Cambodge Tout autour du Grand Lac : Spécial Nouvel An Khmer

Votre voyage En substance…

La population se rassemble à la fin de la saison sèche pour le Nouvel-An Khmer, fêtes remarquables qui révèlent pendant trois jours croyances, coutumes, jeux et danses du Cambodge ancien… Vous découvrirez la région du Tonle Sap, grand lac où s’est développée la civilisation khmère dont les temples d’Angkor sont des témoins spectaculaires. Vous approcherez la vie rurale et les villages, mais aussi les villes: Phnom Penh, Siem Reap et Battambang, de plus en plus séduites par le monde moderne mais où demeure néanmoins l’âme du pays.

  • Pays : Cambodge
  • Durée : 15 jours
  • Prix : 3 860€ par personne en chambre double
  • PARIS OU BRUXELLES - PHNOM PENH
    Jour 1

    Envol vers votre destination. Nuit à bord.

    Jour 1 PARIS OU BRUXELLES - PHNOM PENH

    Envol vers votre destination. Nuit à bord.

  • PHNOM PENH
    Jour 2

    Accueil à l'aéroport et transfert à l'hôtel; Début des visites dans l'après-midi. La ville est née au confluent des quatre bras du Mékong où, telle la demeure cosmique, elle prodiguerait ses bienfaits par les grands fleuves des points cardinaux. De cette bourgade primitive tournée vers l’eau, elle garde la vocation portuaire et cosmopolite. L’ancienne agglomération de paillotes et de maisons de bois, rebâtie par les Français sous le protectorat, gagne petit à petit sur les terres inondées et devient une capitale renommée au lendemain de l’Indépendance. « Perle de l’Asie » ternie par vingt années de guerre, elle est aujourd’hui en pleine renaissance et tire le Cambodge, pays de traditions, vers une modernité échevelée. Une première traversée de ses faubourgs rend compte de cette effervescence qui contraste étonnamment avec la quiétude des campagnes et leur permanence. Fin de la journée libre pour vous reposer et vous remettre de la fatigue du vol.

    Jour 2 PHNOM PENH

    Accueil à l'aéroport et transfert à l'hôtel; Début des visites dans l'après-midi. La ville est née au confluent des quatre bras du Mékong où, telle la demeure cosmique, elle prodiguerait ses bienfaits par les grands fleuves des points cardinaux. De cette bourgade primitive tournée vers l’eau, elle garde la vocation portuaire et cosmopolite. L’ancienne agglomération de paillotes et de maisons de bois, rebâtie par les Français sous le protectorat, gagne petit à petit sur les terres inondées et devient une capitale renommée au lendemain de l’Indépendance. « Perle de l’Asie » ternie par vingt années de guerre, elle est aujourd’hui en pleine renaissance et tire le Cambodge, pays de traditions, vers une modernité échevelée. Une première traversée de ses faubourgs rend compte de cette effervescence qui contraste étonnamment avec la quiétude des campagnes et leur permanence. Fin de la journée libre pour vous reposer et vous remettre de la fatigue du vol.

    WHITE MANSION HOTEL

    Hôtel boutique, situé au centre de Phnompenh, dans un quartier calme. Il y a environ 30 chambres. Connexion Wi-Fi gratuite. Piscine extérieure

  • PHNOM PENH - CHUP - HANCHEY - KAMPONG CHAM
    Jour 3

    Route pour la province de Kampong Cham (150km, 3 heures en route). Vous prendrez le ferry pour traverser la confluence des 4 bras du Mékong. Vous êtes sur la rive d’est du Mékong vers Kampong Cham. Arrêt en cours de route, pour visiter du village de la fabrication des nattes en roseau puis à la plantation d'hévéa de Chhup, l'ancienne l'usine de caoutchouc de Michelin. Arrivée à la colline de Han Chey. Découverte du monastère moderne et des temples préangkoriens au sommet. Vue panoramique vers la vallée du Mékong. Route vers Kampong Cham et petite découverte de la ville de Kampong Cham, connu sous le nom « la cité des jardins ». Petite promenade au long du Mékong. Dîner dans un restaurant local.

    Jour 3 PHNOM PENH - CHUP - HANCHEY - KAMPONG CHAM

    Route pour la province de Kampong Cham (150km, 3 heures en route). Vous prendrez le ferry pour traverser la confluence des 4 bras du Mékong. Vous êtes sur la rive d’est du Mékong vers Kampong Cham. Arrêt en cours de route, pour visiter du village de la fabrication des nattes en roseau puis à la plantation d'hévéa de Chhup, l'ancienne l'usine de caoutchouc de Michelin. Arrivée à la colline de Han Chey. Découverte du monastère moderne et des temples préangkoriens au sommet. Vue panoramique vers la vallée du Mékong. Route vers Kampong Cham et petite découverte de la ville de Kampong Cham, connu sous le nom « la cité des jardins ». Petite promenade au long du Mékong. Dîner dans un restaurant local.

    SOVAN PHUM

    Hôtel simple de style colonial situé à 10-15 mn à pied du centre-ville. Il offre une trentaine de chambres spacieuses ainsi qu'un restaurant au sein de l'hôtel. La meilleure option dans cette petite ville étape où pas grand monde ne s'arrête…

  • KOMPONG CHAM - BATTAMBANG
    Jour 4

    En roulant à l’ouest du Mékong au cours du Tonlé Sap, on mesure combien ce phénomène urbain est marginal. Dans ces paysages où le bois ne cède rien à la pierre, dans ces villages situés entre forêts et rizières, dans cet habitat millénaire protégé par les génies fonciers, réside l’âme du pays khmer. Sur la rive droite du fleuve, les rizières de Kompong Chhnang, ponctuées de palmiers à sucre géants et de leur canopée singulière, accueillent l’artisanat qui a donné son nom au « port des poteries » autrefois. Sur la rive opposée, le Srok Kompong Leng, presqu’île montagneuse et contrée de légendes, est parsemé de vestiges préangkoriens (VIIe-VIIIe siècles) dont le « sanctuaire des garçons », isolé dans les terres, et le « sanctuaire des filles », finement sculpté dans la brique, offrent une belle entrée dans le Cambodge indianisé. Si la région a beaucoup souffert de la sombre entreprise des khmers rouges, le bouddhisme n’en a resurgi que plus vaillant. Ainsi, les pagodes de Battambang ont parfois renoué avec le rôle éducatif qui leur était autrefois réservé. Leurs novices vêtus de la robe safran offrent à leurs élèves tout un enseignement qui s’enrichit avec les passants… Nous donnons ainsi quelques mots de Français aux enfants que nous retrouvons le soir dans le centre de formation de l’association Phare.

    Jour 4 KOMPONG CHAM - BATTAMBANG

    En roulant à l’ouest du Mékong au cours du Tonlé Sap, on mesure combien ce phénomène urbain est marginal. Dans ces paysages où le bois ne cède rien à la pierre, dans ces villages situés entre forêts et rizières, dans cet habitat millénaire protégé par les génies fonciers, réside l’âme du pays khmer. Sur la rive droite du fleuve, les rizières de Kompong Chhnang, ponctuées de palmiers à sucre géants et de leur canopée singulière, accueillent l’artisanat qui a donné son nom au « port des poteries » autrefois. Sur la rive opposée, le Srok Kompong Leng, presqu’île montagneuse et contrée de légendes, est parsemé de vestiges préangkoriens (VIIe-VIIIe siècles) dont le « sanctuaire des garçons », isolé dans les terres, et le « sanctuaire des filles », finement sculpté dans la brique, offrent une belle entrée dans le Cambodge indianisé. Si la région a beaucoup souffert de la sombre entreprise des khmers rouges, le bouddhisme n’en a resurgi que plus vaillant. Ainsi, les pagodes de Battambang ont parfois renoué avec le rôle éducatif qui leur était autrefois réservé. Leurs novices vêtus de la robe safran offrent à leurs élèves tout un enseignement qui s’enrichit avec les passants… Nous donnons ainsi quelques mots de Français aux enfants que nous retrouvons le soir dans le centre de formation de l’association Phare.

    BAMBU HOTEL

    Un hôtel de charme ouvert sur Battambang en septembre 2010. Une vingtaine de chambres très confortables réparties dans des petits bâtiments d'architecture mixte coloniale et locale. La plupart des chambres ont la climatisation et une petite terrasse ou un balcon privé. Une piscine occupe la grande terrasse centrale de l'hôtel. Très bonne nourriture.

  • BATTAMBANG
    Jour 5

    Battambang est une ville aussi passionnante qu’attachante. Son architecture, sa population, ses paysages, ont une riche histoire, tandis que ses marchés, ses jardins, ses vergers offrent des rencontres remarquables. Les marchés chargés de monticules d’oranges vertes rappellent la richesse du « grenier à riz » du Cambodge évoquée par les membres du protectorat français. La rivière Sangker est jalonnée des bâtisses coloniales qu’ils ont élevées. Nous entrons dans cette histoire au village de Vat Kor, dans une maison de bois et de chaux, habitée par des anciens qui ont su préserver leur français. Au-delà, les pistes qui desservent les villages et les plantations de la région offrent de jolies balades à vélo ou à moto-taxi jusqu’aux rizières de Ek Phnom ou jusqu’aux vignes du Phnom Banon. Elles sont propices à flâner au rythme local, à découvrir les petits commerces et les activités typiques de la région.

    Jour 5 BATTAMBANG

    Battambang est une ville aussi passionnante qu’attachante. Son architecture, sa population, ses paysages, ont une riche histoire, tandis que ses marchés, ses jardins, ses vergers offrent des rencontres remarquables. Les marchés chargés de monticules d’oranges vertes rappellent la richesse du « grenier à riz » du Cambodge évoquée par les membres du protectorat français. La rivière Sangker est jalonnée des bâtisses coloniales qu’ils ont élevées. Nous entrons dans cette histoire au village de Vat Kor, dans une maison de bois et de chaux, habitée par des anciens qui ont su préserver leur français. Au-delà, les pistes qui desservent les villages et les plantations de la région offrent de jolies balades à vélo ou à moto-taxi jusqu’aux rizières de Ek Phnom ou jusqu’aux vignes du Phnom Banon. Elles sont propices à flâner au rythme local, à découvrir les petits commerces et les activités typiques de la région.

    LA MAISON D'ANGKOR

    Une valeur sûre dans la catégorie des " boutique hôtels" 3*: capacité limitée avec une vingtaine de chambres seulement, malgré un espace et des jardins qui auraient pû en accueillir le double. On profite ainsi d'une vraie tranquillité et d'un environnement arboré et tropical très agréable. L'hôtel propose des chambres Deluxe et des Junior suites un peu plus spacieuses (pour une occupation en triple par exemple). Toutes possèdent une terrasse privée spacieuse. La décoration est très soignée et l'hôtel propose un service de restauration quasiment en non-stop.

  • BATTAMBANG - TONLE SAP - SIEMREAP
    Jour 6

    La rivière Sangker traverse Battambang et se jette dans la corne nord-ouest du lac Tonlé Sap. Son cours serpenté permet à loisir d’observer la flore semi aquatique qui se dresse sur ses berges et le mode de vie des riverains, tributaire du flux et du reflux des eaux du lac dont la surface triple sous la pression du Mékong à la saison des pluies… La visite du site lacustre de Prek Toal montre l’étonnante faculté d’adaptation des hommes et de leur environnement à ces crues phénoménales. Le village est animé par la ronde des barques des commerçants et des bateaux qui ramènent du lac des poissons variés, fruits de pêches miraculeuses, tandis que les artisanes du projet Saraï tressent l’envahissante jacinthe d’eau. Demeurer dans ce milieu naturel exceptionnel est vivre un moment rare, une heureuse osmose. Continuation de la croisière et arrivée à Siem Reap en fin de journée. Installation à l'hôtel

    Jour 6 BATTAMBANG - TONLE SAP - SIEMREAP

    La rivière Sangker traverse Battambang et se jette dans la corne nord-ouest du lac Tonlé Sap. Son cours serpenté permet à loisir d’observer la flore semi aquatique qui se dresse sur ses berges et le mode de vie des riverains, tributaire du flux et du reflux des eaux du lac dont la surface triple sous la pression du Mékong à la saison des pluies… La visite du site lacustre de Prek Toal montre l’étonnante faculté d’adaptation des hommes et de leur environnement à ces crues phénoménales. Le village est animé par la ronde des barques des commerçants et des bateaux qui ramènent du lac des poissons variés, fruits de pêches miraculeuses, tandis que les artisanes du projet Saraï tressent l’envahissante jacinthe d’eau. Demeurer dans ce milieu naturel exceptionnel est vivre un moment rare, une heureuse osmose. Continuation de la croisière et arrivée à Siem Reap en fin de journée. Installation à l'hôtel

    LA MAISON D'ANGKOR

    Une valeur sûre dans la catégorie des " boutique hôtels" 3*: capacité limitée avec une vingtaine de chambres seulement, malgré un espace et des jardins qui auraient pû en accueillir le double. On profite ainsi d'une vraie tranquillité et d'un environnement arboré et tropical très agréable. L'hôtel propose des chambres Deluxe et des Junior suites un peu plus spacieuses (pour une occupation en triple par exemple). Toutes possèdent une terrasse privée spacieuse. La décoration est très soignée et l'hôtel propose un service de restauration quasiment en non-stop.

  • SIEM REAP - PHNOM BAKHENG - BANTEAY SREI - MEBON ORIENTAL - PRE RUP - SIEM REAP
    Jour 7

    Angkor : des temples enfouis dans la jungle, des explorateurs souffrant d’attirance tropicale, la sépia des cartes postales, le rêve d’un vieil occident passionné par un nouveau mystère qui nous accompagne sur les chemins qui mènent aux sanctuaires... Au sommet du Phnom Bakheng, 109 tours dominent le parc archéologique. De cette résidence céleste où demeurait Shiva, on jouit au petit matin d’un incroyable panorama : l’ancienne cité, couverte d’une immense forêt, s’étend sur plus de 400 km²… Le temple de Banteay Srei (Xe siècle) est situé sur la voie d’une montagne sacrée. Dans la « citadelle des femmes », célèbre pour la finesse de ses reliefs historiés, le pèlerin devait être saisi par tant de beauté, alors qu’au centre de la capitale, le Mébon Oriental et la pyramide de Pré Rup lui rappelaient l’essence divine de la royauté. Dans la soirée, spectacle de l’école de cirque de l’association Phare, découverte quelques jours plus tôt à Battambang.

    Jour 7 SIEM REAP - PHNOM BAKHENG - BANTEAY SREI - MEBON ORIENTAL - PRE RUP - SIEM REAP

    Angkor : des temples enfouis dans la jungle, des explorateurs souffrant d’attirance tropicale, la sépia des cartes postales, le rêve d’un vieil occident passionné par un nouveau mystère qui nous accompagne sur les chemins qui mènent aux sanctuaires... Au sommet du Phnom Bakheng, 109 tours dominent le parc archéologique. De cette résidence céleste où demeurait Shiva, on jouit au petit matin d’un incroyable panorama : l’ancienne cité, couverte d’une immense forêt, s’étend sur plus de 400 km²… Le temple de Banteay Srei (Xe siècle) est situé sur la voie d’une montagne sacrée. Dans la « citadelle des femmes », célèbre pour la finesse de ses reliefs historiés, le pèlerin devait être saisi par tant de beauté, alors qu’au centre de la capitale, le Mébon Oriental et la pyramide de Pré Rup lui rappelaient l’essence divine de la royauté. Dans la soirée, spectacle de l’école de cirque de l’association Phare, découverte quelques jours plus tôt à Battambang.

    LA MAISON D'ANGKOR

    Une valeur sûre dans la catégorie des " boutique hôtels" 3*: capacité limitée avec une vingtaine de chambres seulement, malgré un espace et des jardins qui auraient pû en accueillir le double. On profite ainsi d'une vraie tranquillité et d'un environnement arboré et tropical très agréable. L'hôtel propose des chambres Deluxe et des Junior suites un peu plus spacieuses (pour une occupation en triple par exemple). Toutes possèdent une terrasse privée spacieuse. La décoration est très soignée et l'hôtel propose un service de restauration quasiment en non-stop.

  • SIEMREAP - MARCHÉ - ARTISANS - FÊTE DU NOUVEL AN - SIEM REAP
    Jour 8

    En ce premier jour du Nouvel-An Khmer, les étals de légumes, de fruits et d’épices du Vieux Marché, les ateliers des artisans sculpteurs ou bronziers, les pagodes des villages qui constituent la ville de Siem Reap, offrent un parcours particulièrement animé. Dès l’aube, la famille cambodgienne est occupée par la préparation du repas et du nécessaire de prière destinés aux bonzes. A l’heure fixée par les sages, la maisonnée réunie autour d’une table garnie attend le passage de la divinité, le Tevoda, avant d’emporter les offrandes. Dans les pagodes, animées par des jeux traditionnels, on achève la construction de monts de sable placés en quinconce comme les sommets de la demeure cosmique indienne, afin d’y pratiquer les rites de purification qui président à l’entrée dans la nouvelle année…

    Jour 8 SIEMREAP - MARCHÉ - ARTISANS - FÊTE DU NOUVEL AN - SIEM REAP

    En ce premier jour du Nouvel-An Khmer, les étals de légumes, de fruits et d’épices du Vieux Marché, les ateliers des artisans sculpteurs ou bronziers, les pagodes des villages qui constituent la ville de Siem Reap, offrent un parcours particulièrement animé. Dès l’aube, la famille cambodgienne est occupée par la préparation du repas et du nécessaire de prière destinés aux bonzes. A l’heure fixée par les sages, la maisonnée réunie autour d’une table garnie attend le passage de la divinité, le Tevoda, avant d’emporter les offrandes. Dans les pagodes, animées par des jeux traditionnels, on achève la construction de monts de sable placés en quinconce comme les sommets de la demeure cosmique indienne, afin d’y pratiquer les rites de purification qui président à l’entrée dans la nouvelle année…

    LA MAISON D'ANGKOR

    Une valeur sûre dans la catégorie des " boutique hôtels" 3*: capacité limitée avec une vingtaine de chambres seulement, malgré un espace et des jardins qui auraient pû en accueillir le double. On profite ainsi d'une vraie tranquillité et d'un environnement arboré et tropical très agréable. L'hôtel propose des chambres Deluxe et des Junior suites un peu plus spacieuses (pour une occupation en triple par exemple). Toutes possèdent une terrasse privée spacieuse. La décoration est très soignée et l'hôtel propose un service de restauration quasiment en non-stop.

  • SIEM REAP - ANGKOR VAT - ANGKOR INSOLITE - FETE DU NOUVEL AN - SIEM REAP
    Jour 9

    Angkor Vat, temple ou mausolée, révèle l’architecture khmère à son apogée (début XIIe siècle), lorsque le royaume s’étendait aux confins de la péninsule indochinoise. Au sommet résidait alors Vishnu qui, sous sa forme couchée, lançait symboliquement les grandes campagnes d’irrigation de l’année. A Siem Reap, la Fête du Nouvel An bat son plein, la population tourne autour des monts de sable bâtis la veille, munie de tiges de cocotiers fleuries de billets qu'elle pique dans ces montagnes sacrées, se délivrant ainsi des péchés de l'année passée… Lorsque le soleil se couch, de petits radeaux taillés dans des troncs de bananiers sont mis à l'eau, éclairés par la lueur des bougies et chargés des offrandes qu'ils portent loin sur la rivière vers les puissances divines...

    Jour 9 SIEM REAP - ANGKOR VAT - ANGKOR INSOLITE - FETE DU NOUVEL AN - SIEM REAP

    Angkor Vat, temple ou mausolée, révèle l’architecture khmère à son apogée (début XIIe siècle), lorsque le royaume s’étendait aux confins de la péninsule indochinoise. Au sommet résidait alors Vishnu qui, sous sa forme couchée, lançait symboliquement les grandes campagnes d’irrigation de l’année. A Siem Reap, la Fête du Nouvel An bat son plein, la population tourne autour des monts de sable bâtis la veille, munie de tiges de cocotiers fleuries de billets qu'elle pique dans ces montagnes sacrées, se délivrant ainsi des péchés de l'année passée… Lorsque le soleil se couch, de petits radeaux taillés dans des troncs de bananiers sont mis à l'eau, éclairés par la lueur des bougies et chargés des offrandes qu'ils portent loin sur la rivière vers les puissances divines...

    LA MAISON D'ANGKOR

    Une valeur sûre dans la catégorie des " boutique hôtels" 3*: capacité limitée avec une vingtaine de chambres seulement, malgré un espace et des jardins qui auraient pû en accueillir le double. On profite ainsi d'une vraie tranquillité et d'un environnement arboré et tropical très agréable. L'hôtel propose des chambres Deluxe et des Junior suites un peu plus spacieuses (pour une occupation en triple par exemple). Toutes possèdent une terrasse privée spacieuse. La décoration est très soignée et l'hôtel propose un service de restauration quasiment en non-stop.

  • SIEMREAP - TA PROHM - BENG MEALEA - FÊTE DU NOUVEL AN - SIEMREAP
    Jour 10

    Ta Prohm est sans doute le plus emblématique des temples d’Angkor. L’espace sacré est envahi par les arbres fromagers dont les racines tentaculaires semblent couler sur les toitures du sanctuaire, tandis qu'à Beng Mealea, des passerelles en bois permettent de jouer les explorateurs et de découvrir les techniques employées par les bâtisseurs. Dans l'après-midi, une balade à vélo ou en tuk tuk sur les chemins d'Angkor permet d'apprécier l'ampleur du parc archéologique parsemé de maisons sur piliers et de temples isolés, enfin le quotidien du paysan cambodgien qui reconnaît les cyclistes comme étant des siens, tandis qu'il se livre aux derniers rites du nouvel an: les adultes donnent au Bouddha son bain annuel tandis que les enfants douchent leurs parents…Une soirée festive et conviviale conclut en danses ces trois jours de ferveur populaire.

    Jour 10 SIEMREAP - TA PROHM - BENG MEALEA - FÊTE DU NOUVEL AN - SIEMREAP

    Ta Prohm est sans doute le plus emblématique des temples d’Angkor. L’espace sacré est envahi par les arbres fromagers dont les racines tentaculaires semblent couler sur les toitures du sanctuaire, tandis qu'à Beng Mealea, des passerelles en bois permettent de jouer les explorateurs et de découvrir les techniques employées par les bâtisseurs. Dans l'après-midi, une balade à vélo ou en tuk tuk sur les chemins d'Angkor permet d'apprécier l'ampleur du parc archéologique parsemé de maisons sur piliers et de temples isolés, enfin le quotidien du paysan cambodgien qui reconnaît les cyclistes comme étant des siens, tandis qu'il se livre aux derniers rites du nouvel an: les adultes donnent au Bouddha son bain annuel tandis que les enfants douchent leurs parents…Une soirée festive et conviviale conclut en danses ces trois jours de ferveur populaire.

    LA MAISON D'ANGKOR

    Une valeur sûre dans la catégorie des " boutique hôtels" 3*: capacité limitée avec une vingtaine de chambres seulement, malgré un espace et des jardins qui auraient pû en accueillir le double. On profite ainsi d'une vraie tranquillité et d'un environnement arboré et tropical très agréable. L'hôtel propose des chambres Deluxe et des Junior suites un peu plus spacieuses (pour une occupation en triple par exemple). Toutes possèdent une terrasse privée spacieuse. La décoration est très soignée et l'hôtel propose un service de restauration quasiment en non-stop.

  • SIEM REAP - ANGKOR THOM - FÊTE DU NOUVEL AN - SIEM REAP
    Jour 11

    Angkor Thom, capitale du célèbre roi Jayavarman VII (fin du XIIe siècle), recèle le plus grand quartier monumental du site d’Angkor. La « Grande Cité » rassemble le Phimeanakas, son temple le plus ancien, la pyramide du Baphuon et son impressionnant bouddha couché, les fameuses Terrasses Royales où se présentait la cour, enfin le fascinant temple-montagne de Bayon. Un conférencier, muni de ses reconstitutions inédites, révèle l'histoire passionante de ce monument remarquable, la conception de l'architecte et l'organisation du chantier, les projets du pouvoir et le travail des bâtisseurs. Cette forêt de pierre est en outre ornée de précieuses scènes de la vie quotidienne qui nous renvoient aux us et coutumes de la société cambodgienne et à son mode de vie pérenne. Temps libre en fin de journée pour se détendre ou pour chiner avant de quitter Siem Reap le lendemain.

    Jour 11 SIEM REAP - ANGKOR THOM - FÊTE DU NOUVEL AN - SIEM REAP

    Angkor Thom, capitale du célèbre roi Jayavarman VII (fin du XIIe siècle), recèle le plus grand quartier monumental du site d’Angkor. La « Grande Cité » rassemble le Phimeanakas, son temple le plus ancien, la pyramide du Baphuon et son impressionnant bouddha couché, les fameuses Terrasses Royales où se présentait la cour, enfin le fascinant temple-montagne de Bayon. Un conférencier, muni de ses reconstitutions inédites, révèle l'histoire passionante de ce monument remarquable, la conception de l'architecte et l'organisation du chantier, les projets du pouvoir et le travail des bâtisseurs. Cette forêt de pierre est en outre ornée de précieuses scènes de la vie quotidienne qui nous renvoient aux us et coutumes de la société cambodgienne et à son mode de vie pérenne. Temps libre en fin de journée pour se détendre ou pour chiner avant de quitter Siem Reap le lendemain.

    LA MAISON D'ANGKOR

    Une valeur sûre dans la catégorie des " boutique hôtels" 3*: capacité limitée avec une vingtaine de chambres seulement, malgré un espace et des jardins qui auraient pû en accueillir le double. On profite ainsi d'une vraie tranquillité et d'un environnement arboré et tropical très agréable. L'hôtel propose des chambres Deluxe et des Junior suites un peu plus spacieuses (pour une occupation en triple par exemple). Toutes possèdent une terrasse privée spacieuse. La décoration est très soignée et l'hôtel propose un service de restauration quasiment en non-stop.

  • SIEM REAP – OUDONG – PHNOM PENH
    Jour 12

    Le Vat Andet, situé dans les rizières qui bordent la rive Est du lac Tonlé Sap, présente des peintures remarquables, œuvres d’artistes d’avant-guerre. Parmi les scènes de la vie du Bouddha traditionnellement représentées, est figuré le roi Sihanouk entouré par la foule et tenant les reliques de l’Eveillé… Au temps du Sangkum et du « socialisme bouddhique », cette représentation devait marquer l’imagination des fidèles. Après l’abandon d’Angkor en 1432 et l’instauration définitive du bouddhisme, c’est à Oudong, capitale du royaume avant Phnom Penh, que les souverains préparent leur séjour dans l’au-delà. L’ancienne cité est dominée par deux collines qui accueillent les stupas des rois du Cambodge depuis 1653. Une petite marche sur les crêtes jalonnées de lieux de cultes offre un joli parcours dans l’histoire du cambodge post-angkorien.

    Jour 12 SIEM REAP – OUDONG – PHNOM PENH

    Le Vat Andet, situé dans les rizières qui bordent la rive Est du lac Tonlé Sap, présente des peintures remarquables, œuvres d’artistes d’avant-guerre. Parmi les scènes de la vie du Bouddha traditionnellement représentées, est figuré le roi Sihanouk entouré par la foule et tenant les reliques de l’Eveillé… Au temps du Sangkum et du « socialisme bouddhique », cette représentation devait marquer l’imagination des fidèles. Après l’abandon d’Angkor en 1432 et l’instauration définitive du bouddhisme, c’est à Oudong, capitale du royaume avant Phnom Penh, que les souverains préparent leur séjour dans l’au-delà. L’ancienne cité est dominée par deux collines qui accueillent les stupas des rois du Cambodge depuis 1653. Une petite marche sur les crêtes jalonnées de lieux de cultes offre un joli parcours dans l’histoire du cambodge post-angkorien.

    WHITE MANSION HOTEL

    Hôtel boutique, situé au centre de Phnompenh, dans un quartier calme. Il y a environ 30 chambres. Connexion Wi-Fi gratuite. Piscine extérieure

  • PHNOM PENH
    Jour 13

    Le stupa du roi fondateur de Phnom Penh est au Vat Phnom, sur la colline qui domine la ville. La légende s’est emparée de ce lieu sacré, où Dame Penh aurait consacré trois statues du Bouddha apportées par le Mékong. Le cours d’eau longe le centre historique de la cité royale, promue capitale au XIXe siècle, sous le protectorat français. Dans ces quartiers redessinés, la ville a gardé les traces de son histoire ancienne. L’architecture grandiose du Musée National abrite de superbes collections d’objets d’art et la statuaire qui habillait autrefois les temples khmers. En aval, au confluent des quatre bras où le roi préside les grands évènements du calendrier, se dressent le Palais Royal, ses bâtiments précieusement ornés et la célèbre Pagode d’argent, riche de ses bouddhas d’or et de diamants...

    Jour 13 PHNOM PENH

    Le stupa du roi fondateur de Phnom Penh est au Vat Phnom, sur la colline qui domine la ville. La légende s’est emparée de ce lieu sacré, où Dame Penh aurait consacré trois statues du Bouddha apportées par le Mékong. Le cours d’eau longe le centre historique de la cité royale, promue capitale au XIXe siècle, sous le protectorat français. Dans ces quartiers redessinés, la ville a gardé les traces de son histoire ancienne. L’architecture grandiose du Musée National abrite de superbes collections d’objets d’art et la statuaire qui habillait autrefois les temples khmers. En aval, au confluent des quatre bras où le roi préside les grands évènements du calendrier, se dressent le Palais Royal, ses bâtiments précieusement ornés et la célèbre Pagode d’argent, riche de ses bouddhas d’or et de diamants...

    WHITE MANSION HOTEL

    Hôtel boutique, situé au centre de Phnompenh, dans un quartier calme. Il y a environ 30 chambres. Connexion Wi-Fi gratuite. Piscine extérieure

  • PHNOM PENH - VOL INTERNATIONAL
    Jour 14

    Au-delà du bâtiment du Marché Central, dont on observe avec curiosité l’architecture art-déco et la foule empressée, vit un autre monde. Loin du luxe palatial évoqué dans les vitrines des musées, les néons éclairent d’une autre lumière les quartiers populaires de la cité, marqués par des maisons étroites et alignées, le commerce au rez-de-chaussée et le fourmillement des trottoirs, où l’on semble avoir oublié vingt années de troubles et de guerre. Loin des nouveaux supermarchés qui témoignent de la vigueur économique des beaux quartiers, on se promène avec plaisir dans les allées des petits marchés de la ville qui sentent bon la campagne, cueillant au passage l’éternel sourire des Cambodgiens, emportant un peu de l’essence de ce pays aussi passionnant qu’attachant. Transfert à l'aéroport pour prendre le vol international de retour. Nuit à bord.

    Jour 14 PHNOM PENH - VOL INTERNATIONAL

    Au-delà du bâtiment du Marché Central, dont on observe avec curiosité l’architecture art-déco et la foule empressée, vit un autre monde. Loin du luxe palatial évoqué dans les vitrines des musées, les néons éclairent d’une autre lumière les quartiers populaires de la cité, marqués par des maisons étroites et alignées, le commerce au rez-de-chaussée et le fourmillement des trottoirs, où l’on semble avoir oublié vingt années de troubles et de guerre. Loin des nouveaux supermarchés qui témoignent de la vigueur économique des beaux quartiers, on se promène avec plaisir dans les allées des petits marchés de la ville qui sentent bon la campagne, cueillant au passage l’éternel sourire des Cambodgiens, emportant un peu de l’essence de ce pays aussi passionnant qu’attachant. Transfert à l'aéroport pour prendre le vol international de retour. Nuit à bord.

  • PARIS OU BRUXELLES
    Jour 15

    Arrivée en Europe

    Jour 15 PARIS OU BRUXELLES

    Arrivée en Europe

    LA MAISON D'ANGKOR

    Une valeur sûre dans la catégorie des " boutique hôtels" 3*: capacité limitée avec une vingtaine de chambres seulement, malgré un espace et des jardins qui auraient pû en accueillir le double. On profite ainsi d'une vraie tranquillité et d'un environnement arboré et tropical très agréable. L'hôtel propose des chambres Deluxe et des Junior suites un peu plus spacieuses (pour une occupation en triple par exemple). Toutes possèdent une terrasse privée spacieuse. La décoration est très soignée et l'hôtel propose un service de restauration quasiment en non-stop.