Tours du monde Magazine

En quelques mots

Présentation

Delphine Henry a grandi entourée de cartes et de mappemondes avec l’idée qu’un jour, elle ferait le tour du monde. Adolescente, elle découvre le pays de Federico Fellini et le coup de foudre est immédiat. Riche de 20 années d’expérience en tant que Travel designer, Delphine produit avec passion nos voyages sur mesure en Italie. Elle développe une affinité particulière pour les villages perchés dans les parcs nationaux comme la ville de Matera, située dans la région de Basilicate. Notre experte de la dolce vita a également visité les plus belles régions d’Europe, le Sri Lanka, l’Inde, les Emirats, le Costa Rica, le Rwanda, Madagascar ou encore l’Egypte.

Ses dernières

Réalisations

Voyage en voilier privé dans les Cyclades

10 jours, a partir de 3,500.00 €

Voir Plus

Pour aller plus loin

Interview

D’où vous vient cette passion du voyage ?

Je suis de nature curieuse. J’ai toujours aimé la découverte, le changement d’environnement et la culture des différences. Sans doute parce que j’ai passé ma petite enfance à Kinshasa. Je me souviens très peu de ces voyages long-courriers vers l’Afrique avec mes parents, mais ça laisse probablement des traces… Il y a aussi tous ces étés que j’ai passé en famille dans le sud de la France. Nous descendions jusqu’à la Côte d’Azur en voiture. J’en garde de merveilleux souvenirs de route et de partage. 


Ton plus beau voyage ?

Certainement ma première rencontre avec l’Italie. J’avais 16 ans. C’était à Rome à l’occasion d’un voyage culturel avec ma classe de latinistes. Je suis littéralement tombée amoureuse du pays, de son peuple chaleureux, de sa langue mélodieuse et de sa cuisine gourmande. Avec les années, l’Italie est devenue mon domaine d’expertise dans l’exercice de mon métier de travel designer.


Et la plus belle expérience vécue en voyage ?

J’ai adoré cette rencontre avec les habitants des villages médiévaux perchés dans le Parc naturel des Madonies en Sicile. C’est un endroit magnifique où les gens vous reçoivent comme si vous étiez des leurs. Dans un autre registre, j’ai ce souvenir amusant d’une expérience d’immersion dans une communauté de l’Amazonie en Equateur. Un peuple coupé du monde qui vivait harmonieusement sans eau courante, ni électricité. Pendant mon séjour auprès d’eux, j’ai été malade. J’ai eu la chance de me faire soigner par un chamane. Pour assurer ma guérison, il avait préparé un mélange d'herbes fumées et d'alcool de racines qui le faisait entrer en transe et en contact avec les esprits. Effet placebo ou non, le lendemain, j’étais comme neuve…


Et le prochain ? 

Un voyage sportif en Sicile sur le thème des volcans. Je pars découvrir le Stromboli et l’île de Vulcano aux côtés d’un guide de montagne expérimenté. Je termine ce voyage par une randonnée de quelques jours dans la région de Calabre. Ses parcs nationaux abritent de charmants villages où l’on retrouve l’Italie authentique d’il y a 150 ans, préservée du tourisme de masse qui vit encore de la terre.


Quel serait votre voyage idéal ?

Un roadtrip qui traverserait les paysages montagneux de la côte adriatique italienne. Des petits villages des Marches aux cités portuaires des Pouilles, en passant par les réserves naturelles des Abruzzes. Avec un arrêt obligatoire sur l’archipel des Tremiti et à Peschici, le bourg balnéaire de Gargano. Dans ses petits restaurants, on peut déguster les meilleures prises de pêche fraîches de la baie.


Une lecture de voyage à recommander ?

J’en ai deux à conseiller aux amoureux de l’Italie. Pour une escapade sur la Perle noire de la Méditerranée, sans aucun doute « Les lions de Sicile » de Stefania Auci, et pour un voyage culturel à Florence, rien que mieux que « Le complot Médicis » de Susana Fortes. Deux romans qui font voyager le lecteur dans un contexte historique d’époque, idéal avant le départ.

La maison à

Bruxelles

Rue César Franck, 44a, 1050, Ixelles

Tél : +32 2 880 55 41 – fax : +32 2 218 24 88 – email : bruxelles@insolites.com

Du lundi au vendredi de 10h à 18h, le samedi de 10h à 16h30 (sur rendez-vous)