Ouzbékistan Cités des Mille et une nuits, oasis et chevaux sauvages

Votre voyage En substance…

Ce circuit vous emmène découvrir Boukhara la sainte, Khiva la mystérieuse, Samarcande l'une des plus anciennes villes de l’histoire et un des plus beaux joyaux d’Asie centrale. Vous prolongez ce périple par une immersion au Kirghizistan, pays encore secret aux paysages éblouissants et à la nature restée intacte. Vous vous souviendrez longtemps de ses lacs turquoises, de ses chaînes de montagnes aux sommets vertigineux aux vallées encaissées et des nomades kirghizes, habitant dans les yourtes qui élèvent encore leurs chevaux selon les traditions ancestrales !

  • Pays : Ouzbékistan
  • Durée : 21 jours
  • Prix : 4 200 € par personne en chambre double
  • EUROPE - VOL INTERNATIONAL
    Jour 1

    Vol vers l'Asie centrale.

    Jour 1 EUROPE - VOL INTERNATIONAL

    Vol vers l'Asie centrale.

  • Voyage en Ouzbékistan

    BICHKEK
    Jour 2

    Arrivé à Bichkek, vous êtes accueilli par votre guide francophone puis vous vous installez à l'hôtel. Contrairement à l'Ouzbekistan, le Kirghizstan ne possède pas de longue histoire ni de sites culturels réputés. Fondée en 1825, Bishkek devint la capitale de la République socialiste soviétique autonome kirghize à partir de 1926, sous le nom de Frounze. Quoique récente, Bishkek est une ville agréable où il fait bon déambuler dans ses rues rectilignes bordées d'arbres tout en contemplant les sommets enneigés de la chaine de l'Alatoo. Vous visitez le musée des sculptures en plein air, le musée historique national (musée Lénine), découvrez la place du théâtre, le bazar d’Och ainsi que le musée Frounze, aménagé dans sa maison natale.

    Jour 2 BICHKEK

    Arrivé à Bichkek, vous êtes accueilli par votre guide francophone puis vous vous installez à l'hôtel. Contrairement à l'Ouzbekistan, le Kirghizstan ne possède pas de longue histoire ni de sites culturels réputés. Fondée en 1825, Bishkek devint la capitale de la République socialiste soviétique autonome kirghize à partir de 1926, sous le nom de Frounze. Quoique récente, Bishkek est une ville agréable où il fait bon déambuler dans ses rues rectilignes bordées d'arbres tout en contemplant les sommets enneigés de la chaine de l'Alatoo. Vous visitez le musée des sculptures en plein air, le musée historique national (musée Lénine), découvrez la place du théâtre, le bazar d’Och ainsi que le musée Frounze, aménagé dans sa maison natale.

    Voyage en Ouzbékistan

    AMBASSADOR HOTEL

    Inauguré en août 2014, ce nouvel hôtel est très réussi. Environnement très calme, entouré d'arbres. Très grandes chambres avec salles de bains impeccables, douche et baignoire séparées. Le petit déjeuner est excellent (machine à espresso !) et le personnel très sympathique.

  • BICHKEK - KARAKOL
    Jour 3 Jour 4

    Vous partez pour une longue étape vers Karakol. Karakol, à l’extrémité est du lac, présente un mélange d’architecture traditionnelle coloniale et de bâtiments datant de l’ère soviétique. Elle reste l’épicentre de l’activité touristique de la région et constitue une base idéale pour les trekkings et l’ascension des hauts sommets des Tian Shan. Le caractère russe traditionnel de la ville ne laisse pas présager sa diversité ethnique. Outre les Khirghizes et les Russes, il existe une importante minorité de Toungans et d’Ouïgurs, assimilés aux Chinois bien qu’ils appartiennent à la branche turque. Vous visitez la mosquée chinoise et la cathédrale orthodoxe de la Sainte Trinité. Le Musée de Przewalski est consacré à cet officier de l'armée russe, géographe, naturaliste et explorateur de l'Asie centrale.

    Jour 3 à 4 BICHKEK - KARAKOL

    Vous partez pour une longue étape vers Karakol. Karakol, à l’extrémité est du lac, présente un mélange d’architecture traditionnelle coloniale et de bâtiments datant de l’ère soviétique. Elle reste l’épicentre de l’activité touristique de la région et constitue une base idéale pour les trekkings et l’ascension des hauts sommets des Tian Shan. Le caractère russe traditionnel de la ville ne laisse pas présager sa diversité ethnique. Outre les Khirghizes et les Russes, il existe une importante minorité de Toungans et d’Ouïgurs, assimilés aux Chinois bien qu’ils appartiennent à la branche turque. Vous visitez la mosquée chinoise et la cathédrale orthodoxe de la Sainte Trinité. Le Musée de Przewalski est consacré à cet officier de l'armée russe, géographe, naturaliste et explorateur de l'Asie centrale.

    ELITA GUEST HOUSE

    Une nouvelle guesthouse avec un joli jardin fleuri. Wi fi gratuit.

  • Karakol Vallée

    KARAKOL - JETY OGHUZ - TAMGA
    Jour 5

    Vous partez pour une randonnée à cheval de 5 à 6 h dans la vallée de Chong Kyzyl Suu. Vous dînez et passez la nuit dans une guesthouse, à Tamga (1685m).

    Jour 5 KARAKOL - JETY OGHUZ - TAMGA

    Vous partez pour une randonnée à cheval de 5 à 6 h dans la vallée de Chong Kyzyl Suu. Vous dînez et passez la nuit dans une guesthouse, à Tamga (1685m).

    Karakol Vallée

    HÉBERGEMENT CHEZ L'HABITANT

    Hébergement très simple mais propre, confort minimum et sanitaires partagés. Mais ces conditions sont compensées par des rencontres très chaleureuses avec les propriétaires. Ces logements sont régulièrement contrôlés par nos correspondants locaux.

  • Village de Kochkor

    TAMGA - KOCHKOR - SONGKUL
    Jour 6 Jour 7

    Vous quittez les rives de l’Issykul pour vous diriger vers le sud du pays, au sein des massifs montagneux. La route traverse des paysages variés : montagnes aux teintes rouges et ocres, vallées verdoyantes aux torrents tumultueux... Le petit village de Kochkor est un exemple typique du mode de vie traditionnel des Kirghizes qui restent au village durant l’hiver et montent dans les alpages durant l’été pour y faire paître leurs troupeaux de chèvres, moutons et chevaux. Vous êtes accueilli chez l’habitant et initié au mode de vie nomade. Vous participez à l’activité artisanale la plus répandue chez les Kirghizes : la confection du shyrdak, tapis de feutres aux couleurs vives. Le lendemain, vous prenez la route du lac Song-Kul, à 3016 m. d’alt. Pendant les quelques heures de montée, les paysages fantastiques se succèdent, troupeaux semi-sauvages paissant au bord de la rivière, cols enneigés... Vous faites une halte dans une famille locale. Là, vous découvrez le montage des yourtes, participez à la préparation du repas du soir et passez la nuit sous la yourte. Le lendemain, vous partez en promenade jusqu'aux pétroglyphes datant de l'âge de bronze .

    Jour 6 à 7 TAMGA - KOCHKOR - SONGKUL

    Vous quittez les rives de l’Issykul pour vous diriger vers le sud du pays, au sein des massifs montagneux. La route traverse des paysages variés : montagnes aux teintes rouges et ocres, vallées verdoyantes aux torrents tumultueux... Le petit village de Kochkor est un exemple typique du mode de vie traditionnel des Kirghizes qui restent au village durant l’hiver et montent dans les alpages durant l’été pour y faire paître leurs troupeaux de chèvres, moutons et chevaux. Vous êtes accueilli chez l’habitant et initié au mode de vie nomade. Vous participez à l’activité artisanale la plus répandue chez les Kirghizes : la confection du shyrdak, tapis de feutres aux couleurs vives. Le lendemain, vous prenez la route du lac Song-Kul, à 3016 m. d’alt. Pendant les quelques heures de montée, les paysages fantastiques se succèdent, troupeaux semi-sauvages paissant au bord de la rivière, cols enneigés... Vous faites une halte dans une famille locale. Là, vous découvrez le montage des yourtes, participez à la préparation du repas du soir et passez la nuit sous la yourte. Le lendemain, vous partez en promenade jusqu'aux pétroglyphes datant de l'âge de bronze .

    Village de Kochkor

    HEBERGEMENT EN YOURTE

    Dans un cadre somptueux, à plus de 3000 m d'altitude, une expérience inoubliable : partager la vie des derniers semi-nomades qui y vivent avec leurs chevaux et leurs moutons de mi-juin à mi-septembre. Vous aurez votre yourte personnelle, mais le couchage est constitué d'épais tapis au sol et les toilettes ainsi que la douche solaire se trouvent à quelque distance du camp. Les veillées au coin du feu sont de grands moments!

  • SONG KUL - KYZYL OY
    Jour 8

    Vous prenez la route pour Kyzyl Oi, un très joli village situé dans une gorge étroite sur les bords de la rivière Kökömeren. Ses maisons d’argile rouge et ses jolies isbas russes peintes en bleu sont typiques de l’Asie centrale. Vous y passez la nuit.

    Jour 8 SONG KUL - KYZYL OY

    Vous prenez la route pour Kyzyl Oi, un très joli village situé dans une gorge étroite sur les bords de la rivière Kökömeren. Ses maisons d’argile rouge et ses jolies isbas russes peintes en bleu sont typiques de l’Asie centrale. Vous y passez la nuit.

    HÉBERGEMENT CHEZ L'HABITANT

    Hébergement très simple mais propre, confort minimum et sanitaires partagés. Mais ces conditions sont compensées par des rencontres très chaleureuses avec les propriétaires. Ces logements sont régulièrement contrôlés par nos correspondants locaux.

  • KYZYL OI - CHONG KEMIN
    Jour 9

    Cap sur Chong Kemin. Vous traversez les très beaux paysages des vallées et des rivières Kökömeren et Suusamyr. Cette région montagneuse peu fréquentée est caractéristique du Kirghizstan. Vous vous arrêtez pour visiter la maison du géant Kojomkul. Cet homme de 2m30 et 164 Kg, mort en 1955 dans ce village, est considéré comme un héros national et demeure un modèle pour le peuple kirghize. La vallée de Chong Kemin qui s'étend jusqu'à la frontière kazakhe, est renommée pour ses nombreuses possibilités de randonnées offrant de magnifiques paysages. Les gorges de Boom, à une trentaine de kilomètres de Chong Kemin, sont l'occasion d'une spectaculaire promenade sur ces terres rouges.

    Jour 9 KYZYL OI - CHONG KEMIN

    Cap sur Chong Kemin. Vous traversez les très beaux paysages des vallées et des rivières Kökömeren et Suusamyr. Cette région montagneuse peu fréquentée est caractéristique du Kirghizstan. Vous vous arrêtez pour visiter la maison du géant Kojomkul. Cet homme de 2m30 et 164 Kg, mort en 1955 dans ce village, est considéré comme un héros national et demeure un modèle pour le peuple kirghize. La vallée de Chong Kemin qui s'étend jusqu'à la frontière kazakhe, est renommée pour ses nombreuses possibilités de randonnées offrant de magnifiques paysages. Les gorges de Boom, à une trentaine de kilomètres de Chong Kemin, sont l'occasion d'une spectaculaire promenade sur ces terres rouges.

    ASHU GUESTHOUSE

    Ne vous fiez pas à l'arrivée un peu campagnarde dans la cour de la ferme en exploitation: vous serez accueilli avec du thé au thym, du pain frais et d'exquises confitures maison autour d'un feu ouvert. Les chambres sont simples, mais très confortables, bien chauffées et possèdent chacune leur salle de douche et toilettes. Stambek, le chaleureux propriétaire, connait toutes les promenades de la région. Délicieux petit déjeuner. Notre coup de coeur.

  • CHONG KEMIN - BISHKEK
    Jour 10

    En route, vous visitez la tour de Burana, un grand minaret qui atteignait jadis 45 m de hauteur. Toutefois, le dernier gros tremblement de terre, au XIXe siècle, détruisit la moitié supérieure de la tour, qui ne mesure plus que 25 m. La tour, avec des marques de tombes, des terrassements, les vestiges d'un château et trois mausolées, est tout ce qui reste de la ville ancienne de Balasagun, créée par les Qarakhanides à la fin du Ixe siècle. Un escalier extérieur escarpé et sinueux permet de monter au sommet.

    Jour 10 CHONG KEMIN - BISHKEK

    En route, vous visitez la tour de Burana, un grand minaret qui atteignait jadis 45 m de hauteur. Toutefois, le dernier gros tremblement de terre, au XIXe siècle, détruisit la moitié supérieure de la tour, qui ne mesure plus que 25 m. La tour, avec des marques de tombes, des terrassements, les vestiges d'un château et trois mausolées, est tout ce qui reste de la ville ancienne de Balasagun, créée par les Qarakhanides à la fin du Ixe siècle. Un escalier extérieur escarpé et sinueux permet de monter au sommet.

    GRAND HOTEL

    Une maison d’hôtes dans le quartier culturel de la ville de Bichkek, qui offre un bon service dans un cadre familial autour d'une fontaine : "Nymphe d’Or". Restaurant de cuisine européenne et locale. Climatisation.

  • BICHKEK - TASHKENT
    Jour 11

    Carrefour de la « Route de la Soie » et de la « Route de l’Or », la capitale ouzbèke a su conserver une ambiance exotique avec ses marchés en plein air et ses parcs à la végétation typique des oasis de la région.

    Jour 11 BICHKEK - TASHKENT

    Carrefour de la « Route de la Soie » et de la « Route de l’Or », la capitale ouzbèke a su conserver une ambiance exotique avec ses marchés en plein air et ses parcs à la végétation typique des oasis de la région.

    MIRAN INTERNATIONAL HOTEL

    Inauguré en 2012, ce nouvel hôtel du centre ville, près du parc Amur Timur, offre un excellent confort (5* locales). Ses chambres sont particulièrement spacieuses. Piscine couverte et toutes facilités. Actuellement le meilleur hôtel de Tashkent.

  • TASHKENT - SAMARCANDE
    Jour 12 Jour 14

    Durant trois jours, vous découvrez Samarkand, une ville presque mythique qui fascine. Contemporaine de Babylone et de Thèbes, la « Marakanda » des Grecs est l'une des plus anciennes villes du monde. Elle est âgée de 4000 ans ! Samarkand fut la plaque tournante du commerce sur la Route de la Soie et la principale ville de l'antique Sogdiane. On y admire aujourd'hui les merveilleuses medersas de la place du Reghistan, cette imposante « place des sables » qui fut le centre de l'empire timouride, une symphonie de faïences éblouissantes. À côté de l’imposant mausolée de Roukhabad, se dresse le Gour-Emir, le tombeau de Tamerlan, qui, outre celle du grand conquérant, conserve les dépouilles de certains de ses fils et celle d’Oloug Beg, le prince féru d'étoiles du XVe siècle. En visitant l'observatoire d’Oloug Beg (rénovation terminée en septembre 2010), édifié sur la colline de Tai-i-Rassad et dont le sextant géant comptait parmi les instruments les plus performants de son temps, vous découvrez la fascinante personnalité du petit-fils de Tamerlan, prince poète, philosophe et astronome. A proximité, le musée historique d'Afrasiab présente les découvertes des archéologues sur le site ancien de la ville, détruit par Gengis Khan. Vous y découvrez notamment les fresques murales "des ambassadeurs" datant du VIIe siècle. La nécropole Shah-i-Zinda ( « le roi est vivant ») est sans doute un des lieux les plus émouvants de la ville, et concentre toutes les expériences architecturales des XIVe et XVe siècles de toute l'Asie centrale. En fin de journée, vous assistez au spectacle El Merosi. Il s'agit d'une présentation d'une collection de plus de 200 costumes historiques qui vous feront voyager de l'ère du bronze et le Xxe siècle en passant par la période timouride, les royaumes gréco-bactriens et le zoroastrisme. Le spectacle a lieu dans un joli théâtre faisant partie d'un ancien club russe.

    Jour 12 à 14 TASHKENT - SAMARCANDE

    Durant trois jours, vous découvrez Samarkand, une ville presque mythique qui fascine. Contemporaine de Babylone et de Thèbes, la « Marakanda » des Grecs est l'une des plus anciennes villes du monde. Elle est âgée de 4000 ans ! Samarkand fut la plaque tournante du commerce sur la Route de la Soie et la principale ville de l'antique Sogdiane. On y admire aujourd'hui les merveilleuses medersas de la place du Reghistan, cette imposante « place des sables » qui fut le centre de l'empire timouride, une symphonie de faïences éblouissantes. À côté de l’imposant mausolée de Roukhabad, se dresse le Gour-Emir, le tombeau de Tamerlan, qui, outre celle du grand conquérant, conserve les dépouilles de certains de ses fils et celle d’Oloug Beg, le prince féru d'étoiles du XVe siècle. En visitant l'observatoire d’Oloug Beg (rénovation terminée en septembre 2010), édifié sur la colline de Tai-i-Rassad et dont le sextant géant comptait parmi les instruments les plus performants de son temps, vous découvrez la fascinante personnalité du petit-fils de Tamerlan, prince poète, philosophe et astronome. A proximité, le musée historique d'Afrasiab présente les découvertes des archéologues sur le site ancien de la ville, détruit par Gengis Khan. Vous y découvrez notamment les fresques murales "des ambassadeurs" datant du VIIe siècle. La nécropole Shah-i-Zinda ( « le roi est vivant ») est sans doute un des lieux les plus émouvants de la ville, et concentre toutes les expériences architecturales des XIVe et XVe siècles de toute l'Asie centrale. En fin de journée, vous assistez au spectacle El Merosi. Il s'agit d'une présentation d'une collection de plus de 200 costumes historiques qui vous feront voyager de l'ère du bronze et le Xxe siècle en passant par la période timouride, les royaumes gréco-bactriens et le zoroastrisme. Le spectacle a lieu dans un joli théâtre faisant partie d'un ancien club russe.

    BIBIKHONIM HOTEL

    Très bel hôtel de charme récemment inauguré (2014) à proximité du bazar de Samarcande et de la mosquée Bibikhanim. Bon confort et cour très agréable avec des vues stupéfiantes sur la coupole de la mosquée.

  • SAMARCANDE - BOUKHARA
    Jour 15 Jour 17

    Installation à l'hôtel et première visite de Boukhara, l'une villes les plus anciennes d'Asie centrale. Boukhara fut un important centre religieux et intellectuel musulman sous le règne des Samanides, au 10e siècle. Détruite par les Mongols, elle fut restaurée par Tamerlan. Sa longue évolution architecturale, samanide, seldjoukide, timouride puis cheybanide a laissé cet océan de coupoles turquoise, de minarets effilés, de medersas, de mausolées et de mosquées aux imposantes façades de céramiques. Ainsi se dressent la citadelle de l’Ark (autrefois résidence de l'Emir), le mausolée d'Ismaïl Samani en brique cuite et celui de Tcheshma Ayoub, la « source de Job », la mosquée Kalian et la medersa d'Ouloug Beg protégées par leurs imposants minarets. Le Tok Sarrafon (marché des changeurs) et le Tok Telpakfourouchon (marché des chapeliers), qui abritent aujourd’hui des boutiques d’artisanat, la curieuse petite medersa de Tchor Minor et le complexe de la pièce d’eau de Liabi Khaouz font aussi partie de vos incontournables.

    Jour 15 à 17 SAMARCANDE - BOUKHARA

    Installation à l'hôtel et première visite de Boukhara, l'une villes les plus anciennes d'Asie centrale. Boukhara fut un important centre religieux et intellectuel musulman sous le règne des Samanides, au 10e siècle. Détruite par les Mongols, elle fut restaurée par Tamerlan. Sa longue évolution architecturale, samanide, seldjoukide, timouride puis cheybanide a laissé cet océan de coupoles turquoise, de minarets effilés, de medersas, de mausolées et de mosquées aux imposantes façades de céramiques. Ainsi se dressent la citadelle de l’Ark (autrefois résidence de l'Emir), le mausolée d'Ismaïl Samani en brique cuite et celui de Tcheshma Ayoub, la « source de Job », la mosquée Kalian et la medersa d'Ouloug Beg protégées par leurs imposants minarets. Le Tok Sarrafon (marché des changeurs) et le Tok Telpakfourouchon (marché des chapeliers), qui abritent aujourd’hui des boutiques d’artisanat, la curieuse petite medersa de Tchor Minor et le complexe de la pièce d’eau de Liabi Khaouz font aussi partie de vos incontournables.

    MIRAN INTERNATIONAL HOTEL

    Inauguré en 2012, ce nouvel hôtel du centre ville, près du parc Amur Timur, offre un excellent confort (5* locales). Ses chambres sont particulièrement spacieuses. Piscine couverte et toutes facilités. Actuellement le meilleur hôtel de Tashkent.

  • BOUKHARA - KHIVA
    Jour 18 Jour 19

    Traversée de la steppe aride pour arriver à Khiva dans la soirée. Vous entrez dans la province de Khwarezm en longeant, durant les derniers kilomètres, l'Amou Daria, véritable serpent dans le désert de Kyzylkum. Vous visitez Khiva, la plus isolée des oasis de l'ancienne Route de la Soie. La ville abrita sous ses remparts d'argile rose de célèbres savants, tels qu'AI Khawarizmi, le père des logarithmes ou Avicenne, le grand médecin et philosophe qui naquit voici plus de mille ans non loin de Boukhara et dont l’influence resta prépondérante en Occident jusqu’à la fin du 17e siècle. Au détour des ruelles de cette ville au charme indéniable se dévoilent mosquées, medersas, mausolées ou autres caravansérails. Le minaret tronqué du Kalta Minor dresse vers le ciel le savant canevas de ses céramiques bleues. La mosquée Djuma s’appuie sur ses 218 colonnes de bois dont plusieurs fort anciennes et finement décorées, le palais de Tach Khaouli (et particulièrement le harem), bâti au 19e siècle reflète quant à lui l’opulence et l’extravagance des potentats d’alors.

    Jour 18 à 19 BOUKHARA - KHIVA

    Traversée de la steppe aride pour arriver à Khiva dans la soirée. Vous entrez dans la province de Khwarezm en longeant, durant les derniers kilomètres, l'Amou Daria, véritable serpent dans le désert de Kyzylkum. Vous visitez Khiva, la plus isolée des oasis de l'ancienne Route de la Soie. La ville abrita sous ses remparts d'argile rose de célèbres savants, tels qu'AI Khawarizmi, le père des logarithmes ou Avicenne, le grand médecin et philosophe qui naquit voici plus de mille ans non loin de Boukhara et dont l’influence resta prépondérante en Occident jusqu’à la fin du 17e siècle. Au détour des ruelles de cette ville au charme indéniable se dévoilent mosquées, medersas, mausolées ou autres caravansérails. Le minaret tronqué du Kalta Minor dresse vers le ciel le savant canevas de ses céramiques bleues. La mosquée Djuma s’appuie sur ses 218 colonnes de bois dont plusieurs fort anciennes et finement décorées, le palais de Tach Khaouli (et particulièrement le harem), bâti au 19e siècle reflète quant à lui l’opulence et l’extravagance des potentats d’alors.

    MALIKA KHIVA

    Hôtel construit en 2004, situé à côté de la porte Ouest, Ata Darvaza, à l’entrée d’Itchan Kala (la ville intérieure). Etablissement de style classique au service agréable, très bon confort. Bon petit déjeuner. Air conditionné.

  • KHIVA - OURGHENTCH - TASHKENT
    Jour 20

    Vous êtes transféré à l'aéroport d'Ourgench d'où vous prenez un vol pour Tashkent. Nous vous déponsons à l'hôtel. Vous disposez de votre temps libre pour profiter de votre dernière soirée.

    Jour 20 KHIVA - OURGHENTCH - TASHKENT

    Vous êtes transféré à l'aéroport d'Ourgench d'où vous prenez un vol pour Tashkent. Nous vous déponsons à l'hôtel. Vous disposez de votre temps libre pour profiter de votre dernière soirée.

    UZBEKISTAN HOTEL

    Hôtel bien connu de la capitale, avec un bon confort. Il a accueilli tous les apparatchiks à l'époque soviétique et en a gardé les traces dans son style architectural! Ses chambres rénovées sont les plus agréables. Situé près de la station de métro "Amir Temur", du musée du même nom, et à côté de la rue principale où se trouvent cafés, bars, restaurants, un des lieux de promenade préférés des habitants. Www.hoteluzbekistan.uz/en

  • TASHKENT - EUROPE
    Jour 21

    Vous prenez un vol pour l'Europe.

    Jour 21 TASHKENT - EUROPE

    Vous prenez un vol pour l'Europe.