Tours du monde Magazine

Hauts-lieux de l'âge d'or du cinéma italien

Par : le 29-06-2021

De tous les chemins qui mènent en Italie, celui de la cinéphilie est parsemé d’histoires et d’anecdotes. L’âge d’or du cinéma italien se remémore à la terrasse d’un café, au détour d’une ruelle, au pied d’une fontaine ou au cœur d’un champ d’oliviers. Delphine Henry, Travel designer spécialiste de l'Italie, vous partage les sites et régions où se dévoilent ses décors les plus emblématiques. 

 

Les studios Cinecittà, Rome

 

Symbole ultime de l’âge d’or du cinéma italien, entre péplums et westerns spaghetti, les studios Cinecittà renferment décors de la Rome antique, reconstitutions des plus belles villes de la botte et hommages aux figures et icônes qui ont marqué l’histoire du grand cinéma italien. Au cœur de « La fabbrica dei sogni », vous plongez dans un univers nostalgique et anachronique, où se mêlent avec harmonie cultures et époques diverses. D’Antonioni à Germi, en passant par Fellini et son incontournable « Dolce Vità », artistes et âmes créatrices ont laissé une empreinte durable sur ce temple du 7e art. 

 

 

La région de la Basilicate 

 

Une douce mélancolie vous envahit lorsque vous traversez les décors scéniques de la Basilicate. Au cœur de cette région de l’Est de l’Italie qui abrite anecdotes et secrets de tournage,  vous tombez sous le charme de Matera, la cité troglodyte qui inspira Pasolini pour « La Passion du Christ ». Un peu plus loin, dans le village de Bernalda, vous découvrez le Palazzo Margherita, propriété du réalisateur américain Francis Ford Coppola. L’endroit idéal pour nourrir votre passion pour le 7e art lors d’une expérience immersive dans un salon transformé en salle de cinéma à la décoration opulente.

 

 

Florence, Toscane  

 

Cité d’art et de culture par excellence, Florence est une muse intemporelle pour bon nombre de réalisateurs dont Brian de Palma, qui lui fait honneur dans le mystérieux « Obsession ». Vous parcourez la ville, vous traversez le Ponte Vecchio, vous découvrez la Basilique San Miniato al Monte, et vous arpentez la fameuse Piazza della Signoria… Autant de lieux magiques qui vous remémorent ses scènes des plus emblématiques.

Continents-Insolites-Italie.jpg
Continents-Insolites-Italie.jpg

Côte amalfitaine 

 

Avec ses montagnes abruptes qui se jettent dans la mer et ses villages entre ciel et terre, la côte amalfitaine regorge de berceaux secrets, intimes et confidentiels. Parmi eux, Maiori, où Rossellini se réfugia pour tourner « Paisà », mais aussi les scènes finales de « Voyage en Italie ». Au détour d’une ruelle, vous rencontrez les anciens qui se souviennent encore de ces instants de magie, à quelques pas des lieux immortalisés par le cinéaste de génie.

 

 

Cinéma sicilien 

 

Plusieurs réalisateurs, dont Luc Besson et Francis Ford Coppola, ont choisi la Sicile comme protagoniste de leurs réalisations. Classique du cinéma italo-américain, « Le Parrain » met en scène la mafia sicilienne dans la province de Palerme. À travers les villages pittoresques de Savoca et Forza d’Agrò, vous suivez les traces de Michael Corleone et revivez son mariage avec Apollonia devant la Chiesa di San Nicolò, perchée au bord de l’eau. Sur votre chemin, vous vous arrêtez au Bar Vitelli, lieu de tournage emblématique, où vous vous délectez d’un granito de limone.

 

 

Venise mythique

 

Romantique et tragique, la Sérénissime enchante les cinéastes avec ses palais nobiliaires, ses calli et son passé chargé d’histoire. Venise a ainsi accueilli le drame d’« Othello », mais aussi « Mort à Venise », du grand maître italien Luchino Visconti. Sur l’île du Lido, le Grand Hôtel des Bains, chef-d’œuvre architectural, s’offre au regard des voyageurs, pour le plus grand plaisir des amateurs de cinéma. Face à la lagune, dans une Venise crépusculaire, vous admirez sa beauté envoûtante, comme Gustav admirait secrètement Tadzio.

 

 

 

Nos voyages en Italie 

Nos voyages en Sicile 

Partager