Magazine Coronavirus : Mesures et restrictions par destination

11/03/2020
Suite aux mesures de confinement prises en France et en Belgique, nous avons reporté tous les voyages à des dates plus lointaines. Nous continuerons cependant dans la mesure du possible d'actualiser l'article ci-dessous, à mesure que les pays ré-ouvrent leurs frontières. Nous avons compilé ces informations concernant les mesures prises par les pays en lien avec l'épidémie de coronavirus. Vous trouverez ci-dessous une liste des destinations Continents Insolites et le détail des restrictions qui peuvent s'appliquer. La situation évoluant quotidiennement, elles ne peuvent engager la responsabilité de Continents Insolites. Pour vous informer au mieux, si vous avez un projet de voyage en cours ou à venir, nous vous invitons à prendre contact avec votre travel designer.

 Dernière mise à jour le 20/03/2020 

 

AMÉRIQUE DU NORD

  • Canada : Aucune mesure engagée.

  • Etats-Unis : L’accès au territoire américain est interdit aux étrangers qui ont séjourné durant les 14 derniers jours en Europe (sauf Royaume-Uni), en Chine (mesure en vigueur depuis le 2/02/2020) et en Iran (mesure en vigueur depuis le 1/03/2020).

AMÉRIQUE LATINE

  • Argentine : L’Argentine a annoncé la suspension pour 30 jours des vols internationaux en provenance des pays les plus touchés. Il est possible d’avoir des contrôles de températures à l’aéroport et de devoir remplir un document pour indiquer les derniers pays visités.

  • Bolivie : Le gouvernement a annoncé l’annulation de tous les vols vers et depuis l’Europe.

  • Brésil : Aucune mesure engagée.

  • Chili : Il est possible d’avoir des contrôles de températures à l’aéroport et de devoir remplir un document pour indiquer les derniers pays visités.

  • Colombie : Un formulaire en ligne doit être rempli par tous les voyageurs avant l’entrée et à la sortie du territoire colombien : Control Preventivo Contra el Coronavirus. A l’arrivée, les voyageurs devront préciser si, au cours des 14 derniers jours, ils ont séjourné aux Etats-Unis, et s’ils ont été en contact avec des personnes infectées ou présentant des symptômes. La Colombie n'autorisera pas les étrangers non résidents qui ont séjourné en Europe et en Asie 14 jours avant leur arrivée en Colombie à entrer dans le pays. Cette mesure prendra effet à partir du dimanche 15 mars 2020. Dans certains cas, une période de confinement de 14 jours est prévue. Dans tous les cas, les passagers provenant des pays suivants seront mis en auto-isolement à domicile ou dans un hôtel, et ce jusqu’au 30/05 : Chine, Italie, Espagne et France. Dans la pratique, cela signifie qu'il n'est pas possible de voyager en Colombie pour les passagers susmentionnés.

  • Costa Rica : Aucune mesure engagée.

  • Cuba : Aucune mesure engagée.

  • Equateur : Il vous est demandé de remplir un questionnaire pour attester de votre bonne santé avant l'embarquement.

  • Guatemala : Les citoyens européens, ainsi que les voyageurs en provenance d'Europe se voient refuser l'entrée au Guatemala.

  • Mexique : Aucune mesure engagée.

  • Panama : Aucune mesure engagée.

  • Pérou : Le Pérou interdit pour une durée de 30 jours, tous les vols en provenance de l'Europe et de l'Asie, et ce à partir du 19/03/2020.

EUROPE

  • Ecosse : Aucune mesure engagée.

  • Finlande : Aucune mesure engagée.

  • Irlande : Aucune mesure engagée.

  • Italie : Il est défendu de sortir d’Italie ou d’y entrer, sauf exceptions pour raisons professionnelles attestées, raisons de première nécessité, médicales ou urgentes. Dans ces cas, les autorités locales demandent que les personnes soient munies d’une déclaration sur l’honneur dûment signée. Les touristes étrangers sont toutefois autorisés à quitter le pays.

  • Islande : Aucune mesure engagée.

  • Norvège : Les autorités sanitaires norvégiennes ont mis en place des interdictions très strictes portant sur les voyages à destination et au départ de la Norvège. Toute personne en provenance d'un pays extérieur à la Scandinavie devra rester en quarantaine, qu’elle ait des symptômes ou non.

  • Russie : Aucun des pays européens n'a de restrictions à l'entrée en Russie pour ses citoyens. À ce jour, il existe des restrictions à l'entrée de ressortissants étrangers en provenance du territoire de la République populaire de Chine, de la Corée du Sud, de la République islamique d'Iran, à l'exception des citoyens des États membres de l'Union économique Eurasique. 

  • Suède : Aucune mesure engagée.

PROCHE ET MOYEN-ORIENT

  • Egypte : Plusieurs pays de la région imposent des restrictions ou conditions de voyage aux personnes voyageant au départ de l’Egypte et/ou ayant voyagé récemment en Egypte. Les voyageurs sont invités à se renseigner auprès de l’ambassade des pays concernés.

  • Iran : L’Iran a fermé ses frontières jusqu'à nouvel ordre et certaines compagnies aériennes suspendent leurs vols de ou vers l’Iran. 

  • Jordanie : Des restrictions concernant l’entrée en Jordanie ont été instaurées pour des voyageurs venant de quatre pays suivants : Chine, Iran, Corée du Sud, Italie, France, Allemagne et Espagne. L’entrée en Jordanie peut être refusée aux voyageurs en provenance d'une autre destination mais qui ont voyagé dans ces pays au cours des quatorze jours précédents. Aux frontières, une surveillance et un dépistage avec des scanners thermiques de tous les voyageurs est mis en place.

  • Oman : Tous les visas touristiques sont suspendus pour une période d'un mois à compter du 15 mars 2020. Tous les navires de croisière sont interdits d'entrée dans les ports omanais pour une période d'un mois, à partir du 15 mars 2020.

  • Israël et Palestine : Les voyageurs qui n'ont pas la nationalité israélienne et ont séjourné ou transité pendant plus de six heures au cours des 15 derniers jours, en France, en Allemagne, en Suisse, en Espagne ou en Autriche ne pourront pas pénétrer sur le territoire israélien. Tous les autres voyageurs sont placés en quarantaine pour une période de 14 jours.

  • Emirats Arabes Unis : Tous les types de visas d'entrée sur le territoire des Emirats Arabes Unis sont suspendus à l'exception des visas d'entrée diplomatiques (détenteurs de passeports diplomatiques uniquement). La décision s'applique également aux personnes qui ont déjà obtenu un visa et à celles qui ont demandé un visa à leur arrivée. Tous ceux-ci ne pourront pas entrer aux Emirats.

AFRIQUE

  • Botswana : Aucune mesure engagée.

  • Ethiopie : Aucune mesure engagée.

  • Kenya : Aucune mesure engagée.

  • Madagascar : Aucune mesure engagée.

  • Maroc : Le Maroc interdit l'entrée du territoire pour les voyageurs en provenance de l'Espagne, l'Italie, la Belgique et la France. Des mesures de détection des symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) sont appliquées et les voyageurs doivent remplir un questionnaire à l'arrivée sur le territoire.

  • Namibie : Aucune mesure engagée.

  • Ouganda : L’Ouganda a mis une interdiction temporaire aux touristes et voyageurs résidant dans les 16 pays suivants (Italie, Saint-Marin, Iran, Corée du Sud, France, Chine, Allemagne, Espagne, Belgique, USA, États-Unis Royaume-Uni, Pays-Bas, Suède, Norvège, Autriche et Malaisie). Le gouvernement a mis en place des restrictions de voyage pour que tout voyageur en provenance de ces pays, y compris les ressortissants ougandais, soit soumis à l'auto-quarantaine pendant 14 jours à ses frais à son arrivée en Ouganda, même s'il ne présente aucun signe ni symptôme de COVID-19.

  • Rwanda : Le Rwanda a suspendu tous les vols à l'arrivée et au départ, à compter du 20 mars à minuit, pour les 30 prochains jours.

  • Tanzanie : Les autorités tanzaniennes ont mis en place des mesures de détection des cas suspects à l’arrivée dans les principaux points d’entrée du pays (aéroports notamment). Les passagers présentant des symptômes sont mis en isolement afin d’être testés et peuvent être placés en quarantaine.

  • Zimbabwe : Le Zimbabwe impose un contrôle de santé à votre arrivée, même si vous n'avez pas de symptômes.

ASIE

  • Bhoutan : Le gouvernement du Bhoutan a décidé de refuser à tous les touristes entrants l'accès à son territoire. Les mesures prises par les autorités du Bhoutan ont également un impact sur les trajets entre le Bhoutan et la Chine. 

  • Birmanie : La Birmanie a introduit des procédures de contrôle aux points frontières pour les personnes en provenance de Chine. 

  • Cambodge : Le Cambodge a introduit des procédures de contrôle aux points frontières pour les personnes en provenance de Chine.

  • Chine : En ce qui concerne la Chine, l’Etat le plus touché par l’épidémie, toutes les personnes qui entrent dans la ville de Pékin doivent se mettre en auto-quarantaine pendant 14 jours ; à la maison ou à un endroit désigné ; et les personnes qui entrent à Pékin en provenance d'une autre région de Chine doivent respecter la période de quarantaine de 14 jours. Les personnes qui ne suivent pas cette règle peuvent être poursuivies en justice. Sont astreints au devoir de quarantaine les voyageurs qui arrivent à Pékin via un vol international et qui ne sont pas allés en Chine au cours des 14 derniers jours, ainsi que les voyageurs en provenance d’un pays gravement touché par le virus ou qui ont visité un tel pays récemment. A savoir que certains pays refusent l’entrée de leur territoire aux visiteurs ayant séjourné ou transité par la Chine. Les pays voisins, dont la Russie ou la Mongolie, peuvent fermer temporairement les postes frontaliers. Les passages frontaliers avec Hong Kong ont également été touchés. 

  • Inde : En Inde, la validité de tous les visas tourisme sera suspendue jusqu’au 15 avril 2020. Les facilités d’accès au territoire indien pour les détenteurs de cartes OCI seront également suspendues. Les personnes souhaitant se rendre en Inde pour des raisons impératives doivent entamer une nouvelle procédure auprès des représentations diplomatiques et consulaires indiennes dans leur pays de résidence. Les voyageurs ayant séjourné en Chine, en Italie, en Corée du Sud, au Japon, en Iran, en France, en Allemagne ou en Espagne après le 15 février 2020 quelle que soit leur nationalité et la provenance de leur vol, doivent justifier d’une période de quarantaine de 14 jours effectuée au point de départ du voyage pour pouvoir accéder au territoire indien. Les deux États himalayens frontaliers avec la Chine, le Sikkim et l’Arunachal Pradesh, ont également interdit l’entrée à tous les voyageurs.

  • Indonésie : Les voyageurs ayant visité ou transité par la Chine, et certaines villes et régions d'Iran, d'Italie ou de Corée du Sud dans les 14 jours ayant précédé leur arrivée en Indonésie se verront refuser l'accès au territoire indonésien. Sous réserve de changements ultérieurs, ces villes et/ou régions comprennent : En Iran, les villes Téhéran & Qom et la province de Gilan ; en Italie : les régions de Lombardie, Vénétie, Emilie-Romagne, Marche et Piémont ; et en Corée du Sud : la province Gyeonsang du nord (et sa capitale, la ville de Daegu). Les voyageurs ayant visité ou transité par d’autres villes ou/et régions de ces pays doivent présenter un certificat médical, délivré par une autorité de la santé du pays concerné. Sans ce certificat médical, les personnes se verront refuser l'accès au territoire indonésien. Veuillez contacter l’Ambassade d’Indonésie compétente pour les conditions du certificat médical. Les autorités indonésiennes ont également pris des mesures préventives dans différents ports et aéroports, comme l’installation de scanners thermiques pour détecter les passagers arrivant avec une température corporelle anormalement élevée.

  • Japon : Au Japon, les voyageurs ayant visité ou transité par la Chine dans un délai de 14 jours avant leur arrivée au Japon se verront refuser l'entrée sur le territoire.  Une quarantaine de 14 jours est imposée aux voyageurs ayant visité ou transité par Hong Kong, Macao et la République de Corée. Les vols qui arrivent de Chine et Corée ne peuvent plus atterrir qu'a Tokyo et Osaka Kansai. Le Japon applique également des restrictions à l’égard des voyageurs en provenance de l’Iran. Notez également que certains pays appliquent également des restrictions de voyage à l’égard de personnes s’étant rendues au Japon.

  • Laos : Le Laos a introduit des procédures de contrôle aux points frontières pour les personnes en provenance de Chine. Le Laos a mis en place une détection des symptômes à l’arrivée sur le territoire, notamment des contrôles de température, et demande à tous les voyageurs de mener une période d'auto-surveillance de 14 jours.

  • Mongolie : La Mongolie a fermé sa frontière avec la Chine. Les autorités ont suspendu toutes les liaisons aériennes et ferroviaires internationales jusqu’au 28 mars inclus. Les ambassades et consulats mongols à l’étranger ont suspendu la délivrance de visas pour la Mongolie. Les déplacements en Mongolie sont donc impossibles actuellement et tout projet de cette nature doit être reporté.

  • Népal : Le gouvernement du Népal a décidé de suspendre temporairement le visa à l'arrivée pour tous les voyageurs. Les voyageurs en possession d'un visa prioritaire doivent présenter, dès leur arrivée, un certificat sanitaire récemment délivré attestant qu'ils ne sont pas infectés par COVID-19. Le certificat sanitaire doit être récemment produit au maximum sept jours avant l'heure d'arrivée au Népal.

  • Ouzbékistan :  Le gouvernement a décidé de fermer toutes ses frontières à partir du 16 mars. L'Ouzbekistan arrête temporairement tous les vols internationaux arrivant sur Tashkent ou autres villes ouzbeks jusqu’à 5 avril 2020.

  • Sri Lanka : La Sri Lanka's Civil Aviation Authority vient d'annoncer que les compagnies aériennes ne peuvent plus transporter au Sri Lanka des passagers en provenance de: Belgique, Royaume-Uni, France, Allemagne, Espagne, Suède, Suisse, Danemark, Pays-Bas et Autriche. Ceci est effectif à partir du 15 mars 2020 pour un minimum de deux semaines (jusqu'au 29 mars 2020 au moins). Les passagers en provenance d'Italie, d'Iran ou de Corée du Sud sont également interdits. Ceci est effectif à partir du 14 mars 2020 pour un minimum de deux semaines (jusqu'au 28 mars 2020 au moins). Cette interdiction comprend ceux qui peuvent transiter par d'autres pays en route vers le Sri Lanka - si votre voyage provient de l'un des pays susmentionnés, vous ne serez pas autorisé à monter à bord de votre vol vers Sri Lanka. Cela s'applique à toutes les compagnies aériennes.De plus, toutes les compagnies aériennes ont été fortement avisées par la CAA de ne pas transporter de passagers qui se sont rendus dans l'un des pays énumérés ci-dessus au cours des deux semaines précédant leur vol.

  • Thaïlande : La Thaïlande impose des mesures obligatoires pour tous les arrivants entrants, y compris la notification des informations personnelles et des coordonnées telles que les numéros de téléphone portable et les adresses e-mail. Toutes les informations personnelles des touristes entrants seront conservées dans le système pendant 14 jours après leur arrivée. Les informations peuvent être fournies via le formulaire d'immigration TM8 ou une application développée par l'Agence nationale de développement scientifique et technologique qui peut être téléchargée à partir du jeudi 12 mars. L'agent de surveillance utilisera les coordonnées des formulaires que les voyageurs remplissent à l'arrivée en Thaïlande. La communication entre les voyageurs et les agents de surveillance est interactive. Les voyageurs doivent signaler leurs symptômes tous les jours, pendant 14 jours. Si le voyageur présente des symptômes de maladie ou si la communication est perdue, les agents de surveillance suivront le voyageur, le replaceront dans le système et le suivi de la surveillance, du diagnostic clinique et du traitement pour la prévention et contrôle tel que déterminé dans les directives.Les voyageurs avec une température supérieure à 37.5 °C et présentant des symptômes seront isolés et transférés dans un hôpital où ils seront mis en quarantaine et soignés. Aucune restriction de vol. Aucune fermeture d'hôtel. Aucune attraction ou activité touristique n'a été annulée.

  • Tibet : Aucune mesure engagée.

  • Vietnam : Les autorités vietnamiennes annoncent qu’à compter du 15 mars à 12:00, toute personne en provenance de l’espace Schengen, ou ayant séjourné ou transité dans l’espace Schengen dans les 14 jours, se verra refuser l’accès au territoire vietnamien. Une quarantaine stricte de 14 jours est obligatoire pour tous les voyageurs en provenance de l’Iran ou de la Corée du Sud ou qui y étaient dans les 14 jours précédant leur arrivée au Vietnam. Cette décision s'applique également aux visiteurs ayant effectué un transit via l'un de ces pays. Le Vietnam interdit l’accès de son territoire aux voyageurs en provenance ou ayant transité par la Chine.

OCÉANIE

  • Australie : L’Australie impose une période de quarantaine de 14 jours pour les voyageurs arrivant de la République de Corée et de n'importe quelle partie de la Chine continentale ou de l'Iran.

  • Nouvelle-Zélande : Le gouvernement néo-zélandais a interdit l’entrée de son territoire à toutes les personnes ayant séjourné ou transité par l’Iran et la Chine continentale durant les 14 derniers jours avant leur arrivée sur le territoire. Les passagers en transit par la Nouvelle-Zélande feront l’objet d’un contrôle sanitaire accru.

  • Polynésie française : L’accès au territoire des voyageurs non-résidents de Polynésie française a été suspendu depuis le 18 mars et ce, jusqu’à nouvel ordre. Le rapatriement de tous les voyageurs non-résidents séjournant actuellement en Polynésie Française doit obligatoirement être mis en place.