Mongolie Au pays des nomades en famille

Votre voyage En substance…

Un été en Mongolie ? Ce voyage a été pensé pour une famille de voyageurs avec enfants et ados : après la découverte de la capitale Oulan-Bator, cap sur les steppes et le désert de Gobi, les belles dunes de Hongor... Les points forts de ce voyage pour les plus jeunes résident dans les installations des campements, les randonnées aux côtés des chameaux à la façon des nomades et les échanges avec les enfants mongols, dont le quotidien est si différent du leur. Enfants et adolescents passionnés de nature s'amuseront dans l'observation du gypaète barbu, du cheval de Prewalski, des moutons sauvages "argali" et des loups !

  • Pays : Mongolie
  • Durée : 16 jours
  • Prix : A partir de 5 000 € par personne (sur base de 4 voyageurs)
  • Ulaanbaatar

    EUROPE - ULAANBAATAR
    Jour 1 Jour 2

    Envol vers votre destination. Arrivée dans la matinée à Ulaanbaatar. Accueil et transfert à votre hébergement pour déposer vos bagages. L'après-midi, vous partez à la découverte du centre bouillonnant de la capitale, qui hésite encore entre son passé soviétique et son envie de se comparer aux trépidantes villes japonaises ou coréennes. Ulaanbaatar était à l'origine une ville nomade composée de yourtes. C'est en 1778 que la ville s'est définitivement installée sur les berges de la rivière Tuul, à son emplacement actuel. Aujourd'hui, plus de la moitié des "citadins" vivent encore dans des yourtes. Construit entre 1893 et 1903 près de la rivière Tuul, le palais d’hiver de Bogd Khan est le lieu où a vécut le huitième Bouddha vivant et dernier roi de Mongolie, Jebtzun Damba Hutagt VIII (souvent appelé le Bogd Khan). Pour des raisons obscures, le palais a été épargné de la destruction par les Russes et transformé en musée. Le palais d'été, sur les rives de la rivière Tuul Gol, a été, quant à lui, complètement détruit.

    Jour 1 à 2 EUROPE - ULAANBAATAR

    Envol vers votre destination. Arrivée dans la matinée à Ulaanbaatar. Accueil et transfert à votre hébergement pour déposer vos bagages. L'après-midi, vous partez à la découverte du centre bouillonnant de la capitale, qui hésite encore entre son passé soviétique et son envie de se comparer aux trépidantes villes japonaises ou coréennes. Ulaanbaatar était à l'origine une ville nomade composée de yourtes. C'est en 1778 que la ville s'est définitivement installée sur les berges de la rivière Tuul, à son emplacement actuel. Aujourd'hui, plus de la moitié des "citadins" vivent encore dans des yourtes. Construit entre 1893 et 1903 près de la rivière Tuul, le palais d’hiver de Bogd Khan est le lieu où a vécut le huitième Bouddha vivant et dernier roi de Mongolie, Jebtzun Damba Hutagt VIII (souvent appelé le Bogd Khan). Pour des raisons obscures, le palais a été épargné de la destruction par les Russes et transformé en musée. Le palais d'été, sur les rives de la rivière Tuul Gol, a été, quant à lui, complètement détruit.

    Ulaanbaatar
  • Monts Gurvansaikhan

    ULAANBAATAR - GURVANSAIKHAN NATIONAL PARK
    Jour 3

    En fonction de l'horaire de votre vol, départ de l’hôtel et transfert vers l’aéroport pour le vol intérieur vers la province de South Gobi (environ 1h30 de vol). Cette province (Ömnögobi en langue locale) est la moins peuplée du pays. A votre arrivée, vous faites route vers votre camp de yourtes, installé dans la steppe face aux monts Gurvansaikhan. Le soir, une petite randonnée vous permet de découvrir les montagnes de Gurvansaikhan (les Trois Beautés).

    Jour 3 ULAANBAATAR - GURVANSAIKHAN NATIONAL PARK

    En fonction de l'horaire de votre vol, départ de l’hôtel et transfert vers l’aéroport pour le vol intérieur vers la province de South Gobi (environ 1h30 de vol). Cette province (Ömnögobi en langue locale) est la moins peuplée du pays. A votre arrivée, vous faites route vers votre camp de yourtes, installé dans la steppe face aux monts Gurvansaikhan. Le soir, une petite randonnée vous permet de découvrir les montagnes de Gurvansaikhan (les Trois Beautés).

    Monts Gurvansaikhan
  • YOL VALLEY
    Jour 4

    Journée d’excursion dans les monts Gurvansaikhan (« les trois beautés »). Vous pénétrez dans la zone centrale du parc national, dans la vallée de Yol (Yoliin Am). Vous explorez cette profonde vallée où l’on trouve par endroits des neiges et des glaces éternelles. Le gypaète barbu niche dans la région et on a la quasi-certitude de pouvoir observer cette espèce spectaculaire. Ce très grand vautour est reconnaissable à sa "barbe" située sous le bec. Il est possible de faire une randonnée sur toute la longueur de ce ravin à l’exception d’une ou deux semaines durant lesquelles la traversée entière n'est pas possible car la neige et la glace pourraient ne pas supporter votre poids.

    Jour 4 YOL VALLEY

    Journée d’excursion dans les monts Gurvansaikhan (« les trois beautés »). Vous pénétrez dans la zone centrale du parc national, dans la vallée de Yol (Yoliin Am). Vous explorez cette profonde vallée où l’on trouve par endroits des neiges et des glaces éternelles. Le gypaète barbu niche dans la région et on a la quasi-certitude de pouvoir observer cette espèce spectaculaire. Ce très grand vautour est reconnaissable à sa "barbe" située sous le bec. Il est possible de faire une randonnée sur toute la longueur de ce ravin à l’exception d’une ou deux semaines durant lesquelles la traversée entière n'est pas possible car la neige et la glace pourraient ne pas supporter votre poids.

  • Hongor Sands

    GURVANSAIKHAN NATIONAL PARK - HONGOR SANDS
    Jour 5

    Vous poursuivez la route vers les impressionnantes dunes de Hongor, un massif géant de dunes qui s'étend sur plus de 180 km de long. Par endroits, le cordon de dunes n'est large que de quelques centaines de mètres, tandis qu'ailleurs il peut atteindre de 7 à 20 km de large. Vous logez dans un des trois camps de yourtes installés dans cette région. Il s'agit de camps au confort moyen, mais situés dans de superbes environnements à proximité immédiate des dunes géantes. Des bergers vivent également dans les environs, occupant des parcelles herbeuses : chaque famille fait paître son troupeau sur une bande de pâturages d'un à deux kilomètres de large. En fin de journée, vous profitez d’un magnifique coucher de soleil sur les dunes.

    Jour 5 GURVANSAIKHAN NATIONAL PARK - HONGOR SANDS

    Vous poursuivez la route vers les impressionnantes dunes de Hongor, un massif géant de dunes qui s'étend sur plus de 180 km de long. Par endroits, le cordon de dunes n'est large que de quelques centaines de mètres, tandis qu'ailleurs il peut atteindre de 7 à 20 km de large. Vous logez dans un des trois camps de yourtes installés dans cette région. Il s'agit de camps au confort moyen, mais situés dans de superbes environnements à proximité immédiate des dunes géantes. Des bergers vivent également dans les environs, occupant des parcelles herbeuses : chaque famille fait paître son troupeau sur une bande de pâturages d'un à deux kilomètres de large. En fin de journée, vous profitez d’un magnifique coucher de soleil sur les dunes.

    Hongor Sands
  • Bayanzag

    HONGOR SANDS - BAYANZAG
    Jour 6

    Le journée commence par une exploration des dunes de Hongor. Vous atteignez un point où le sable s'élève à environ 500 mètres vers les cieux. Vous y grimpez pour profiter d'une vue superbe sur les steppes du désert. Il est possible que vous croisiez des éleveurs de chameaux et vous pouvez vous essayer à monter cet animal primordial pour la vie dans le Gobi. L’après-midi, vous roulez vers l'est en direction de Bayanzag. Bayanzag est célébre pour les restes de dinosaures qui ont été excavés dans les années 1920 lors de l’expédition menée par Roy Chapman Andrews (qui inspira le personnage d'Indiana Jones) : les premiers oeufs fossilisés de dinosaures jamais découverts ! Ce lieu est également connu sous l'appellation donnée par Andrews : The Flaming Cliffs (les falaises flamboyantes) à cause de la couleur rouge de sa roche.

    Jour 6 HONGOR SANDS - BAYANZAG

    Le journée commence par une exploration des dunes de Hongor. Vous atteignez un point où le sable s'élève à environ 500 mètres vers les cieux. Vous y grimpez pour profiter d'une vue superbe sur les steppes du désert. Il est possible que vous croisiez des éleveurs de chameaux et vous pouvez vous essayer à monter cet animal primordial pour la vie dans le Gobi. L’après-midi, vous roulez vers l'est en direction de Bayanzag. Bayanzag est célébre pour les restes de dinosaures qui ont été excavés dans les années 1920 lors de l’expédition menée par Roy Chapman Andrews (qui inspira le personnage d'Indiana Jones) : les premiers oeufs fossilisés de dinosaures jamais découverts ! Ce lieu est également connu sous l'appellation donnée par Andrews : The Flaming Cliffs (les falaises flamboyantes) à cause de la couleur rouge de sa roche.

    Bayanzag
  • Une vie de nomades

    BAYANZAG - ARBURD SANDS
    Jour 7 Jour 9

    Si vous le souhaitez, vous pouvez commencez la journée par une promenade matinale sur les falaises avant de rentrer au camp pour le petit déjeuner. Après être revenus à Dalanzadgad, vous prenez un vol qui vous ramène à Ulaanbaatar. Vous partez ensuite vers Arburd Sands où se trouvent les dunes de sables les plus septentrionales de Mongolie. La région d'Arburd Sands est habitée par de nombreuses familles nomades et doit son nom aux dunes qui apparaissent subitement au milieu des steppes. Votre séjour se déroule entre observation de la faune locale (le mouton sauvage "Argali", plus gros ovidé des montagnes du monde, l'ibex de Sibérie et les loups) et immersion dans de somptueux paysages comme Zorgol Hairhan Uul, une énorme formation rocheuse qui surgit verticalement de la steppe. C’est une montagne sacrée où il y a de nombreux lieux saints, tels des grottes ou des sources, où la population locale vient encore faire des offrandes. Vous allez découvrir des pétroglyphes isolés dans un état de conservation extraordinaire. Vous allez bien évidemment rencontrer des familles de bergers nomades, nombreux dans la région, et serez sans doute invité à entrer dans leur yourte. L'occasion rêvée d'en apprendre davantage sur leur mode de vie inchangé depuis des siècles.

    Jour 7 à 9 BAYANZAG - ARBURD SANDS

    Si vous le souhaitez, vous pouvez commencez la journée par une promenade matinale sur les falaises avant de rentrer au camp pour le petit déjeuner. Après être revenus à Dalanzadgad, vous prenez un vol qui vous ramène à Ulaanbaatar. Vous partez ensuite vers Arburd Sands où se trouvent les dunes de sables les plus septentrionales de Mongolie. La région d'Arburd Sands est habitée par de nombreuses familles nomades et doit son nom aux dunes qui apparaissent subitement au milieu des steppes. Votre séjour se déroule entre observation de la faune locale (le mouton sauvage "Argali", plus gros ovidé des montagnes du monde, l'ibex de Sibérie et les loups) et immersion dans de somptueux paysages comme Zorgol Hairhan Uul, une énorme formation rocheuse qui surgit verticalement de la steppe. C’est une montagne sacrée où il y a de nombreux lieux saints, tels des grottes ou des sources, où la population locale vient encore faire des offrandes. Vous allez découvrir des pétroglyphes isolés dans un état de conservation extraordinaire. Vous allez bien évidemment rencontrer des familles de bergers nomades, nombreux dans la région, et serez sans doute invité à entrer dans leur yourte. L'occasion rêvée d'en apprendre davantage sur leur mode de vie inchangé depuis des siècles.

    Une vie de nomades

    ARBURD SANDS GER CAMP

    Le Camp de yourtes d'Arburd Sands est situé dans la région du "Proche Gobi", dans les immensités d'une steppe herbeuse, à 140km au sud d'Ulaanbaatar. Le camp est entièrement démontable : son impact sur l'environnement est pratiquement nul.

  • Chevaux de Prewalski

    ARBURD SANDS - HUSTAI NATIONAL PARK
    Jour 10

    Vous vous rendez dans la Réserve nationale des steppes de Hustain Nuruu, sur le site qui oeuvre à la réintroduction du cheval de Przewalski. Appelé "takhi" par les Mongols, il est le dernier authentique cheval sauvage au monde. Ce qualificatif ne s'applique pas à la liberté dont il jouit dans les steppes mongoles mais bien à l'impossibilité de le dompter, voire de l'apprivoiser, contrairement aux chevaux domestiques retournés à l'état sauvage. Vous notez immédiatement la ressemblance avec les chevaux représentés dans les peintures rupestres des grottes de Lascaux. Exterminé dans la nature au milieu des années 1950, il a été sauvé grâce à des troupeaux captifs détenus dans des zoos. Depuis le début des années 1990, une population sauvage de chevaux de Przewalski est en cours de reconstitution en Mongolie au départ d'individus réintroduits dans plusieurs sites protégés du pays. C'est le soir, lorsque la température de la journée diminue, que vous allez avoir le plus de chance d'observer les chevaux lors d'un safari en 4x4.

    Jour 10 ARBURD SANDS - HUSTAI NATIONAL PARK

    Vous vous rendez dans la Réserve nationale des steppes de Hustain Nuruu, sur le site qui oeuvre à la réintroduction du cheval de Przewalski. Appelé "takhi" par les Mongols, il est le dernier authentique cheval sauvage au monde. Ce qualificatif ne s'applique pas à la liberté dont il jouit dans les steppes mongoles mais bien à l'impossibilité de le dompter, voire de l'apprivoiser, contrairement aux chevaux domestiques retournés à l'état sauvage. Vous notez immédiatement la ressemblance avec les chevaux représentés dans les peintures rupestres des grottes de Lascaux. Exterminé dans la nature au milieu des années 1950, il a été sauvé grâce à des troupeaux captifs détenus dans des zoos. Depuis le début des années 1990, une population sauvage de chevaux de Przewalski est en cours de reconstitution en Mongolie au départ d'individus réintroduits dans plusieurs sites protégés du pays. C'est le soir, lorsque la température de la journée diminue, que vous allez avoir le plus de chance d'observer les chevaux lors d'un safari en 4x4.

    Chevaux de Prewalski
  • HUSTAI NATIONAL PARK - IKH NART
    Jour 11

    Vous quittez votre hébergement tôt le matin pour vous rendre à la gare et prendre place à bord du train qui traverse pendant plus de six heures les fabuleuses steppes s'étendant vers le Sud-Est et qui cèdent progressivement la place au désert de Gobi. Vous empruntez d'ailleurs la ligne ferroviaire du TransMongolien qui relie la Russie à Pékin. Vous débarquez à Shivee Gobi, un quai qui semble planté en plein milieu de nulle part ! En fait, vous ne serez pas loin de la localité du même nom. Shivee Gobi est une petite agglomération qui sert de base logistique pour les mines de charbon situées dans la région. De là, vous poursuivez votre périple en véhicule jusqu'à la Réserve Naturelle de Ikh Nart.

    Jour 11 HUSTAI NATIONAL PARK - IKH NART

    Vous quittez votre hébergement tôt le matin pour vous rendre à la gare et prendre place à bord du train qui traverse pendant plus de six heures les fabuleuses steppes s'étendant vers le Sud-Est et qui cèdent progressivement la place au désert de Gobi. Vous empruntez d'ailleurs la ligne ferroviaire du TransMongolien qui relie la Russie à Pékin. Vous débarquez à Shivee Gobi, un quai qui semble planté en plein milieu de nulle part ! En fait, vous ne serez pas loin de la localité du même nom. Shivee Gobi est une petite agglomération qui sert de base logistique pour les mines de charbon situées dans la région. De là, vous poursuivez votre périple en véhicule jusqu'à la Réserve Naturelle de Ikh Nart.

    A BORD DU TRANSMONGOL

    La voie est tracée. Dans un désert âpre et sublime, le train avance à travers la Mongolie. Sous un ciel immensément bleu ponctué de nuages ronds, au coeur des steppes rases semées de troupeaux. De la Russie à la Chine en passant par la Mongolie, le Transmongol emporte avec lui les rêves d’exploration. Construite entre 1949 et 1961, la ligne se révèle inspirante. Les yeux rivés sur les horizons fuyants, vous partez sur les traces de Gengis-Khan, conquérant et fondateur de l’empire. Le temps d’une journée hors du monde.

    MONGOLIE-Transmongol@BestTravelPhotography
  • Observation de la faune nomade

    TREK DANS LE PARC NATIONAL D'IKH NART
    Jour 12 Jour 14

    Les bagages et provisions sont chargées sur les dos des chameaux, vous suivez votre guide pour découvrir, à pied, la réserve de Ikh Nart, véritable labyrinthe de formations rocheuses. En chemin, vous observez les ruines d’un temple détruit par les stalinistes, lors des purges des années 30. Après cette première journée d’immersion dans cette région du Gobi, vous arrivez dans un camp de yourte reculé, à Elst, qui aura été monté pour l’occasion. Le nom « Elst » indique que c’est une zone de petites dunes de sable. Votre séjour ici vous permet d'explorer cette région sauvage, faites de rochers, de dunes et de steppe. Il y a également un petit lac éphémère, qui apparaît à la saison des pluies. Il n’est pas rare d’y voir des triops du désert, sortes de crevettes d’eau douce dont la carapace fait penser à de mini limules, ce crustacé préhistorique reconnaissable à sa forme de casque militaire. Avec un peu de chance, vous pouvez peut-être également rencontrer, dans ces paysages à couper le souffle, les hôtes les plus importants de la région : l’Argali et l’Ibex de Sibérie, respectivement mouflons et chamois locaux. Retour au camp de yourte en fin de journée. Le dernier jours, vous chargez à nouveau les chameaux avec les bagages et les yourtes, afin d’embarquer le camp de yourte avec vous. Les chameaux forment une caravane qui vous mène vers votre étape suivante, à la manière des nomades. Alors que les chameaux prennent la voie la plus directe, vous suivez votre guide pour découvrir d’autres superbes paysages. Vous arrivez dans la zone de dunes de Mankhan, située au bord du plateau d’Ikh Nart. Ici, les dunes sont bien plus hautes qu’à Elst et elles offrent des vues magnifiques sur les vastes plaines de steppe désertique, à leurs pieds. Vous installez ensuite le camp pour la nuit.

    Jour 12 à 14 TREK DANS LE PARC NATIONAL D'IKH NART

    Les bagages et provisions sont chargées sur les dos des chameaux, vous suivez votre guide pour découvrir, à pied, la réserve de Ikh Nart, véritable labyrinthe de formations rocheuses. En chemin, vous observez les ruines d’un temple détruit par les stalinistes, lors des purges des années 30. Après cette première journée d’immersion dans cette région du Gobi, vous arrivez dans un camp de yourte reculé, à Elst, qui aura été monté pour l’occasion. Le nom « Elst » indique que c’est une zone de petites dunes de sable. Votre séjour ici vous permet d'explorer cette région sauvage, faites de rochers, de dunes et de steppe. Il y a également un petit lac éphémère, qui apparaît à la saison des pluies. Il n’est pas rare d’y voir des triops du désert, sortes de crevettes d’eau douce dont la carapace fait penser à de mini limules, ce crustacé préhistorique reconnaissable à sa forme de casque militaire. Avec un peu de chance, vous pouvez peut-être également rencontrer, dans ces paysages à couper le souffle, les hôtes les plus importants de la région : l’Argali et l’Ibex de Sibérie, respectivement mouflons et chamois locaux. Retour au camp de yourte en fin de journée. Le dernier jours, vous chargez à nouveau les chameaux avec les bagages et les yourtes, afin d’embarquer le camp de yourte avec vous. Les chameaux forment une caravane qui vous mène vers votre étape suivante, à la manière des nomades. Alors que les chameaux prennent la voie la plus directe, vous suivez votre guide pour découvrir d’autres superbes paysages. Vous arrivez dans la zone de dunes de Mankhan, située au bord du plateau d’Ikh Nart. Ici, les dunes sont bien plus hautes qu’à Elst et elles offrent des vues magnifiques sur les vastes plaines de steppe désertique, à leurs pieds. Vous installez ensuite le camp pour la nuit.

    Observation de la faune nomade

    VIS MA VIE DE NOMADE

    Cinq heures de marche par jour, c’est à peu près le temps qu’il vous faudra pour rejoindre les étapes de votre périple à pied. Facile d’accès, la randonnée que nous vous proposons s’aventure dans les grandes dunes de sable du désert de Gobi mais aussi dans les vastes steppes centrales de Mongolie. Comme les nomades, vous partez à la rencontre des bergers, scrutez la crête des collines avoisinantes, dormez dans des yourtes et serez certainement invité dans les tentes des personnes que vous croisez. Un périple accompagné par des chameaux qui porteront vos bagages, voire vos enfants !

    MONGOLIE-Pepite-Vie-nomade@hadynyah

    CAMEL TREK - BIVOUAC

    Un hébergement orignal, en version glamping. Vous installez votre propre camp de yourte privé dans des paysages incroyables et hors des sentiers battus. Plus confortable que le bivouac et plus exclusif que les camps de yourtes traditionnels ! Votre yourte, entièrement mobile, est équipée de vrais lits pliants et d’un poêle pour vous tenir chaud lors des nuits fraiches.

  • MANKHAN ELS - ULAANBAATAR
    Jour 15

    Après le petit-déjeuner, vous revenez vers Ulaanbaatar. Après vous être installés à l'hôtel, vous avez l'après-midi libre pour flâner un peu dans la ville et vous reposer après l'effort des jours précédents.

    Jour 15 MANKHAN ELS - ULAANBAATAR

    Après le petit-déjeuner, vous revenez vers Ulaanbaatar. Après vous être installés à l'hôtel, vous avez l'après-midi libre pour flâner un peu dans la ville et vous reposer après l'effort des jours précédents.

    HS KHAAN RESORT HOTEL

    Situé en dehors de la ville, à environ 1 heure de route d'Ulaanbaatar, ce camp de yourte propose un service haut de gamme, unique en Mongolie. L'hôtel est situé dans un très bel environnement entouré de steppes. Les yourtes relèvent d'une interprétation contemporaine de cet habitat traditionnel avec, notamment, une grande baie vitrée s'ouvrant sur la steppe.

  • ULAANBAATAR - EUROPE
    Jour 16

    En fonction de l'heure de votre vol, transfert vers l'aéroport et envol vers l'Europe.

    Jour 16 ULAANBAATAR - EUROPE

    En fonction de l'heure de votre vol, transfert vers l'aéroport et envol vers l'Europe.