myanmar DAUPHIN DE L'IRRAWADDY

Dans la région des 4000 îles au Laos, ou dans la région de Stung Treng et celle de Kratie au Cambodge, vous avez une chance de pouvoir effectuer de furtives observations d’un petit cétacé assez étrange nageant nonchalamment dans les eaux du Mékong : le Dauphin de l’Irrawaddy. Caractérisé par son museau rond et sa très petite nageoire dorsale, ce ‘’dauphin’’ est en fait plus proche des globicéphales et des orques, mais d’une taille nettement inférieure. Fréquentant surtout les estuaires mais aussi les grands fleuves, sur une large aire de répartition qui va de la baie du Bengale jusqu’au nord de l’Australie, l’espèce a subi une raréfaction parfois alarmante dans certaines régions suite aux persécutions, aux dérangements, à la pollution, à la surpêche, aux aménagements hydrauliques… Son faible taux de reproduction n’arrange pas les choses. Une petite population forte d’une centaine d’individus fait l’objet d’efforts de conservation sur le tronçon du Mékong frontalier du Laos et du Cambodge où, selon la croyance populaire traditionnelle, l’animal aiderait les pêcheurs en dirigeant les poissons vers leurs filets.

Une pépite découverte, testée et approuvée par :

Nicolas Meerman est un voyageur de la nature et des grands espaces. Séduit par l'Islande, le Kamtchatka ou la Laponie, inconditionnel de Madagascar, de l'Inde et de l'Indonésie, Nicolas est un amoureux des voyages qui offrent le juste équilibre entre simplicité et sophistication, contemplation et sensations fortes.