Éthiopie, Kenya, Canada Ouest, Bolivie, Brésil, Chili, Indonésie, Népal, Norvège, Philippines Tour du Monde des paysages extrêmes

Votre voyage En substance…

Quelle plus grande aventure que de parcourir le monde et ses paysages extrêmes dans leur diversité, leur beauté et leur immensité ? Nos créateurs de voyages ont tracé pour un couple d'aventuriers en recherche de grands espaces et de dépaysement cette route des perles naturelles de notre monde, alternant paysages désertiques, jungles luxuriantes, îles volcaniques, montagnes majestueuses ou encore étendues de glaces à perte de vue. Pour profiter de ces paysages inouïs, il vous faudra parfois privilégier la noblesse de votre environnement au grand luxe. Baroudeurs, baroudeuses, les terres de cinq continents sont prêtes à vous accueillir pour une expédition palpitante.

  • Désert d'Atacama

    NORD CHILI - SUD BOLIVIE : SUD LIPEZ
    Jour 1 Jour 9

    La région du Sud-Lipez est terre des extrêmes ! Vous entamez votre séjour par le désert de l’Atacama (nord du Chili), où vous attendent des horizons de volcans aux cimes enneigées, des étendues lunaires, des déserts de sel, les dunes de sable de la redoutable Vallée de la Mort, des geysers bouillonnants…et des nuits au ciel pur illuminé de millions d’étoiles ! L’Altiplano vous révèle ses étendues de hauts plateaux couverts de steppe et de végétation buissonnante où évoluent discrètement les vigognes, seuls camélidés sauvages d’Amérique du Sud. Dans le Salar d’Uyuni, le plus grand désert de sel au monde, vous découvrez des paysages où même la désolation apparente prend des allures grandioses… Durant votre séjour, vous parcourez la région en véhicule 4x4 avec votre chauffeur-guide expérimenté, observez les étoiles à l’observatoire de Paranal, visitez des musées où ont été rassemblés des vestiges (momies notamment) de civilisations disparues, vous glissez sur les dunes de sable (‘sandboard’)… Vous logez principalement dans des hôtels-refuges simples mais confortables, isolés dans des environnements majestueux.

    Jour 1 à 9 NORD CHILI - SUD BOLIVIE : SUD LIPEZ

    La région du Sud-Lipez est terre des extrêmes ! Vous entamez votre séjour par le désert de l’Atacama (nord du Chili), où vous attendent des horizons de volcans aux cimes enneigées, des étendues lunaires, des déserts de sel, les dunes de sable de la redoutable Vallée de la Mort, des geysers bouillonnants…et des nuits au ciel pur illuminé de millions d’étoiles ! L’Altiplano vous révèle ses étendues de hauts plateaux couverts de steppe et de végétation buissonnante où évoluent discrètement les vigognes, seuls camélidés sauvages d’Amérique du Sud. Dans le Salar d’Uyuni, le plus grand désert de sel au monde, vous découvrez des paysages où même la désolation apparente prend des allures grandioses… Durant votre séjour, vous parcourez la région en véhicule 4x4 avec votre chauffeur-guide expérimenté, observez les étoiles à l’observatoire de Paranal, visitez des musées où ont été rassemblés des vestiges (momies notamment) de civilisations disparues, vous glissez sur les dunes de sable (‘sandboard’)… Vous logez principalement dans des hôtels-refuges simples mais confortables, isolés dans des environnements majestueux.

    Désert d'Atacama

    HOTEL DEL DESIERTO

    Cet hôtel de charme jouit d’une situation inégalable, au milieu des paysages les plus désolés mais les plus grandioses du canyon de Soniquera, à seulement quarante minutes de route de la ‘Laguna colorada’. Il vous fait découvrir des paysages où la palette des teintes d’ocre est la plus impressionnante de toutes les Andes boliviennes. Confort simple… mais il n’existe aucune alternative dans la région…

  • Parc national des Lençois

    BRESIL : AMAZONIE - LENCOIS - IGUACU
    Jour 10 Jour 19

    Le Brésil demeure une terre d’aventures… A la frontière entre Brésil, Argentine et Paraguay, le célèbre site d’Iguaçu (ou Iguazu en Argentine) abrite des chutes souvent considérées comme les plus belles au monde. Vous découvrez ce paysage grandiose à pied, le survolez en hélicoptère. Vous gagnez le nord-est du Brésil pour découvrir les ‘Lençois Maranheses’, un surprenant (et gigantesque) massif intérieur de dunes de sable où s’étendent des lagunes dont les eaux sont tour à tour d’un bleu céleste ou d’un vert émeraude. Vous découvrez cet environnement qui prend parfois des allures sahariennes en effectuant une randonnée pédestre un rien sportive, durant laquelle la découverte d’improbables villages perdus sera réservée uniquement aux plus persévérants ! Vous ne quittez pas le Brésil sans une immersion en Amazonie, ‘’enfer vert’’ des premiers colons aujourd’hui devenu ‘’poumon vert’’ de la planète, que vous découvrez depuis votre ‘lodge’ perdu en pleine nature ou à bord de votre bateau privé sur un ou l’autre des innombrables cours d’eau tissant leur réseau de courbes sombres dans le vert uniforme de la forêt.

    Jour 10 à 19 BRESIL : AMAZONIE - LENCOIS - IGUACU

    Le Brésil demeure une terre d’aventures… A la frontière entre Brésil, Argentine et Paraguay, le célèbre site d’Iguaçu (ou Iguazu en Argentine) abrite des chutes souvent considérées comme les plus belles au monde. Vous découvrez ce paysage grandiose à pied, le survolez en hélicoptère. Vous gagnez le nord-est du Brésil pour découvrir les ‘Lençois Maranheses’, un surprenant (et gigantesque) massif intérieur de dunes de sable où s’étendent des lagunes dont les eaux sont tour à tour d’un bleu céleste ou d’un vert émeraude. Vous découvrez cet environnement qui prend parfois des allures sahariennes en effectuant une randonnée pédestre un rien sportive, durant laquelle la découverte d’improbables villages perdus sera réservée uniquement aux plus persévérants ! Vous ne quittez pas le Brésil sans une immersion en Amazonie, ‘’enfer vert’’ des premiers colons aujourd’hui devenu ‘’poumon vert’’ de la planète, que vous découvrez depuis votre ‘lodge’ perdu en pleine nature ou à bord de votre bateau privé sur un ou l’autre des innombrables cours d’eau tissant leur réseau de courbes sombres dans le vert uniforme de la forêt.

    Parc national des Lençois

    AMAZON ECO BOAT

    L’Amazon Eco Boat est une superbe embarcation typique du bassin amazonien, entièrement en bois, qui navigue sur le Rio Negro dont les eaux ont la particularité de ne pas attirer les moustiques, et dont la largeur est nettement inférieure à celle du fleuve Amazone. Naviguer à bord de l’Amazon Eco Boat, c’est prendre le temps et renouer avec le rythme et l’esprit des grands voyageurs d’antan. Quel bonheur d’être bercé toute la nuit par les bruits de la forêt et se réveiller en assistant au lever du soleil sur le fleuve ! En cours de route, on peut prafois observer au passage des perroquets (font les superbes aras) des singes, une loutre, un dauphin rose, et en tout cas une multitude d'oiseaux. Les plus du bateau : - une rare proximité avec la nature et l'eau - de belles baies dans la chambre VIP et dans les salons - une plateforme arrière au niveau de l'eau - un pont supérieur ouvert à 360°

  • Route de glace

    CANADA : YUKON
    Jour 20 Jour 26

    Une semaine d’immersion dans le Grand Nord canadien, ‘’Dernière Frontière’’ offrant des espaces sauvages presque à l’infini ! C’est dans ces Territoires du Nord-Ouest que l’on peut découvrir les paysages ouverts et horizontaux de la toundra, observer les animaux du milieu fermé et vertical de la taïga, dont les ours sont sans nul doute les plus célèbres (et les plus impressionnants) représentants. C’est aussi l’occasion de partir à la rencontre des Inuits, qui ont réussi le prodige de s’adapter à leur environnement rude et austère, dans leurs petites maisons typiques de villages isolés comme Aklavik ou Inuvik. Pour explorer le Canada arctique, vous suivez la mythique ‘’Route de glace’’ en empruntant un tronçon qui longe un petit bras du fleuve Mackenzie offrant de spectaculaires paysages. Parcourir cette route glacée, qui peut atteindre jusqu’à cent mètres de large par endroits, c’est voir toutes les nuances de couleurs de la glace, entendre ses craquements, ses gémissements… A Whitehorse, si le ciel le permet, vous vous émerveillez devant le paysage du ciel nocturne éclairé par les splendeurs éphémères et chimériques des aurores boréales.

    Jour 20 à 26 CANADA : YUKON

    Une semaine d’immersion dans le Grand Nord canadien, ‘’Dernière Frontière’’ offrant des espaces sauvages presque à l’infini ! C’est dans ces Territoires du Nord-Ouest que l’on peut découvrir les paysages ouverts et horizontaux de la toundra, observer les animaux du milieu fermé et vertical de la taïga, dont les ours sont sans nul doute les plus célèbres (et les plus impressionnants) représentants. C’est aussi l’occasion de partir à la rencontre des Inuits, qui ont réussi le prodige de s’adapter à leur environnement rude et austère, dans leurs petites maisons typiques de villages isolés comme Aklavik ou Inuvik. Pour explorer le Canada arctique, vous suivez la mythique ‘’Route de glace’’ en empruntant un tronçon qui longe un petit bras du fleuve Mackenzie offrant de spectaculaires paysages. Parcourir cette route glacée, qui peut atteindre jusqu’à cent mètres de large par endroits, c’est voir toutes les nuances de couleurs de la glace, entendre ses craquements, ses gémissements… A Whitehorse, si le ciel le permet, vous vous émerveillez devant le paysage du ciel nocturne éclairé par les splendeurs éphémères et chimériques des aurores boréales.

    Route de glace

    DANS LA PEAU D'UN CHERCHEUR D'OR

    Partis pour le Klondike, des milliers de mineurs habités de rêves dorés ont dû affronter plusieurs cols de montagnes imposantes, la Piste Chilkoot et les eaux du fleuve Yukon pour atteindre la ville de Dawson. De cette horde de prospecteurs, peu sont parvenus à faire fortune en trouvant de l'or, mais leurs histoires et leurs récits de voyage ont passé l'épreuve du temps. A bord d'un train ou d'un bateau à aubes, préparez-vous à remonter le temps et à vivre un peu de leur vie, en cherchant de l'or à la batée sous le soleil de minuit et en prenant le temps de vous laisser conter les légendes du Klondike.

    Chercheur d'Or Yukon
  • Napali Coast

    HAWAII : NAPALI COAST
    Jour 27 Jour 30

    Hawaï, le cinquantième Etat des USA, est un archipel créé par les volcans en plein milieu de l’océan Pacifique. Modeste, comme oubliée (ou épargnée !) par le tourisme à grande échelle, Kauai est la plus ancienne et la plus septentrionale des ‘’grandes îles’’ de l’archipel. Elle n’a certes pas usurpé son surnom : ‘’île-jardin’’ : Kauai est un Jardin d’Eden couvert de végétation tropicale luxuriante où abondent les fleurs colorées, les plantes parfumées. Les paysages y sont parmi les plus impressionnants de toutes les îles, avec une côte déchiquetée, de profonds canyons abritant de nombreuses cascades spectaculaires (dont le canyon de Waimea, le ‘’Grand Canyon du Pacifique’’)… La côte de Na Pali, sauvage à souhait, mérite une mention spéciale : il serait impardonnable de ne pas lui consacrer au moins une journée de découverte, que ce soit en catamaran ou en kayak de mer. A moins que vous ne préfériez vous lancer sur la réputée ‘Kalalau Trail’, chemin de grande randonnée longeant la côte à travers des paysages à la beauté sauvage : pour randonneurs aguerris…

    Jour 27 à 30 HAWAII : NAPALI COAST

    Hawaï, le cinquantième Etat des USA, est un archipel créé par les volcans en plein milieu de l’océan Pacifique. Modeste, comme oubliée (ou épargnée !) par le tourisme à grande échelle, Kauai est la plus ancienne et la plus septentrionale des ‘’grandes îles’’ de l’archipel. Elle n’a certes pas usurpé son surnom : ‘’île-jardin’’ : Kauai est un Jardin d’Eden couvert de végétation tropicale luxuriante où abondent les fleurs colorées, les plantes parfumées. Les paysages y sont parmi les plus impressionnants de toutes les îles, avec une côte déchiquetée, de profonds canyons abritant de nombreuses cascades spectaculaires (dont le canyon de Waimea, le ‘’Grand Canyon du Pacifique’’)… La côte de Na Pali, sauvage à souhait, mérite une mention spéciale : il serait impardonnable de ne pas lui consacrer au moins une journée de découverte, que ce soit en catamaran ou en kayak de mer. A moins que vous ne préfériez vous lancer sur la réputée ‘Kalalau Trail’, chemin de grande randonnée longeant la côte à travers des paysages à la beauté sauvage : pour randonneurs aguerris…

    Napali Coast
  • Annapurnas

    NEPAL : ANNAPURNAS
    Jour 31 Jour 37

    Les Annapurnas, c’est une sorte de ‘’Saint Graal’’ pour bien des randonneurs, des alpinistes… A quelque 200 km à l’ouest de Katmandou, la ville de Phokara, située dans une large vallée aux allures subtropicales, offre de superbes panoramas sur les hauts sommets himalayens : l’Annapurna ne se trouve qu’à une cinquantaine de kilomètres à vol d’oiseau, le fameux Machhapuchhare est plus proche encore. De la crête de Sarangkot, vous assistez au spectacle magique du lever de soleil sur les pics himalayens. Pour certains, une randonnée himalayenne doit forcément être longue et synonyme d’exploits physiques : vous vous prouvez le contraire en entamant une randonnée d’une journée au départ du village de Phedi, qui vous fait découvrir de pittoresque villages de montagne, longer des cultures en terrasses, traverser des forêts de rhododendrons ou de bambous, jusqu’au village gurung de Dhampus, où vous bénéficiez d’un des plus somptueux panoramas sur la chaîne du Machhapuchhare et de l’Annapurna. En cours de route, la randonnée vous permet aussi de découvrir l’existence quotidienne des villageois et d’apprécier leur généreuse hospitalité.

    Jour 31 à 37 NEPAL : ANNAPURNAS

    Les Annapurnas, c’est une sorte de ‘’Saint Graal’’ pour bien des randonneurs, des alpinistes… A quelque 200 km à l’ouest de Katmandou, la ville de Phokara, située dans une large vallée aux allures subtropicales, offre de superbes panoramas sur les hauts sommets himalayens : l’Annapurna ne se trouve qu’à une cinquantaine de kilomètres à vol d’oiseau, le fameux Machhapuchhare est plus proche encore. De la crête de Sarangkot, vous assistez au spectacle magique du lever de soleil sur les pics himalayens. Pour certains, une randonnée himalayenne doit forcément être longue et synonyme d’exploits physiques : vous vous prouvez le contraire en entamant une randonnée d’une journée au départ du village de Phedi, qui vous fait découvrir de pittoresque villages de montagne, longer des cultures en terrasses, traverser des forêts de rhododendrons ou de bambous, jusqu’au village gurung de Dhampus, où vous bénéficiez d’un des plus somptueux panoramas sur la chaîne du Machhapuchhare et de l’Annapurna. En cours de route, la randonnée vous permet aussi de découvrir l’existence quotidienne des villageois et d’apprécier leur généreuse hospitalité.

    Annapurnas

    SURVOL DES ANNAPURNAS

    Pour chaque voyageur au Népal, la vision de l'Himalaya et des plus hautes montagnes de la Terre est une expérience attendue, qui nécessite une longue marche d'approche en haute altitude. Le ''Mountain Flight'' permet à ceux qui ne disposent pas de suffisamment de temps ou de la forme physique adéquate d'approcher, de manière spectaculaire, les sommets mythiques des Annapurnas. Au départ de l'aéroport international de Katmandou, le vol s'effectue à bord de petits bimoteurs à bord lesquels chaque passager dispose d'un hublot pour profiter de chaque instant magique de ce vol.

    NEPAL-Survol-Himalaya@LeoPatrizi
  • Raja Ampat

    INDONESIE: ARCHIPEL DE RAJA AMPAT
    Jour 38 Jour 44

    ​Ramja Ampat : pour beaucoup, un nom qui n’évoque sans doute rien… Et pourtant, l’archipel indonésien de Ramja Ampat (‘’les quatre rois’’), situé à la jonction entre océan Pacifique et océan Indien, a bien de quoi séduire ! Ramja Ampat, c’est une multitude de petites îles et d’îlots disséminés sur un vaste territoire maritime peu fréquenté. L’environnement naturel y est grandiose : crêtes volcaniques, forêts denses résonnant de chants d’oiseaux, plages au sable blanc bordées de cocotiers, eaux turquoise… Il n’existe sans doute pas de meilleure façon de découvrir l’archipel que depuis un voilier confortable, où l’équipage est en permanence aux petits soins pour vous, où vous appréciez le raffinement des plats qui vous sont préparés à bord (ou, à l’occasion, sur la plage d’une petite île sauvage, pour un barbecue très insolite)… Les activités ne manquent pas, en mer (baignade, kayak de mer…) ou sur terre (promenades…). Les eaux bordant l’archipel sont un paradis préservé pour les adeptes de la plongée libre, dans des massifs coralliens de toute beauté où vous croisez une diversité éblouissante de créatures...

    Jour 38 à 44 INDONESIE: ARCHIPEL DE RAJA AMPAT

    ​Ramja Ampat : pour beaucoup, un nom qui n’évoque sans doute rien… Et pourtant, l’archipel indonésien de Ramja Ampat (‘’les quatre rois’’), situé à la jonction entre océan Pacifique et océan Indien, a bien de quoi séduire ! Ramja Ampat, c’est une multitude de petites îles et d’îlots disséminés sur un vaste territoire maritime peu fréquenté. L’environnement naturel y est grandiose : crêtes volcaniques, forêts denses résonnant de chants d’oiseaux, plages au sable blanc bordées de cocotiers, eaux turquoise… Il n’existe sans doute pas de meilleure façon de découvrir l’archipel que depuis un voilier confortable, où l’équipage est en permanence aux petits soins pour vous, où vous appréciez le raffinement des plats qui vous sont préparés à bord (ou, à l’occasion, sur la plage d’une petite île sauvage, pour un barbecue très insolite)… Les activités ne manquent pas, en mer (baignade, kayak de mer…) ou sur terre (promenades…). Les eaux bordant l’archipel sont un paradis préservé pour les adeptes de la plongée libre, dans des massifs coralliens de toute beauté où vous croisez une diversité éblouissante de créatures...

    Raja Ampat

    SEQUOIA CRUISE

    Achevé en 2017, le Sequoia est une version moderne du yacht en bois classique. De construction traditionnelle Bugis, la coque et la structure sont en teck. Des luminaires conçus sur mesure illuminent le ciel étoilé et les fonds marins pour voir la magie opérer. A bord du Sequoia, l'Est rencontre l'Ouest avec du moderne, des aménagements faits sur mesure, fusionnés avec la beauté tropicale indonésienne. Dépaysement et confort garanti. Sur le pont, vous aurez une vue à 360 degrés sur le vaste océan qui vous entoure : panoramas sans fin, levers et couchers de soleil fabuleux. Le grand espace de vie couvert peut-être entièrement fermé pour faire face au vent ou à la pluie. Une grande table en teck est le lieu idéal pour de bons dîners en familles ou pour planifier la journée du lendemain. Jus de fruits frais et boissons chaudes à disposition. Imaginez une cabane de luxe au milieu d’une eau vierge dans l’un des coins les plus reculés du monde … 2 cabines avec lits 'king size' (une troisième sur le point d’être construite en Mai 2018) / 1 pouvant être convertie en Twin. Chacune dispose d’une salle de bain chic et intemporelle. A bord, une cuisine savoureuse est servie par une équipe passionnée et qualifiée. Les produits sont de saison et exclusivement locaux pour des plats gourmands et délicieux. Possibilité de choisir où le dîner sera servi : sur le pont ou dans la salle commune, voire même directement sur la plage.

  • Banuae

    PHILIPPINE : ILE DE LUZON
    Jour 45 Jour 50

    L’archipel philippin affiche une diversité remarquable d’ensembles paysagers : parmi ceux-ci, un des plus impressionnants se situe dans la partie nord de l’île de Luzon, où des rizières en terrasses s’accrochent aux flancs abrupts des montagnes. Vieilles de 2000 ans déjà, les rizières vertigineuses des monts Ifugao ont été aménagées par les ancêtres de l’ethnie Batad, probablement à la main, avec un minimum d’outils, grâce à un savoir-faire unique transmis de génération en génération. Alimentées en eau par la forêt tropicale qui s’étend plus haut sur les montagnes, les rizières des Ifugao forment un paysage culturel sur un arrière-plan naturel. Aujourd’hui encore, hommes et femmes des villages s’y rendent vêtus de leur costume traditionnel. Les rizières des Ifugao sont cependant moins facilement accessibles que celles que l’on peut trouver dans d’autres régions d’Asie, comme à Bali par exemple : il faut parfois plus de cinq heures de marche pour y arriver ! Vous découvrez ces paysages hors du commun en effectuant des randonnées à la journée, ou bien en vous lançant dans un ‘trekking’ de plusieurs jours.

    Jour 45 à 50 PHILIPPINE : ILE DE LUZON

    L’archipel philippin affiche une diversité remarquable d’ensembles paysagers : parmi ceux-ci, un des plus impressionnants se situe dans la partie nord de l’île de Luzon, où des rizières en terrasses s’accrochent aux flancs abrupts des montagnes. Vieilles de 2000 ans déjà, les rizières vertigineuses des monts Ifugao ont été aménagées par les ancêtres de l’ethnie Batad, probablement à la main, avec un minimum d’outils, grâce à un savoir-faire unique transmis de génération en génération. Alimentées en eau par la forêt tropicale qui s’étend plus haut sur les montagnes, les rizières des Ifugao forment un paysage culturel sur un arrière-plan naturel. Aujourd’hui encore, hommes et femmes des villages s’y rendent vêtus de leur costume traditionnel. Les rizières des Ifugao sont cependant moins facilement accessibles que celles que l’on peut trouver dans d’autres régions d’Asie, comme à Bali par exemple : il faut parfois plus de cinq heures de marche pour y arriver ! Vous découvrez ces paysages hors du commun en effectuant des randonnées à la journée, ou bien en vous lançant dans un ‘trekking’ de plusieurs jours.

    Banuae
  • Désert Danakil

    ETHIOPIE : DÉSERT DANAKIL
    Jour 51 Jour 57

    L’Ethiopie est riche d’une diversité assez fabuleuse de paysages… Pourtant, aucun ne peut sans doute rivaliser en force brute… et en beauté sauvage avec le désert Danakil ! Tout au fond de la Grande Faille d’Afrique créée par la scission progressive d’une partie de la plaque tectonique africaine, le désert Danakil enregistre régulièrement les plus hautes températures de la planète ! Un ''enfer'' à la beauté indescriptible… Le volcan Erta Alé est un des seuls au monde dont le fond du cratère est occupé par un lac de lave permanent. De nuit, le spectacle des parois illuminées de reflets jaunes et rouges par le lac de lave en fusion est un spectacle inoubliable. Le site hydrothermal de Dallol est une dépression alcaline riche en bassins d’eau chaude, en monticules minéraux d’une blancheur pure, et en autres manifestations de l’intense activité volcanique qui a lieu sous vos pieds. Des hommes, les Afar, fréquentent pourtant ces lieux hostiles depuis des millénaires, pour y exploiter le sel et l’exporter vers le reste de la Corne de l’Afrique. Le désert Danakil se mérite : le confort est rudimentaire, l’isolement est total, la chaleur suffocante… mais les contacts avec les nomades Afar sont incomparables...

    Jour 51 à 57 ETHIOPIE : DÉSERT DANAKIL

    L’Ethiopie est riche d’une diversité assez fabuleuse de paysages… Pourtant, aucun ne peut sans doute rivaliser en force brute… et en beauté sauvage avec le désert Danakil ! Tout au fond de la Grande Faille d’Afrique créée par la scission progressive d’une partie de la plaque tectonique africaine, le désert Danakil enregistre régulièrement les plus hautes températures de la planète ! Un ''enfer'' à la beauté indescriptible… Le volcan Erta Alé est un des seuls au monde dont le fond du cratère est occupé par un lac de lave permanent. De nuit, le spectacle des parois illuminées de reflets jaunes et rouges par le lac de lave en fusion est un spectacle inoubliable. Le site hydrothermal de Dallol est une dépression alcaline riche en bassins d’eau chaude, en monticules minéraux d’une blancheur pure, et en autres manifestations de l’intense activité volcanique qui a lieu sous vos pieds. Des hommes, les Afar, fréquentent pourtant ces lieux hostiles depuis des millénaires, pour y exploiter le sel et l’exporter vers le reste de la Corne de l’Afrique. Le désert Danakil se mérite : le confort est rudimentaire, l’isolement est total, la chaleur suffocante… mais les contacts avec les nomades Afar sont incomparables...

    Désert Danakil

    BIVOUAC

    Une nuit à la belle étoile dans le désert est une expérience unique : le confort, certes réduit, est largement compensé par l’ambiance… magique ! Vous n’emportez que votre propre duvet, le reste de l’équipement nécessaire vous est fourni. Les dimensions de votre chambre ? L’immensité du désert ! Le nombre d’étoiles de votre hôtel ? A peine quelques millions !

  • Lac Turkana

    KENYA : VALLEE DE SUGUTA ET LAC TURKANA
    Jour 58 Jour 64

    Parmi les plus spectaculaires des joyaux préservés du Kenya figurent incontestablement la vallée de Suguta et le lac Turkana, au nord-ouest du pays, dans la Grande Faille d’Afrique. Aussi appelé ‘’lac de jade’’ suite à la couleur de ses eaux, le lac Turkana, malgré son taux généralement élevé de salinité, abrite par endroits de riches concentrations d’oiseaux aquatiques, des groupes d’hippopotames ou encore des crocodiles, dont certains aux dimensions impressionnantes. Tout autour du lac s’étendent à perte de vue des paysages arides. La vallée de Suguta abrite quelques-uns des plus spectaculaires de ceux-ci, comme le site de ‘Cathedral Rock’ ou le lac de Loigigi où l’on peut, à certaines périodes, observer de beaux groupes de flamants roses. La manière la plus naturelle de s’y rendre est en participant à une randonnée de plusieurs jours avec des ânes de bât ; la plus rapide est d’utiliser l’hélicoptère qui vous dépose aux endroits voulus ! C’est également dans cette région que l’on peut croiser le chemin de quelques-unes des ethnies les plus emblématiques d’Afrique de l’Est, dont le mode de vie n’a guère changé depuis toujours, comme les Turkana, les Rendille, les Samburu…

    Jour 58 à 64 KENYA : VALLEE DE SUGUTA ET LAC TURKANA

    Parmi les plus spectaculaires des joyaux préservés du Kenya figurent incontestablement la vallée de Suguta et le lac Turkana, au nord-ouest du pays, dans la Grande Faille d’Afrique. Aussi appelé ‘’lac de jade’’ suite à la couleur de ses eaux, le lac Turkana, malgré son taux généralement élevé de salinité, abrite par endroits de riches concentrations d’oiseaux aquatiques, des groupes d’hippopotames ou encore des crocodiles, dont certains aux dimensions impressionnantes. Tout autour du lac s’étendent à perte de vue des paysages arides. La vallée de Suguta abrite quelques-uns des plus spectaculaires de ceux-ci, comme le site de ‘Cathedral Rock’ ou le lac de Loigigi où l’on peut, à certaines périodes, observer de beaux groupes de flamants roses. La manière la plus naturelle de s’y rendre est en participant à une randonnée de plusieurs jours avec des ânes de bât ; la plus rapide est d’utiliser l’hélicoptère qui vous dépose aux endroits voulus ! C’est également dans cette région que l’on peut croiser le chemin de quelques-unes des ethnies les plus emblématiques d’Afrique de l’Est, dont le mode de vie n’a guère changé depuis toujours, comme les Turkana, les Rendille, les Samburu…

    Lac Turkana

    LES PUITS CHANTANTS DES SAMBURU

    Décollage immédiat pour la région de Namunyak au nord du mont Kenya. Après un vol en avion privé, votre camp dévoile ses tentes. Aménagées dans un souci d’écotourisme en partenariat avec les tribus locales et plantées face à un paysage grandiose, elles sont dressées devant la chaîne montagneuse des Mathews. Cet instant de contemplation passé, direction les ''singing wells'', les puits chantants. Pour abreuver leurs troupeaux, les Samburu ont creusé des trous dans le lit de la rivière asséchée. Dans une nudité empreinte de tradition, ils viennent abreuver leurs bêtes en chantant. On vient à leur rencontre avec humilité et respect, sans appareil photo, un sourire en bandoulière.

    Les puits chantants des samburus
  • Archipel des îles Lofoten

    NORVEGE: LES ILES LOFOTEN
    Jour 65 Jour 70

    Vous terminez votre tour du monde bien au-dessus du Cercle polaire arctique, dans les magnifiques paysages de l’archipel des Lofoten, en mer de Norvège. Havre de paix peuplé seulement de pêcheurs vivant dans de petites maisons sur pilotis, univers où les sommets enneigés dominent des côtes sauvages découpées de fjords aux eaux claires, les Lofoten offrent d’innombrables possibilités d’activités durant tout votre séjour : randonnées vers un ou l’autre des nombreux sommets, balades à cheval, excursions en kayak de mer le long des côtes, sorties de pêche en mer, nuitées dans une authentique cabane traditionnelle de pêcheurs… En saison estivale, vous pouvez embarquer à bord d’un bateau pour un ‘’safari baleines’’ qui vous permet d’aller observer les baleines (petit rorqual, occasionnellement cachalot) passant au large. Les plages des Lofoten se prêtent aussi à des balades paisibles… voire même à la baignade (grâce au Gulf Stream tout proche, les températures sont rarement ‘’polaires’’ aux Lofoten !).

    Jour 65 à 70 NORVEGE: LES ILES LOFOTEN

    Vous terminez votre tour du monde bien au-dessus du Cercle polaire arctique, dans les magnifiques paysages de l’archipel des Lofoten, en mer de Norvège. Havre de paix peuplé seulement de pêcheurs vivant dans de petites maisons sur pilotis, univers où les sommets enneigés dominent des côtes sauvages découpées de fjords aux eaux claires, les Lofoten offrent d’innombrables possibilités d’activités durant tout votre séjour : randonnées vers un ou l’autre des nombreux sommets, balades à cheval, excursions en kayak de mer le long des côtes, sorties de pêche en mer, nuitées dans une authentique cabane traditionnelle de pêcheurs… En saison estivale, vous pouvez embarquer à bord d’un bateau pour un ‘’safari baleines’’ qui vous permet d’aller observer les baleines (petit rorqual, occasionnellement cachalot) passant au large. Les plages des Lofoten se prêtent aussi à des balades paisibles… voire même à la baignade (grâce au Gulf Stream tout proche, les températures sont rarement ‘’polaires’’ aux Lofoten !).

    Archipel des îles Lofoten

    NAGER AVEC LES ORQUES

    En plein milieu de l’hiver, entre janvier et mars, les eaux claires des Vesteralen voient converger d’importants groupes des célèbres orques venant profiter de la manne de nourriture que leur offrent les immenses bancs de harengs qui s'infiltrent à cette époque de l'année dans quelques fjords de l’archipel. Après avoir enfilé une combinaison permettant de résister à l’eau glaciale, les amateurs de sensations fortes peuvent se mettre à l’eau pour observer, dans leur élément, ces impressionnants prédateurs marins qui ne font cependant preuve d’aucune agressivité envers les plongeurs… Entre deux rencontres avec les cétacés, l'archipel des Vesteralen se prête idéalement à l'observation des oiseaux marins, aux randonnées avec traîneaux à chiens et d'autres activités d'extérieur.

    NORVEGE-Pepite-Nager-orques@Lazareva

    MANSHAUSEN

    Cet hébergement intimiste propose des genres de cabanes à l’allure contemporaine, dessinées par l’architecte Snorre Stinessen dans le style scandinave le plus épuré. Trois des logements surplombent directement l’eau, tandis que les autres, situés plus en hauteur, offrent de magnifiques vues dégagées.