Iran Une semaine en Iran, de Shiraz à Ispahan

Votre voyage En substance…

Une semaine pour découvrir le meilleur de l'Iran. Arrivée à Shiraz la ville rose, excursion à Persépolis puis transfert à l'antique cité de Yazd. Pour finir, Ispahan, la ville "moitié du monde" , justement nommée par les Iraniens. Un voyage à part pour découvrir un pays méconnu à la richesse culturelle et surtout humaine.

  • Pays : Iran
  • Durée : 8 jours
  • Prix : A partir de 2200 € par personne
  • EUROPE - SHIRAZ
    Jour 1

    Envol pour Shiraz où vous arrivez dans la nuit. Vous êtes accueillis par votre chauffeur puis transférés à l'hôtel. L'aéroport se situe à 15 minutes de route du centre-ville. Votre chauffeur vous accompagnera pendant tout votre séjour en Iran.

    Jour 1 EUROPE - SHIRAZ

    Envol pour Shiraz où vous arrivez dans la nuit. Vous êtes accueillis par votre chauffeur puis transférés à l'hôtel. L'aéroport se situe à 15 minutes de route du centre-ville. Votre chauffeur vous accompagnera pendant tout votre séjour en Iran.

  • SHIRAZ
    Jour 2

    Vous découvrez la ville de Shiraz à votre rythme. Capitale de la province du Fars, le pays des perses, le cœur de l’Iran antique. A l’encontre des autres villes d’Iran, plus traditionalistes, Shiraz est une ville ouverte, décontractée, qui fut la patrie de la poésie persane et celle où l’on produisait le fameux vin de Shiraz. Moins monumentale qu’Ispahan, elle a gardé quelques édifices anciens qui subsistent au milieu du tissu moderne de la ville. Nous vous conseillons notamment de visiter la mosquée Nazir o-Molk, avec ses faïences roses, typiques de la ville et les jolies vitraux de sa salle de prière; la maison Narendjestan, admirable témoin architectural de cette époque où les influences occidentales se mêlaient à l'art décoratif traditionnel; la madrasa du Khan, dans la vieille ville, un sublime exemple d'école coranique, ouvert aux non musulmans et à l'atmosphère paisible propice au recueillement. Vous pourrez déambuler dans le bazar de Shiraz, ses allées colorées et ses boutiques d'artisanat; et en fin de journée, découvrez le jardin Bagh-e Eram, un très joli parc où les jeunes et les familles aiment venir se reposer au frais, admirer les rosiers et déguster une glace dans la maison de thé.

    Jour 2 SHIRAZ

    Vous découvrez la ville de Shiraz à votre rythme. Capitale de la province du Fars, le pays des perses, le cœur de l’Iran antique. A l’encontre des autres villes d’Iran, plus traditionalistes, Shiraz est une ville ouverte, décontractée, qui fut la patrie de la poésie persane et celle où l’on produisait le fameux vin de Shiraz. Moins monumentale qu’Ispahan, elle a gardé quelques édifices anciens qui subsistent au milieu du tissu moderne de la ville. Nous vous conseillons notamment de visiter la mosquée Nazir o-Molk, avec ses faïences roses, typiques de la ville et les jolies vitraux de sa salle de prière; la maison Narendjestan, admirable témoin architectural de cette époque où les influences occidentales se mêlaient à l'art décoratif traditionnel; la madrasa du Khan, dans la vieille ville, un sublime exemple d'école coranique, ouvert aux non musulmans et à l'atmosphère paisible propice au recueillement. Vous pourrez déambuler dans le bazar de Shiraz, ses allées colorées et ses boutiques d'artisanat; et en fin de journée, découvrez le jardin Bagh-e Eram, un très joli parc où les jeunes et les familles aiment venir se reposer au frais, admirer les rosiers et déguster une glace dans la maison de thé.

    HOTEL KARIM KHAN

    Hotel de 51 chambres à l'architecture iranienne.

  • Femme iranienne

    SHIRAZ - PERSEPOLIS - NASQ-E ROSTAM - YAZD
    Jour 3

    Vous prenez la route avec votre chauffeur privé pour rejoindre Yazd au milieu du désert. En chemin, visite libre de la mythique Persepolis et de Nasq-e-Rostam, le plus grand site antique du pays, dont les ruines disposées sur une terrasse dominent la plaine de Ravsh. Capitale choisie par Darius Ier au 6ème siècle pour y édifier un ensemble de palais, le site a conservé de nombreux vestiges en place, vaste dédale de colonnes, portiques, et reliefs sculptés dans la pierre aux motifs incessamment répétés, magnifiant la grandeur et la diversité de l’empire perse achéménide. Non loin de là, les rois achéménides ont creusé leurs tombeaux dans les falaises de Nasq-e Rustam, et les rois de la dynastie Sassanide y ont sculpté à partir du 3ème siècle après J.C de nombreux bas-reliefs commémorant les victoires faces aux Romains. Continuation de la route vers Yazd. La ville se trouve à la lisière de l’immense désert du Dasht-é Kavir. Depuis des siècles, elle a su déjoué la sécheresse et la désolation de la région grâce sa maîtrise ingénieuse de l’eau. Oasis au milieu du désert, elle a conservé son architecture traditionnelle faite de briques et de pisée et d’où émergent ça et là les coupoles émaillées d’un bleu éclatant.

    Jour 3 SHIRAZ - PERSEPOLIS - NASQ-E ROSTAM - YAZD

    Vous prenez la route avec votre chauffeur privé pour rejoindre Yazd au milieu du désert. En chemin, visite libre de la mythique Persepolis et de Nasq-e-Rostam, le plus grand site antique du pays, dont les ruines disposées sur une terrasse dominent la plaine de Ravsh. Capitale choisie par Darius Ier au 6ème siècle pour y édifier un ensemble de palais, le site a conservé de nombreux vestiges en place, vaste dédale de colonnes, portiques, et reliefs sculptés dans la pierre aux motifs incessamment répétés, magnifiant la grandeur et la diversité de l’empire perse achéménide. Non loin de là, les rois achéménides ont creusé leurs tombeaux dans les falaises de Nasq-e Rustam, et les rois de la dynastie Sassanide y ont sculpté à partir du 3ème siècle après J.C de nombreux bas-reliefs commémorant les victoires faces aux Romains. Continuation de la route vers Yazd. La ville se trouve à la lisière de l’immense désert du Dasht-é Kavir. Depuis des siècles, elle a su déjoué la sécheresse et la désolation de la région grâce sa maîtrise ingénieuse de l’eau. Oasis au milieu du désert, elle a conservé son architecture traditionnelle faite de briques et de pisée et d’où émergent ça et là les coupoles émaillées d’un bleu éclatant.

    Femme iranienne

    HOTEL MEHR

    L'un des rares hôtels de charme du pays construit dans un ensemble de maisons traditionnelles, de catégorie 3 étoiles locales. L’hôtel s’organise autour d’une cour centrale agrémentée d’un bassin. Les chambres, quoique de petite taille et simples sont décorées avec goût et vous plongeront dans une ambiance digne des 1001 nuits.

  • Le bazar

    YAZD
    Jour 4

    Cette journée est consacrée à la découverte de Yazd et de son histoire, en compagnie d'un guide francophone. La vieille ville classée au patrimoine mondial par l’Unesco est un véritable dédale de ruelles ouvrant sur des maisons traditionnelles, le bazar, des citernes, des passages voûtés et autres perles architecturales. La mosquée Djomeh en est le joyau grâce à sa superbe décoration émaillée et son architecture particulière datant du 14ème siècle. Vous prenez le temps de flâner dans le bazar. Puis, visite​ de la résidence du gouverneur Dowlat Abad, datant du 18ème siècle, où il est agréable de boire le thé dans ses jardins fleuris​.​ Yazd abrite également la plus grande communauté zoroastrienne du pays. Le zoroastrisme appelé aussi mazdéisme est l’une des plus anciennes religions du pays. Déjà présente sous les Achéménides sous le nom de mazdéisme, religion d’Etat sous les Sassanides, elle est aujourd’hui pratiquée par quelque 100 000 fidèles dans l’ensemble du pays. Visite des deux sites Zoroastriens les plus importants: le temple du feu et les tours du silence. Dans ce temple, le feu sacré des Zoroastriens brûle depuis l’an 470. Un petit musée y est accolé qui explique les principales traditions de cette très ancienne religion et la vénération du prophète Ahura Mazda (Zoroastre). En bordure de la ville, les tours du silence témoignent des pratiques funéraires des Zoroastriens : ceux-ci y déposaient les corps des défunts pour le décharnement par les vautours. Vous découvrirez ​également ​un moulin à henné, cette poudre servant à tatouer les mains des femmes et à colorer les cheveux. Elle est obtenue à partir du buisson à henné (Lawsonia inermis).

    Jour 4 YAZD

    Cette journée est consacrée à la découverte de Yazd et de son histoire, en compagnie d'un guide francophone. La vieille ville classée au patrimoine mondial par l’Unesco est un véritable dédale de ruelles ouvrant sur des maisons traditionnelles, le bazar, des citernes, des passages voûtés et autres perles architecturales. La mosquée Djomeh en est le joyau grâce à sa superbe décoration émaillée et son architecture particulière datant du 14ème siècle. Vous prenez le temps de flâner dans le bazar. Puis, visite​ de la résidence du gouverneur Dowlat Abad, datant du 18ème siècle, où il est agréable de boire le thé dans ses jardins fleuris​.​ Yazd abrite également la plus grande communauté zoroastrienne du pays. Le zoroastrisme appelé aussi mazdéisme est l’une des plus anciennes religions du pays. Déjà présente sous les Achéménides sous le nom de mazdéisme, religion d’Etat sous les Sassanides, elle est aujourd’hui pratiquée par quelque 100 000 fidèles dans l’ensemble du pays. Visite des deux sites Zoroastriens les plus importants: le temple du feu et les tours du silence. Dans ce temple, le feu sacré des Zoroastriens brûle depuis l’an 470. Un petit musée y est accolé qui explique les principales traditions de cette très ancienne religion et la vénération du prophète Ahura Mazda (Zoroastre). En bordure de la ville, les tours du silence témoignent des pratiques funéraires des Zoroastriens : ceux-ci y déposaient les corps des défunts pour le décharnement par les vautours. Vous découvrirez ​également ​un moulin à henné, cette poudre servant à tatouer les mains des femmes et à colorer les cheveux. Elle est obtenue à partir du buisson à henné (Lawsonia inermis).

    Le bazar

    HOTEL MEHR

    L'un des rares hôtels de charme du pays construit dans un ensemble de maisons traditionnelles, de catégorie 3 étoiles locales. L’hôtel s’organise autour d’une cour centrale agrémentée d’un bassin. Les chambres, quoique de petite taille et simples sont décorées avec goût et vous plongeront dans une ambiance digne des 1001 nuits.

  • Kashan

    YAZD - NAIN - KASHAN
    Jour 5

    Vous faites la route vers Kashan en longeant le désert Dasht-e-Kevir. Vous ferez arrêt à Naïn, ville fameuse pour ses tapis en soie à motifs floraux. Sa mosquée Djameh est particulière grâce à son plan arabe et non persan et renferme un joli décor en stuc et une salle de prière hivernale à l'éclairage insolite. Une fois arrivés à Kashan, vous profitez d'une demi-journée libre pour arpenter la ville librement. Autrefois ville réputée pour la fabrication des ses carreaux émaillés, c'est toujours un centre renommé pour ses tapis aux motifs floraux. Sa prospérité a permis l’édification de somptueuses demeures dont plusieurs ont été restaurées et sont désormais ouvertes aux visiteurs. Nous vous conseillons la maison des Borujerdi, datant du 19ème siècle, qui a conservé son élégante tour à vent et ses précieuses peintures murales d’inspiration occidentale; le jardin de Fin, construit par Shah Abbas le Grand, modèle du jardin persan où l’on peut apprécier la fraîcheur de ses rigoles et bassins après le trajet à travers le désert sec et poussiéreux.; la madrasa; le bazar avec une très belle vue sur les toits de la ville; de prendre le thé dans un ancien hammam reconverti en maison de thé.

    Jour 5 YAZD - NAIN - KASHAN

    Vous faites la route vers Kashan en longeant le désert Dasht-e-Kevir. Vous ferez arrêt à Naïn, ville fameuse pour ses tapis en soie à motifs floraux. Sa mosquée Djameh est particulière grâce à son plan arabe et non persan et renferme un joli décor en stuc et une salle de prière hivernale à l'éclairage insolite. Une fois arrivés à Kashan, vous profitez d'une demi-journée libre pour arpenter la ville librement. Autrefois ville réputée pour la fabrication des ses carreaux émaillés, c'est toujours un centre renommé pour ses tapis aux motifs floraux. Sa prospérité a permis l’édification de somptueuses demeures dont plusieurs ont été restaurées et sont désormais ouvertes aux visiteurs. Nous vous conseillons la maison des Borujerdi, datant du 19ème siècle, qui a conservé son élégante tour à vent et ses précieuses peintures murales d’inspiration occidentale; le jardin de Fin, construit par Shah Abbas le Grand, modèle du jardin persan où l’on peut apprécier la fraîcheur de ses rigoles et bassins après le trajet à travers le désert sec et poussiéreux.; la madrasa; le bazar avec une très belle vue sur les toits de la ville; de prendre le thé dans un ancien hammam reconverti en maison de thé.

    Kashan
  • KASHAN - ABYANEH - NATANZ - ISPAHAN
    Jour 6

    Continuation en direction d'Ispahan, avec de belles haltes en chemin. Premièr arrêt à Abyaneh, un petit village caché dans les montagnes au sud-est de Kashan. Classé au patrimoine de l'Unesco, il a gardé son architecture traditionnelle. Il accueille encore aujourd'hui une population zoroastrienne et les femmes qui y vivent portent encore les foulards et les robes colorées typiques de la région. La route y conduisant traverse de superbes paysages aux tons ocres qui feront la joie des amateurs de photographies. Seconde étape à Natanz, petite ville-oasis nichée au cœur des montagnes et qui abrite une superbe mosquée, œuvre des Mongols au 14ème siècle. Son portail d'entrée est richement décoré de superbes calligraphies. Vous arrivez enfin dans la capitale des Safavides (XVIe-XVIIIe siècle), la civilisation islamique a connu l’un de ses plus beaux épanouissements. On l’appelait Nesf-e Jahân (moitié du monde) avant que les Afghans ne la détruisent en partie (1722) ; ses jardins l’ont faite longtemps comparer au paradis. Au XVIIe siècle, l’Ecole d’Ispahan a donné une impulsion décisive à la pensée chiite. Les bazars de la ville y concentraient un commerce à long rayon d’action. Depuis, la modernité a imposé ses lois, mais sans éteindre la splendeur de la vieille cité.

    Jour 6 KASHAN - ABYANEH - NATANZ - ISPAHAN

    Continuation en direction d'Ispahan, avec de belles haltes en chemin. Premièr arrêt à Abyaneh, un petit village caché dans les montagnes au sud-est de Kashan. Classé au patrimoine de l'Unesco, il a gardé son architecture traditionnelle. Il accueille encore aujourd'hui une population zoroastrienne et les femmes qui y vivent portent encore les foulards et les robes colorées typiques de la région. La route y conduisant traverse de superbes paysages aux tons ocres qui feront la joie des amateurs de photographies. Seconde étape à Natanz, petite ville-oasis nichée au cœur des montagnes et qui abrite une superbe mosquée, œuvre des Mongols au 14ème siècle. Son portail d'entrée est richement décoré de superbes calligraphies. Vous arrivez enfin dans la capitale des Safavides (XVIe-XVIIIe siècle), la civilisation islamique a connu l’un de ses plus beaux épanouissements. On l’appelait Nesf-e Jahân (moitié du monde) avant que les Afghans ne la détruisent en partie (1722) ; ses jardins l’ont faite longtemps comparer au paradis. Au XVIIe siècle, l’Ecole d’Ispahan a donné une impulsion décisive à la pensée chiite. Les bazars de la ville y concentraient un commerce à long rayon d’action. Depuis, la modernité a imposé ses lois, mais sans éteindre la splendeur de la vieille cité.

    BEKHRADI HISTORICAL HOUSE

    Cette ancienne maison traditionnelle a été restaurée en hôtel de charme. Les chambres offrent un confort simple. Service accueillant.

  • Ispahan

    ISPAHAN
    Jour 7

    Découverte d'Ispahan et ses richesses architecturales, en compagnie d'un guide francophone. Tout d’abord, l'imposante mosquée du Vendredi, l’une des plus belles du pays. Depuis le 8ème siècle, elle a connu une évolution constante de son architecture et est aujourd’hui un témoin majeur de l’art islamique. Poursuite de notre visite du vieux quartier d’Ispahan à travers le bazar jusqu’au mausolée d’Harunieh et ses peintures murales représentant le prophète et sa famille. De l’autre coté de la rivière le quartier de Jolfa s’est établi au 17ème siècle en tant que quartier des arméniens chrétiens. Une communauté encore importante y vit aujourd’hui, jouissant de la liberté de culte. Elle est rassemblée autour de la cathédrale de Vank, subtil mélange d’architecture persane et de peintures murales d’inspiration italo-flamande. Enfin vous prenez également le temps d’apprécier les berges aménagées du Zayandeh Rud, lieu de balade favori des Ispahanis et ses ponts anciens comme celui aux 33 arches et le pont Khadju tous les deux datant de 17ème siècle.

    Jour 7 ISPAHAN

    Découverte d'Ispahan et ses richesses architecturales, en compagnie d'un guide francophone. Tout d’abord, l'imposante mosquée du Vendredi, l’une des plus belles du pays. Depuis le 8ème siècle, elle a connu une évolution constante de son architecture et est aujourd’hui un témoin majeur de l’art islamique. Poursuite de notre visite du vieux quartier d’Ispahan à travers le bazar jusqu’au mausolée d’Harunieh et ses peintures murales représentant le prophète et sa famille. De l’autre coté de la rivière le quartier de Jolfa s’est établi au 17ème siècle en tant que quartier des arméniens chrétiens. Une communauté encore importante y vit aujourd’hui, jouissant de la liberté de culte. Elle est rassemblée autour de la cathédrale de Vank, subtil mélange d’architecture persane et de peintures murales d’inspiration italo-flamande. Enfin vous prenez également le temps d’apprécier les berges aménagées du Zayandeh Rud, lieu de balade favori des Ispahanis et ses ponts anciens comme celui aux 33 arches et le pont Khadju tous les deux datant de 17ème siècle.

    Ispahan

    BEKHRADI HISTORICAL HOUSE

    Cette ancienne maison traditionnelle a été restaurée en hôtel de charme. Les chambres offrent un confort simple. Service accueillant.

  • ISPAHAN - EUROPE
    Jour 8

    Nous vous conduisons à l'aéroport. Puis, vous vous envolez vers l'Europe.

    Jour 8 ISPAHAN - EUROPE

    Nous vous conduisons à l'aéroport. Puis, vous vous envolez vers l'Europe.