Souvenirs de Polynésie française : nos Travel designers racontent...

Par : le 22-12-2020

Nos spécialistes de la Polynésie française vous livrent leurs plus beaux souvenirs de voyage. Des eaux chaudes et cristallines aux terres méconnues de l’intérieur des îles, en passant par la rencontre d’un peuple attachant à l’hospitalité légendaire.

 

Un peuple chaleureux à l'âme poétique

"De mon dernier séjour en Polynésie française, outre la beauté magique des îles, je retiendrai avant tout la chaleur et la joie de vivre de son peuple. Le Heiva est très représentative de la culture polynésienne. Pendant ce festival traditionnel qui se tient chaque année en juillet, les femmes et les hommes rivalisent de charme, de force et d’habileté au cours de compétitions artistiques et sportives. Les plus connus sont les concours de danse, mélange de beauté et de sensualité. Les costumes colorés sont réalisés avec des fleurs fraîches, des pagnes et autres éléments naturels. Les chorégraphies et les mouvements des bras et des mains ont une signification symbolique qui raconte une légende. Dans les plus petites îles, les manifestations davantage sportives sont prétexte à des festivités locales, auxquelles sont souvent conviés les touristes. Vous partagez ensemble un grand repas, cuisiné à l’ancienne dans un four traditionnel tahitien. Nous proposons une journée d'immersion au cœur de la culture polynésienne pour les voyageurs qui manqueraient cette célébration annuelle."
Bérangère Marceau, Travel designer spécialiste de la Polynésie française

 

Richesses naturelles de l’intérieur des îles

"Parfois délaissées au profit de la beauté des plages et des fonds marins, les richesses naturelles de l'intérieur des îles de la Société sont nombreuses à découvrir. Dans les terres de la côte Est de Tahiti, j’ai pu admirer "le Trou du souffleur", un geyser maritime dont le souffle est produit par la puissance de la vague qui s'engouffre dans cette grotte sous-marine. De là, j’ai pris la direction de Moorea à bord de l’Aremiti, escortée par un banc de dauphins. L’île abrite une dizaine de monts, dont le mont Rotui. Les champs d'ananas recouvrent une partie des plaines, tandis que les jardins d'hibiscus entourent les petites maisons avec vue sur le lagon. J’ai terminé ma quête de nature sauvage par mon coup de cœur : Maupiti, une île où le véritable luxe est de pouvoir s’immerger dans la vie quotidienne locale et authentique. Une dernière randonnée sur le motu Auira où vous marchez sur un serpentin de sable blanc au milieu des eaux émeraudes, un instant de communion avec cette nature si belle et si fragile que nous nous devons de protéger à tout prix."
Christine Cametti, Travel designer spécialiste de la Polynésie française

 

Plongées d'île en île, au paradis

"Après avoir agité mes palmes dans plusieurs mers et océans, je rêvais de plonger dans les fonds sous-marins polynésiens. A l’occasion de mon dernier voyage dans ce petit coin du Pacifique, j’ai donc enfilé combinaison et bouteille pour explorer la face immergée de la Polynésie, réputée pour avoir une des faunes sous-marines les plus foisonnantes au monde. Ce qui est exceptionnel en Polynésie, ce sont les conditions de plongée : une eau limpide avec une visibilité de plusieurs dizaines de mètres, une eau chaude toute l’année (27 degrés en moyenne) et un cadre somptueux avec des sites peu fréquentés. Mes dernières plongées ont été les lagons des Iles de la Société, les canyons et tombants peuplés de requins aux Tuamotu et les sites sauvages et inexplorés des Marquises. Moorea, Bora Bora, ou Maupiti sont des îles parfaites pour s’initier à la plongée ou au snorkeling pour des explorations tranquilles dans un cadre très sécurisant. J’y ai observé une multitude de poissons coralliens multicolores, placides tortues, petits requins de récifs, débonnaires napoléons et gracieuses raies mantas, dont certaines avoisinaient les 7 mètres d’envergure. Un ballet sous-marin qui laisse de merveilleux souvenirs. Pour les plus aguerris, l’archipel des Tuamotu propose des conditions plus sportives, les courants dans les passes permettant de faire de superbes plongées dérivantes. Je garderai toujours en mémoire les images fortes de ces plongées à Fakarava, notamment au milieu du célèbre banc de requins gris qui rassemble des centaines d’individus. Sensations fortes garanties."
Charlotte Renaud, Travel designer spécialiste de la Polynésie française

 

continents insolites bora bora
continents insolites polynésie souvenirs
Partager