de deux millions d’habitants, pôle industriel et commercial, ville néanmoins traditionnelle et religieuse, Ispahan a su garder un charme certain grâce à sa rivière le Zayandeh Rud et ses berges verdoyantes, ses larges avenues bordées d’arbres et de canaux, ses parcs et ses somptueux monuments.

  • ISPAHAN
    Jour 8

    Première journée de visite d’Ispahan et de ses richesses architecturales : tout d’abord la mosquée du Vendredi, l’une des plus belles mosquées du pays. Depuis le 8ème siècle elle a connu une évolution constante de son architecture et elle est donc aujourd’hui un témoin majeur de l’art islamique. Poursuite de notre visite du vieux quartier d’Ispahan à travers le bazar jusqu’au mausolée d’Harunieh et ses peintures murales représentant le prophète et sa famille. De l’autre coté de la rivière le quartier de Jolfa s’est établi au 17ème siècle en tant que quartier des arméniens chrétiens. Une communauté encore importante y vit aujourd’hui, jouissant de la liberté de culte. Elle est rassemblée autour de la cathédrale de Vank, subtil mélange d’architecture persane et de peintures murales d’inspiration italo-flamande. Enfin nous prendrons également le temps d’apprécier les berges aménagées du Zayandeh Rud, lieu de ballade favori des Ispahanis et ses ponts anciens comme celui aux 33 arches et le pont Khadju tous les deux datant de 17ème siècle.

    Jour 8 ISPAHAN

    Première journée de visite d’Ispahan et de ses richesses architecturales : tout d’abord la mosquée du Vendredi, l’une des plus belles mosquées du pays. Depuis le 8ème siècle elle a connu une évolution constante de son architecture et elle est donc aujourd’hui un témoin majeur de l’art islamique. Poursuite de notre visite du vieux quartier d’Ispahan à travers le bazar jusqu’au mausolée d’Harunieh et ses peintures murales représentant le prophète et sa famille. De l’autre coté de la rivière le quartier de Jolfa s’est établi au 17ème siècle en tant que quartier des arméniens chrétiens. Une communauté encore importante y vit aujourd’hui, jouissant de la liberté de culte. Elle est rassemblée autour de la cathédrale de Vank, subtil mélange d’architecture persane et de peintures murales d’inspiration italo-flamande. Enfin nous prendrons également le temps d’apprécier les berges aménagées du Zayandeh Rud, lieu de ballade favori des Ispahanis et ses ponts anciens comme celui aux 33 arches et le pont Khadju tous les deux datant de 17ème siècle.

    ABBASI

    Construit dans un caravansérail du 17ème siècle, le plus bel hôtel d’Ispahan et d'Iran a été largement restauré dans le style Qadjar du 19ème siècle, tout de miroirs scintillants et de magnificence orientale. La grande cour intérieure est l’endroit idéal pour dîner ou boire un thé, l’ensemble étant dominé par la coupole bleue de la madrasa du Shah juste à coté.

  • ISPAHAN
    Jour 9

    La dernière journée à Ispahan est consacrée aux splendeurs des Safavides. Tout d’abord par la visite de la place royale, cœur de la ville, forte de ses quelques 500 mètres de longueur et de ses édifices sur les quatre cotés : la grande mosquée de l’Imam et sa majestueuse décoration de faïences bleues, le palais Ali Kapu, la petit mosquée Lotfollah joyaux de l’art persan et enfin le bazar et ses dédales de couloirs voûtés s’étalant sur plusieurs kilomètres. Du temps libre dans le bazar nous permettra d’admirer la richesse artisanale de la ville et de faire nos emplettes de souvenirs. Enfin le palais Tchehel Sotun, dit « aux 40 colonnes » est l’un des rares témoins de l’architecture palatiale de l’époque. Au beau milieu d’un jardin, on se retrouve plongé dans une demeure digne des 1001 nuits, superbe image de l’art de vivre persan à l’époque safavide.

    Jour 9 ISPAHAN

    La dernière journée à Ispahan est consacrée aux splendeurs des Safavides. Tout d’abord par la visite de la place royale, cœur de la ville, forte de ses quelques 500 mètres de longueur et de ses édifices sur les quatre cotés : la grande mosquée de l’Imam et sa majestueuse décoration de faïences bleues, le palais Ali Kapu, la petit mosquée Lotfollah joyaux de l’art persan et enfin le bazar et ses dédales de couloirs voûtés s’étalant sur plusieurs kilomètres. Du temps libre dans le bazar nous permettra d’admirer la richesse artisanale de la ville et de faire nos emplettes de souvenirs. Enfin le palais Tchehel Sotun, dit « aux 40 colonnes » est l’un des rares témoins de l’architecture palatiale de l’époque. Au beau milieu d’un jardin, on se retrouve plongé dans une demeure digne des 1001 nuits, superbe image de l’art de vivre persan à l’époque safavide.

  • ISPAHAN - NATANZ - ABYANEH - KASHAN
    Jour 10

    Route pour Abyaneh (environ 4 heures). Première halte à Natanz, petit ville-oasis nichée au cœur des montagnes et qui abrite une superbe mosquée, œuvre des mongoles au 14ème siècle. Son portail d’entrée est richement décoré de superbes calligraphies. Abyaneh est petit village caché dans les montagnes au sud-est de Kashan. La route conduisant à Abyaneh, traverse de superbes paysages aux tons ocres qui feront la joie des amateurs de photographies. Déambulation dans le village qui accueille encore aujourd'hui une population zoroastrienne. Route pour Kashan (1 heure) et nuit à Kashan.

    Jour 10 ISPAHAN - NATANZ - ABYANEH - KASHAN

    Route pour Abyaneh (environ 4 heures). Première halte à Natanz, petit ville-oasis nichée au cœur des montagnes et qui abrite une superbe mosquée, œuvre des mongoles au 14ème siècle. Son portail d’entrée est richement décoré de superbes calligraphies. Abyaneh est petit village caché dans les montagnes au sud-est de Kashan. La route conduisant à Abyaneh, traverse de superbes paysages aux tons ocres qui feront la joie des amateurs de photographies. Déambulation dans le village qui accueille encore aujourd'hui une population zoroastrienne. Route pour Kashan (1 heure) et nuit à Kashan.

    SARAYE AMERIHA BOUTIQUE HOTEL

    Un très bel hôtel récemment restauré dans une maison traditionnelle au coeur de la vieille ville de Kashan. Décorées avec goût, les chambres se situent autour d'une cour centrale agrémentée d'un bassin ; des objets d'art et d'antiquité ajoutent à la magie du lieu et le service est de très bon niveau. Une très belle adresse à Kashan.

  • KASHAN - QOM - TEHERAN
    Jour 11

    Visite de Kashan. Elle fut autrefois une ville réputée pour la fabrication des ses carreaux émaillés. Elle est toujours un centre renommé pour ses tapis aux motifs floraux. Sa prospérité a permis l’édification de somptueuses demeures dont plusieurs ont été restaurées et sont désormais ouvertes aux visiteurs. Nous admirerons la maison des Borujerdi, datant du 19ème siècle qui a conservé son élégante tour à vent et ses précieuses peintures murales d’inspiration occidentale. Visite de la madrassa et du superbe bazar de Kashan. A Kashan se trouve également le jardin de Fin, construit par Shah Abbas le Grand, modèle du jardin persan où l’on peut y apprécier la fraîcheur de ses rigoles et bassins après le trajet à travers le désert sec et poussiéreux. Route pour Téhéran (envion 3 heures), arrêt à Qom en chemin, ville religieuse du pays, qui abrite de nombeux mausolés (entrée non admise aux non musulmans). Arrivée à Téhéran, repas et nuit à l'hôtel.

    Jour 11 KASHAN - QOM - TEHERAN

    Visite de Kashan. Elle fut autrefois une ville réputée pour la fabrication des ses carreaux émaillés. Elle est toujours un centre renommé pour ses tapis aux motifs floraux. Sa prospérité a permis l’édification de somptueuses demeures dont plusieurs ont été restaurées et sont désormais ouvertes aux visiteurs. Nous admirerons la maison des Borujerdi, datant du 19ème siècle qui a conservé son élégante tour à vent et ses précieuses peintures murales d’inspiration occidentale. Visite de la madrassa et du superbe bazar de Kashan. A Kashan se trouve également le jardin de Fin, construit par Shah Abbas le Grand, modèle du jardin persan où l’on peut y apprécier la fraîcheur de ses rigoles et bassins après le trajet à travers le désert sec et poussiéreux. Route pour Téhéran (envion 3 heures), arrêt à Qom en chemin, ville religieuse du pays, qui abrite de nombeux mausolés (entrée non admise aux non musulmans). Arrivée à Téhéran, repas et nuit à l'hôtel.

  • TEHERAN
    Jour 12

    Journée consacrée à la visite de la capitale iranienne. Mégalopole de presque 12 millions d’habitants, Téhéran est située sur les contreforts de l’Elborz dont les sommets enneigés bordent le nord de la capitale. Ville moderne, bruyante et polluée, Téhéran abrite néanmoins des musées aux riches collections permettant de se familiariser avec la richesse historique et culturelle du pays. Nous visiterons tout d’abord le musée Iran Bastan dont les collections fournissent une introduction idéale aux époques préislamiques du pays. Le musée Abghineh quand à lui est consacré aux arts du verre et de la céramique dans une charmante demeure de l’époque Qadjar du 19ème siècle. Enfin, le parc S'ad Abad situé sur les hauteurs de la capitale est aujourd'hui un beau lieu de détente et de verdure qui abrite les pavillons royaux de la dynastie des Palhavi.

    Jour 12 TEHERAN

    Journée consacrée à la visite de la capitale iranienne. Mégalopole de presque 12 millions d’habitants, Téhéran est située sur les contreforts de l’Elborz dont les sommets enneigés bordent le nord de la capitale. Ville moderne, bruyante et polluée, Téhéran abrite néanmoins des musées aux riches collections permettant de se familiariser avec la richesse historique et culturelle du pays. Nous visiterons tout d’abord le musée Iran Bastan dont les collections fournissent une introduction idéale aux époques préislamiques du pays. Le musée Abghineh quand à lui est consacré aux arts du verre et de la céramique dans une charmante demeure de l’époque Qadjar du 19ème siècle. Enfin, le parc S'ad Abad situé sur les hauteurs de la capitale est aujourd'hui un beau lieu de détente et de verdure qui abrite les pavillons royaux de la dynastie des Palhavi.

  • TEHERAN - PARIS OU BRUXELLES
    Jour 13

    Visite du Musée du tapis ou du musée Reza Abassi (en fonction de l'heure du départ du vol). Lunch et transfert à l'aéroport (45 min de route) pour votre vol international de retour.

    Jour 13 TEHERAN - PARIS OU BRUXELLES

    Visite du Musée du tapis ou du musée Reza Abassi (en fonction de l'heure du départ du vol). Lunch et transfert à l'aéroport (45 min de route) pour votre vol international de retour.

    ABBASI

    Construit dans un caravansérail du 17ème siècle, le plus bel hôtel d’Ispahan et d'Iran a été largement restauré dans le style Qadjar du 19ème siècle, tout de miroirs scintillants et de magnificence orientale. La grande cour intérieure est l’endroit idéal pour dîner ou boire un thé, l’ensemble étant dominé par la coupole bleue de la madrasa du Shah juste à coté.

Lyon +33 4 72 53 24 90