Iran Cultures iraniennes

Votre voyage En substance…

Un voyage très culturel qui combine l'antique cité de Yazd, Shiraz l'indolente et les splendeurs de Persépolis sans oublier les coupoles bleues d'Ispahan et les musées de Téhéran.

  • Pays : Iran
  • Durée : 14 jours
  • Prix : A partir de 4250 € par personne
  • Mosquée Nazir-o Molk

    SHIRAZ
    Jour 1 Jour 3

    Arrivée dans la nuit à l’aéroport de Shiraz et procédure d'obtention des visas puis Installation à l’hôtel. Capitale de la province du Fars, le pays des perses, le coeur de l’Iran antique, Shiraz est une ville ouverte, décontractée, qui fut la patrie de la poésie persane et celle où l’on produisait le fameux vin de Shiraz. Moins monumentale qu’Ispahan, elle a gardé quelques monuments anciens qui subsistent au milieu du tissu moderne de la ville. Votre découverte commence par le jardin de bagh e-eram et ses superbes rosiers. Vous vous dirigez ensuite vers le centre historique, dont la plupart des monuments sont recouverts de faïences fleuries aux tons rosés comme la madrasa Khan. Vous visitez également la mosquée Nazir-o Molk. Puis pouvez déambuler dans les quartiers dédiés aux nomades Qashquai de la région jusqu’au mausolée Shar-e Sherag, haut lieu de pèlerinage chiite du pays, uniquement visible de l’extérieur pour les non musulmans. La maison Narenjestan est un bel exemple de l’architecture précieuse et d’inspiration occidentale du temps des Quadjar au 19ème siècle. Enfin du temps libre sera réservé au superbe bazar de Shiraz construit au 18ème siècle et à ses échoppes d’artisanats en tous genres.

    Jour 1 à 3 SHIRAZ

    Arrivée dans la nuit à l’aéroport de Shiraz et procédure d'obtention des visas puis Installation à l’hôtel. Capitale de la province du Fars, le pays des perses, le coeur de l’Iran antique, Shiraz est une ville ouverte, décontractée, qui fut la patrie de la poésie persane et celle où l’on produisait le fameux vin de Shiraz. Moins monumentale qu’Ispahan, elle a gardé quelques monuments anciens qui subsistent au milieu du tissu moderne de la ville. Votre découverte commence par le jardin de bagh e-eram et ses superbes rosiers. Vous vous dirigez ensuite vers le centre historique, dont la plupart des monuments sont recouverts de faïences fleuries aux tons rosés comme la madrasa Khan. Vous visitez également la mosquée Nazir-o Molk. Puis pouvez déambuler dans les quartiers dédiés aux nomades Qashquai de la région jusqu’au mausolée Shar-e Sherag, haut lieu de pèlerinage chiite du pays, uniquement visible de l’extérieur pour les non musulmans. La maison Narenjestan est un bel exemple de l’architecture précieuse et d’inspiration occidentale du temps des Quadjar au 19ème siècle. Enfin du temps libre sera réservé au superbe bazar de Shiraz construit au 18ème siècle et à ses échoppes d’artisanats en tous genres.

    Mosquée Nazir-o Molk

    ZANDIYEH HOTEL

    Hôtel ouvert en 2015 et idéalement situé dans le centre de la ville à proximité de la forteresse, du bazar et des sites touristiques. Le bâtiment s'inspire du style architectural de la dynastie Zand et propose des chambres de catégories différentes depuis la chambre deluxe à la suite lune de miel. Le mobilier et la décoration ont été choisis avec goût, l'hôtel dispose d'une agréable cour extérieure et de deux restaurants.

  • Persépolis

    PERSEPOLIS ET SHIRAZ
    Jour 4

    Une journée à Persépolis, le plus grand site antique du pays, dont les ruines disposées sur une terrasse dominent la plaine de Ravsh. Capitale choisie par Darius Ier au 6ème siècle pour y édifier un ensemble de palais, le site a conservé de nombreux vestiges en place : vaste dédale de colonnes, portiques, et reliefs sculptés dans la pierre aux motifs incessamment répétés, magnifiant la grandeur et la diversité de l’empire perse achéménide. Non loin du site, les rois achéménides ont creusé leurs tombeaux dans les falaises de Nasq-e Rustam, et les rois de la dynastie Sassanide y ont sculpté à partir du 3ème siècle après J.C de nombreux bas-reliefs commémorant les victoires faces aux Romains. Retour à Shiraz et visite du tombeau de Hafez, l’un des plus grands poètes iraniens. Au milieu d’un jardin sa tombe est visitée quotidiennement par des iraniens de tous âges. Ceux-ci y récitent quelques vers, témoignant ainsi du raffinement de la culture persane.

    Jour 4 PERSEPOLIS ET SHIRAZ

    Une journée à Persépolis, le plus grand site antique du pays, dont les ruines disposées sur une terrasse dominent la plaine de Ravsh. Capitale choisie par Darius Ier au 6ème siècle pour y édifier un ensemble de palais, le site a conservé de nombreux vestiges en place : vaste dédale de colonnes, portiques, et reliefs sculptés dans la pierre aux motifs incessamment répétés, magnifiant la grandeur et la diversité de l’empire perse achéménide. Non loin du site, les rois achéménides ont creusé leurs tombeaux dans les falaises de Nasq-e Rustam, et les rois de la dynastie Sassanide y ont sculpté à partir du 3ème siècle après J.C de nombreux bas-reliefs commémorant les victoires faces aux Romains. Retour à Shiraz et visite du tombeau de Hafez, l’un des plus grands poètes iraniens. Au milieu d’un jardin sa tombe est visitée quotidiennement par des iraniens de tous âges. Ceux-ci y récitent quelques vers, témoignant ainsi du raffinement de la culture persane.

    Persépolis
  • Yazd

    PASARGADES ET YAZD
    Jour 5 Jour 6

    Départ tôt le matin en direction du centre du pays à travers les paysages désolées et montagneux du plateau central. En route,vous faites une halte à Pasargades, la première capitale des Perses Achéménides construite par Cyrus le Grand. Situé dans les contreforts du Zagros, le site abrite la tombe de Cyrus et quelques vestiges de palais. Vous arrivez à Yazd en fin d‘après-midi et vous installez à votre hôtel. Le lendemain est consacré à la découverte de Yazd, véritable oasis au milieu du désert, qui a conservé son architecture traditionnelle faite de briques et de pisée et d’où émergent ça et là les coupoles émaillées d’un bleu éclatant. Deux jours complets à Yazd vous permettent de profiter au maximum de sa beauté et de son atmosphère particulière : visite du complexe Amir Chackmaq servant aux représentations du Tazieh, le théâtre traditionnel persan, puis du petit musée de l’eau qui permet de comprendre l’ingéniosité de ces villes du désert et enfin de la résidence du gouverneur Dowlat Abad et de ses jardins. La dernière journée à Yazd est consacrée à la visite du temple du feu où brûle le feu sacré depuis l’an 470. En bordure de la ville, les tours du silence témoignent des pratiques funéraires des Zoroastriens : ceux-ci y déposaient les corps des défunts pour le décharnement par les vautours.

    Jour 5 à 6 PASARGADES ET YAZD

    Départ tôt le matin en direction du centre du pays à travers les paysages désolées et montagneux du plateau central. En route,vous faites une halte à Pasargades, la première capitale des Perses Achéménides construite par Cyrus le Grand. Situé dans les contreforts du Zagros, le site abrite la tombe de Cyrus et quelques vestiges de palais. Vous arrivez à Yazd en fin d‘après-midi et vous installez à votre hôtel. Le lendemain est consacré à la découverte de Yazd, véritable oasis au milieu du désert, qui a conservé son architecture traditionnelle faite de briques et de pisée et d’où émergent ça et là les coupoles émaillées d’un bleu éclatant. Deux jours complets à Yazd vous permettent de profiter au maximum de sa beauté et de son atmosphère particulière : visite du complexe Amir Chackmaq servant aux représentations du Tazieh, le théâtre traditionnel persan, puis du petit musée de l’eau qui permet de comprendre l’ingéniosité de ces villes du désert et enfin de la résidence du gouverneur Dowlat Abad et de ses jardins. La dernière journée à Yazd est consacrée à la visite du temple du feu où brûle le feu sacré depuis l’an 470. En bordure de la ville, les tours du silence témoignent des pratiques funéraires des Zoroastriens : ceux-ci y déposaient les corps des défunts pour le décharnement par les vautours.

    Yazd
  • Mosquée d'Ispahan

    ISPAHAN
    Jour 7 Jour 9

    Départ pour Ispahan en faisant une halte à Naïn, ville fameuse pour ses tapis en soie à motifs floraux. Sa mosquée Djameh est particulière grâce à son plan arabe et non persan et renferme de superbes motifs sculptés. Vous arrivez à Ispahan en fin d’après-midi et vous vous installez à l’hôtel. Première journée de visite d’Ispahan et de ses richesses architecturales : tout d’abord la mosquée du Vendredi, l’une des plus belles mosquées du pays. Depuis le 8ème siècle elle a connu une évolution constante de son architecture et elle est donc aujourd’hui un témoin majeur de l’art islamique. Vous porsuivez votre visite du vieux quartier d’Ispahan à travers le bazar jusqu’au mausolée d’Harunieh et ses peintures murales représentant le prophète et sa famille. De l’autre coté de la rivière le quartier de Jolfa s’est établi au 17ème siècle comme le quartier des arméniens chrétiens. Une communauté encore importante y vit aujourd’hui, jouissant de la liberté de culte. Elle est rassemblée autour de la cathédrale de Vank, subtil mélange d’architecture persane et de peintures murales d’inspiration italo-flamande. Enfin, vous prenez le temps d'apprécier les berges aménagées du Zayandeh Rud, lieu de balade favori des Ispahanis et ses ponts anciens.

    Jour 7 à 9 ISPAHAN

    Départ pour Ispahan en faisant une halte à Naïn, ville fameuse pour ses tapis en soie à motifs floraux. Sa mosquée Djameh est particulière grâce à son plan arabe et non persan et renferme de superbes motifs sculptés. Vous arrivez à Ispahan en fin d’après-midi et vous vous installez à l’hôtel. Première journée de visite d’Ispahan et de ses richesses architecturales : tout d’abord la mosquée du Vendredi, l’une des plus belles mosquées du pays. Depuis le 8ème siècle elle a connu une évolution constante de son architecture et elle est donc aujourd’hui un témoin majeur de l’art islamique. Vous porsuivez votre visite du vieux quartier d’Ispahan à travers le bazar jusqu’au mausolée d’Harunieh et ses peintures murales représentant le prophète et sa famille. De l’autre coté de la rivière le quartier de Jolfa s’est établi au 17ème siècle comme le quartier des arméniens chrétiens. Une communauté encore importante y vit aujourd’hui, jouissant de la liberté de culte. Elle est rassemblée autour de la cathédrale de Vank, subtil mélange d’architecture persane et de peintures murales d’inspiration italo-flamande. Enfin, vous prenez le temps d'apprécier les berges aménagées du Zayandeh Rud, lieu de balade favori des Ispahanis et ses ponts anciens.

    Mosquée d'Ispahan

    ABBASI

    Sans doute le plus bel hôtel d’Ispahan, voire même d’Iran, aménagé dans un caravansérail datant du 17ème siècle et restauré dans le style Qadjar du 19ème siècle qui glorifie la magnificence orientale. La grande cour intérieure est l’endroit idéal pour prendre le dîner, ou simplement le thé, l’ensemble étant dominé par la coupole bleue de la Madrasa su Shah située juste à côté.

  • Faïences bleues d'Ispahan

    ISPAHAN
    Jour 10

    La dernière journée à Ispahan est consacrée aux splendeurs des Safavides. Tout d’abord par la visite de la place royale, coeur de la ville, forte de ses quelques 500 mètres de longueur et de ses édifices sur les quatre cotés : la grande mosquée de l’Imam et sa majestueuse décoration de faïences bleues, le palais Ali Kapu, la petite mosquée Lotfollah joyaux de l’art persan et enfin le bazar et ses dédales de couloirs voûtés s’étalant sur plusieurs kilomètres. Dans le bazar, admirez la richesse artisanale de la ville... Enfin le palais Tchehel Sotun, dit « aux 40 colonnes » est l’un des rares témoins de l’architecture palatiale de l’époque. Au beau milieu d’un jardin, on se retrouve plongé dans une demeure digne des 1001 nuits, superbe image de l’art de vivre persan à l’époque safavide.

    Jour 10 ISPAHAN

    La dernière journée à Ispahan est consacrée aux splendeurs des Safavides. Tout d’abord par la visite de la place royale, coeur de la ville, forte de ses quelques 500 mètres de longueur et de ses édifices sur les quatre cotés : la grande mosquée de l’Imam et sa majestueuse décoration de faïences bleues, le palais Ali Kapu, la petite mosquée Lotfollah joyaux de l’art persan et enfin le bazar et ses dédales de couloirs voûtés s’étalant sur plusieurs kilomètres. Dans le bazar, admirez la richesse artisanale de la ville... Enfin le palais Tchehel Sotun, dit « aux 40 colonnes » est l’un des rares témoins de l’architecture palatiale de l’époque. Au beau milieu d’un jardin, on se retrouve plongé dans une demeure digne des 1001 nuits, superbe image de l’art de vivre persan à l’époque safavide.

    Faïences bleues d'Ispahan
  • Abyaneh

    KASHAN
    Jour 11

    Route pour Abyaneh (environ 4 heures). Première halte à Natanz, petit ville-oasis nichée au cœur des montagnes et qui abrite une superbe mosquée, oeuvre des mongoles au 14ème siècle. Son portail d’entrée est richement décoré de superbes calligraphies. Abyaneh est un petit village caché dans les montagnes au Sud-Est de Kashan. La route conduisant à Abyaneh traverse de superbes paysages aux tons ocres qui feront la joie des amateurs de photographies. Déambulation dans le village qui accueille encore aujourd'hui une population zoroastrienne. Route pour Kashan (1 heure) et nuit à Kashan.

    Jour 11 KASHAN

    Route pour Abyaneh (environ 4 heures). Première halte à Natanz, petit ville-oasis nichée au cœur des montagnes et qui abrite une superbe mosquée, oeuvre des mongoles au 14ème siècle. Son portail d’entrée est richement décoré de superbes calligraphies. Abyaneh est un petit village caché dans les montagnes au Sud-Est de Kashan. La route conduisant à Abyaneh traverse de superbes paysages aux tons ocres qui feront la joie des amateurs de photographies. Déambulation dans le village qui accueille encore aujourd'hui une population zoroastrienne. Route pour Kashan (1 heure) et nuit à Kashan.

    Abyaneh

    SARAYE AMERIHA BOUTIQUE HOTEL

    Un très bel hôtel récemment restauré dans une maison traditionnelle au coeur de la vieille ville de Kashan. Décorées avec goût, les chambres se situent autour d'une cour centrale agrémentée d'un bassin ; des objets d'art et d'antiquité ajoutent à la magie du lieu et le service est de très bon niveau. Une très belle adresse à Kashan.

  • Minarets de Qom

    KASHAN
    Jour 12

    Visite de Kashan. Autrefois réputée pour la fabrication des ses carreaux émaillés, elle est aujourd'hui connue pour ses tapis aux motifs floraux. Sa prospérité a permis l’édification de somptueuses demeures dont plusieurs ont été restaurées et sont désormais ouvertes aux visiteurs. Nous admirerons la maison des Borujerdi, datant du 19ème siècle, qui a conservé son élégante tour à vent et ses précieuses peintures murales d’inspiration occidentale. Visite de la madrassa et du superbe bazar de Kashan. A Kashan se trouve également le jardin de Fin, construit par Shah Abbas le Grand, modèle du jardin persan où l’on peut y apprécier la fraîcheur de ses rigoles et bassins après le trajet à travers le désert sec et poussiéreux. Route pour Téhéran (envion 3 heures), arrêt à Qom en chemin, ville religieuse du pays, qui abrite de nombeux mausolés. Arrivée à Téhéran en fin de journée.

    Jour 12 KASHAN

    Visite de Kashan. Autrefois réputée pour la fabrication des ses carreaux émaillés, elle est aujourd'hui connue pour ses tapis aux motifs floraux. Sa prospérité a permis l’édification de somptueuses demeures dont plusieurs ont été restaurées et sont désormais ouvertes aux visiteurs. Nous admirerons la maison des Borujerdi, datant du 19ème siècle, qui a conservé son élégante tour à vent et ses précieuses peintures murales d’inspiration occidentale. Visite de la madrassa et du superbe bazar de Kashan. A Kashan se trouve également le jardin de Fin, construit par Shah Abbas le Grand, modèle du jardin persan où l’on peut y apprécier la fraîcheur de ses rigoles et bassins après le trajet à travers le désert sec et poussiéreux. Route pour Téhéran (envion 3 heures), arrêt à Qom en chemin, ville religieuse du pays, qui abrite de nombeux mausolés. Arrivée à Téhéran en fin de journée.

    Minarets de Qom
  • Golestan Palace

    TEHERAN
    Jour 13 Jour 14

    Journée consacrée à la visite de la capitale iranienne. Mégalopole de presque 12 millions d’habitants, Téhéran est située sur les contreforts de l’Elborz dont les sommets enneigés bordent le nord de la capitale. Téhéran abrite des musées aux riches collections permettant de se familiariser avec la richesse historique et culturelle du pays. Vous visitez le musée Iran Bastan dont les collections fournissent une introduction idéale aux époques préislamiques du pays. Le musée Abghineh quant à lui est consacré aux arts du verre et de la céramique dans une charmante demeure de l’époque Qadjar du 19ème siècle. Enfin, le parc S'ad Abad situé sur les hauteurs de la capitale est aujourd'hui un beau lieu de détente et de verdure qui abrite les pavillons royaux de la dynastie des Palhavi. Le lendemain, transfert à l'aéroport dans l'après-midi et vol de retour vers l'Europe.

    Jour 13 à 14 TEHERAN

    Journée consacrée à la visite de la capitale iranienne. Mégalopole de presque 12 millions d’habitants, Téhéran est située sur les contreforts de l’Elborz dont les sommets enneigés bordent le nord de la capitale. Téhéran abrite des musées aux riches collections permettant de se familiariser avec la richesse historique et culturelle du pays. Vous visitez le musée Iran Bastan dont les collections fournissent une introduction idéale aux époques préislamiques du pays. Le musée Abghineh quant à lui est consacré aux arts du verre et de la céramique dans une charmante demeure de l’époque Qadjar du 19ème siècle. Enfin, le parc S'ad Abad situé sur les hauteurs de la capitale est aujourd'hui un beau lieu de détente et de verdure qui abrite les pavillons royaux de la dynastie des Palhavi. Le lendemain, transfert à l'aéroport dans l'après-midi et vol de retour vers l'Europe.

    Golestan Palace