Madagascar

Préparez votre voyage Informations pratiques

Quand y aller

La saison sèche commence en avril pour se terminer fin novembre. Le climat de l’île est généralement toujours chaud (aux alentours de 20 à 28°C en journée). Il peut faire froid dans les hauts plateaux. L’essentiel des pluies s’abat copieusement entre janvier et mars : à cette période de l’année, les routes sont souvent inondées, les ponts coupés. C’est aussi la saison des cyclones… On note cependant des différences parfois significatives entre les différentes régions de la grande île. Petit conseil : partez en mai et juin (peu de touristes et le climat est pourtant agréable, les pluies ayant pris fin, tandis que la végétation est verdoyante).

Santé

vaccins obligatoires: aucun; vaccins conseillés: tétanos, polio, hépatites, typhoïde; malaria: oui

Hébergements

Du simple bivouac au logement de luxe, tout existe à Madagascar, mais pas partout. Certains itinéraires imposent quelques nuitées au confort rudimentaire. Hôtellerie de charme, de luxe, hé oui ! Qui l’eut cru, le pays étoffe petit à petit sa gamme d’hébergement de charme. Les « resorts » luxueux du bord de mer sont maintenant secondés par des maisons d’hôte réputées, des ranches en pierre et bois précieux ou de gracieux lodges dans la jungle. Un circuit en hôtel haut de gamme est désormais possible à Madagascar ! Parmi nos coups de cœur : Le Relais de la Reine (Isalo), L'Hôtel Bakuba (Tuléar); Nature Lodge (Joffreville)… et en bord de mer : Eden Lodge; Princesse Bora Lodge (Ste Marie); Anjajavy (Relais et Châteaux); Tsarabanjina (île-hôtel de l'archipel des Mitsio) Petit conseil: alternez le niveau de confort dans les hébergements, pour finir en apothéose avec une ou plusieurs nuits dans un hôtel de charme, voire même un « Relais Châteaux » ! Une réservation plusieurs mois à l’avance est souvent nécessaire.

Déplacement

Véhicule privé 4 x 4 ou minibus de qualité (indispensable vu l’état de nombreuses pistes), bateau ou pirogue sur certains itinéraires. Conduire soi-même n’est pas recommandé, tandis qu’utiliser les transports publics locaux (taxis-brousse) demande deux fois plus de temps… et une solide dose de patience et de philosophie !

Accompagnement

Vous serez accompagnés par un guide-chauffeur malgache francophone. Dans les parcs et réserves, des guides naturalistes locaux viendront seconder votre accompagnateur. Notre équipe locale a acquis un véritable capital de sympathie dans l’île. Parmi les pionniers du tourisme à Madagascar, ses membres sont devenus les amis de nombreux prestataires qu’ils ont aidés à s’installer. Vous êtes reçus partout comme chez vous. Il arrive même que les enfants des villages reconnaissent le bruit de votre véhicule et votre chauffeur avant même que vous soyez arrivés : cris et sourires garantis !